FLASHS

Pros

Le journal des transferts

Publié le 06/08/2016 11:35

Sep Vanmarcke chez Cannondale-Drapac, première recrue pour Bardiani-CSF, trois arrivées chez Cofidis, Fränk Schleck met un terme à sa carrière.

Sep Vanmarcke (BEL) : Team LottoNL-Jumbo ==> Cannondale-Drapac

Sep VanmarckeSep Vanmarcke | © SirottiLe spécialiste des classiques pavées Sep Vanmarcke courra la saison prochaine sous le maillot vert de l'équipe Cannondale-Drapac. Sans grand succès depuis le Het Nieuwsblad en 2012, le Belge tente l'aventure américaine pour enfin gagner un monument dont il ne connaît que les joies des deuxièmes et troisièmes places (2ème de Paris-Roubaix en 2013 et 3ème du Tour des Flandres en 2014 et 2016). Cannondale-Drapac entend créer un groupe de classiques autour du coureur de 28 ans comme l'explique le principal intéressé. "Cannondale-Drapac me donne l'opportunité de les aider à créer une très forte équipe de classiques sur les deux prochaines saisons. Mes plus belles années sont à venir et je veux que tous les détails soient en place pour que j'atteigne mes objectifs. Les dirigeants sont venus avec un véritable plan pour le futur."

Guillaume Bonnafond (FRA) : Ag2r La Mondiale ==> Cofidis

Guillaume Bonnafond rejoindra l'année prochaine les rangs de la formation Cofidis. Après huit saisons passées sous le maillot Ag2r La Mondiale, le natif de Valence change donc d'air et comptera parmi les nombreux équipiers de Nacer Bouhanni. Bonnafond n'a plus levé les bras depuis 2008, année où il a remporté une étape de la Ronde de l'Isard et le classement général.

Dimitri Claeys (BEL) : Wanty-Groupe Gobert ==> Cofidis

Dimitri Claeys insite avec Kai ReusDimitri Claeys insite avec Kai Reus | © SirottiEn fin de contrat avec l'équipe Wanty-Groupe Gobert, Dimitri Claeys s'est engagé pour deux saisons avec l'équipe Cofidis. Récent vainqueur de la troisième étape du Tour de Wallonie, le coureur de 29 ans entend franchir un palier supplémentaire dans les classiques. Sa neuvième place sur le dernier Tour des Flandres devrait lui permettre de mener la formation nordiste sur les flandriennes dès 2017. La possibilité de découvrir les Grands Tours l'a également poussé à se rapprocher de la formation d'Yvon Sanquer. Ce sera la sixième formation de la carrière du coureur Belge, entamée en 2007. Il a par ailleurs remporté le Tour de Normandie en 2015 et a enchaîné les places d'honneur depuis janvier en terminant 4ème du GP La Marseillaise, 8ème du Tro Bro Léon, 6ème de Halle Ingooigem et 9ème de la Polynormande.

Marco Maronese (ITA) : Zalf Euromobil ==> Bardiani-CSF

Marco Maronese est la première recrue de l'équipe italienne Bardiani-CSF pour la saison 2017. Jeune coureur de 21 ans, l'Italien courrait jusque-là en catégorie Espoir. Cinq fois vainqueur cette année, il était dans les papiers de l'équipe de Bruno Reverberi depuis plusieurs mois et sa pointe de vitesse sera un atout considérable pour la formation transalpine.

Jimmy Turgis (FRA) : Roubaix Métropole Européenne de Lille ==> Cofidis

Âgé de 24 ans, Jimmy Turgis quitte Roubaix Métropole Européenne de Lille pour l'équipe Cofidis. Il rejoint ainsi son jeune frère Anthony qui brille depuis deux saisons maintenant au sein de la formation nordiste. Jimmy, qui a couru presque exclusivement sur les routes françaises depuis le début de sa carrière, a cette saison terminé dixième de Cholet-Pays de Loire.

Au rayon des retraités :

Fränk Schleck prendra sa retraite en fin de saisonFränk Schleck prendra sa retraite en fin de saison | © Trek-SegafredoFränk Schleck. C'est à Rio de Janeiro, lors de la conférence de presse de la délégation luxembourgeoise, que Fränk Schleck a annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière à la fin de sa saison. Accompagné durant de longues années par son petit frère Andy, il s'est forgé un solide palmarès dont l'apogée reste sa troisième place sur le Tour de France 2011, course à laquelle il s'est pleinement consacré pendant ses meilleurs saisons. Il compte deux victoires d'étapes sur la Grande Boucle – en 2006 et 2009 – et a triomphé sur le Tour de Suisse en 2010. Souvent à l'avant sur les classiques, c'est sur ce terrain qu'il a remporté sa première grande victoire avec l'Amstel Gold Race en 2006. Le Luxembourgeois met donc fin à quinze ans de carrière au plus haut niveau, deux saisons après qu'Andy ait été contraint de s'arrêter à cause d'une blessure. Il était temps, à 36 ans, de passer à autre chose pour Fränk Schleck. "Je serai toujours un coureur cycliste, mais quitter le monde professionnel va me permettre de passer plus de temps avec ma famille et de voir grandir mes deux enfants."

Tacx semaine 3et4 nov18

Instagram Vélo101

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES