FLASHS

Pros

Moreno plaque les favoris au Mur

Publié le 17/04/2013 18:02

Flèche Wallonne. L'Espagnol Daniel Moreno est le coureur le plus explosif dans la montée du Mur de Huy. Il dépose Sergio-Luis Henao et Carlos-Alberto Betancur.

Pirmin Lang en tête de coursePirmin Lang en tête de course | © SirottiEntamée en février avec le Circuit Het Nieuwsblad, la campagne des classiques fait cette semaine son retour en Belgique pour une dernière bataille, celle des Ardennes. Et une constatation glace de stupéfaction les observateurs du pays : aucun monument n'est tombé dans la poche d'un Belge. Tom Boonen et Philippe Gilbert ne rayonnant plus comme jadis, la Belgique a été tenue en échec partout dans les classiques. Ne lui reste guère plus que deux occasions de sortir la tête haute, dimanche sur Liège-Bastogne-Liège et aujourd'hui sur la Flèche Wallonne. Le parcours de la semi-classique ardennaise a quelque peu évolué, avec un départ de Binche, mais l'inspiration des coureurs attendus pour la gagne au sommet du Mur de Huy reste invariable. C'est désormais acté, la Flèche Wallonne se résume à un sprint en côte. Et puis c'est tout.

Tout ce qui se passe avant la troisième et dernière ascension du Mur de Huy n'a valeur que d'anecdote. Et ceux qui démarrent avant l'heure ont tous conscience de se heurter à un mur. Gilles Devilliers (Crelan-Euphony), Pirmin Lang (IAM Cycling) et Jurgen Van Goolen (Accent Jobs-Wanty) seront les premiers à essayer de conjurer le sort jeté à l'épreuve belge depuis une dizaine d'années. Mais les 9'30" conquises après leur démarrage au kilomètre 20 ne les aideront guère et c'est le peloton tout entier qui les gobera dans la côte de Bohisseau à 47 kilomètres de l'arrivée. La deuxième escalade du Mur de Huy avant une boucle finale de 30 kilomètres sert de tremplin à Lauren Ten-Dam (Blanco), sorti précédemment avec Romain Bardet (Ag2r La Mondiale), et Simon Geschke (Argos-Shimano), mais s'ils passeront devant les côtes d'Amay et de Villers-le-Bouillet ils devront se résigner à renoncer avant le plongeon sur Huy.

Passé à l'attaque au pied du Mur de Huy, Carlos-Alberto Betancur creuse un bel écartPassé à l'attaque au pied du Mur de Huy, Carlos-Alberto Betancur creuse un bel écart | © SirottiLe peloton s'apprête alors, comme chaque année, à se jeter contre le Mur, celui de Huy, et ses 1300 mètres à 9,3 % dont les larges virages semblent avoir été façonnés à la verticale. Les favoris ne se donnant même plus la peine d'échafauder un autre plan qu'un affrontement au coude à coude, c'est un sprint spécifique qui s'annonce, le plus long et le plus raide de la saison ! Pour se hisser là-haut le premier, il faut du punch, de la puissance et une bonne dose d'expérience. C'est ça, justement, qui fait défaut à Peter Sagan (Cannondale), novice sur l'épreuve. Le Slovaque est venu. Il a vu. Pour vaincre il repassera. Idéalement placé dans la roue de Philippe Gilbert (BMC Racing Team), il est le premier à réagir lorsqu'accélère le champion du monde, tous les favoris dans sa roue. Mais dans ce sprint dont on ne voit jamais la fin, il finit par se ranger.

Philippe Gilbert aussi ne tiendra pas jusqu'au bout. C'est que le Wallon, probablement le plus craint aujourd'hui, a dû se découvrir prématurément après le démarrage impeccable de Carlos-Alberto Betancur (Ag2r La Mondiale). C'est lui, le Colombien, qui provoque les meilleurs à 900 mètres du sommet ! D'ordinaire ce type de coup n'a aucune chance d'être concluant. Mais l'apathie des favoris lui permet d'obtenir rapidement un avantage non négligeable. Pour le revoir, il va falloir que quelqu'un se découvre. C'est donc Philippe Gilbert qui s'y colle, marqué par Peter Sagan et Daniel Moreno (Team Katusha). Aussi, quand le Slovaque puis le Belge s'écartent l'un après l'autre, écrasés sur leur machine et à bout de souffle, l'Espagnol bondit. Il lui reste à rejoindre l'épatant Carlos-Alberto Betancur, éreinté lui aussi, et qui s'incline à l'entrée du dernier bout droit, dépassé in extremis par Daniel Moreno et Sergio-Luis Henao (Team Sky).

Daniel Moreno se hisse en vainqueur à HuyDaniel Moreno se hisse en vainqueur à Huy | © SirottiConsidéré comme un outsider plus qu'un favori, Daniel Moreno décroche à 31 ans la plus belle victoire de sa carrière. On évoquait l'expérience, voilà justement le genre de coureur qui s'affirme avec l'âge. Souvent rompu aux tâches dévolues aux lieutenants, celui qui s'était classé 8ème de la Flèche Wallonne il y a deux ans sort vainqueur d'un final explosif qui aura laissé les principaux favoris en second rideau : Rodriguez 6ème, Valverde 7ème, Sagan 12ème, Gilbert 15ème et Contador 33ème. Arrivé à maturité sur le tard, Daniel Moreno s'était tout particulièrement annoncé la saison dernière avec sept victoires (dont deux à Saint-Félicien à Châtel dans le Critérium du Dauphiné) et de multiples places d'honneur notables parmi lesquelles la 5ème place de la Vuelta. Avec la Flèche Wallonne, il met ce soir une nouvelle corde à son arc.

Classement :

1. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) les 205 km en 4h52'33" (42,0 km/h)
2. Sergio-Luis Henao (COL, Team Sky) à 3 sec.
3. Carlos-Alberto Betancur (COL, Ag2r La Mondiale) m.t.
4. Daniel Martin (IRL, Garmin-Sharp) m.t.
5. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 8 sec.
7. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Igor Anton (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
9. Bauke Mollema (PBS, Blanco) m.t.
10. Rinaldo Nocentini (ITA, Ag2r La Mondiale) m.t.

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES