FLASHS

VTT

Absalon et la France disent oui à l'Europe

Publié le 08/06/2014 17:17

Championnat d'Europe XC à Saint-Wendel. Julien Absalon conserve son titre, il devance le Suisse Giger et le Tchèque Sarnitzl. C'est le quatrième titre pour la France.

Julien AbsalonJulien Absalon | © Marius MaasewerdEn l'absence de pilotes françaises au départ, il était écrit que quoi qu'il arrive, la série des médailles d'or entamée vendredi avec le relais par équipes et poursuivie hier avec les Espoirs, ne pourrait être complétée que dans l'après-midi. C'est en effet sur les Français engagés dans la catégorie des Elites Messieurs que reposaient les derniers espoirs d'or. Et le terme d'espoir, au départ de la course, aurait pu être interprété par certains comme un euphémisme. En l'absence de son grand rival Nino Schurter, Julien Absalon, largement en tête du classement général de la Coupe du Monde et vainqueur le week-end dernier à Albstadt, est le favori de tous les pronostiqueurs, ou presque. Parce que d'autres pilotes européens se sont montrés à leur avantage ces dernières semaines et comptent bien malgré tout contester à Absalon, tenant du titre, la victoire à Saint-Wendel. 

Parmi les adversaires du Français, on retrouve notamment ses compatriotes Stéphane Tempier, troisième à Albstadt et Maxime Marotte, auteur d'un superbe début de saison bien qu'en difficulté ces deux dernières semaines et actuellement 5ème du classement général de la Coupe du Monde. L'Italien Marco Fontana, troisième vendredi dans l'épreuve du relais avec l'équipe d'Italie est également à surveiller, tout comme le Suisse Fabian Giger, quatrième le week-end dernier. Dès le départ, ce sont d'ailleurs les Suisses qui imposent leur rythme. Lukas Flückiger et Florian Vogel sont particulièrement actifs à l'avant, l'absence de Schurter, leur habituel fer de lance, ne semble pas leur peser plus que cela. 

En tête de course au terme du premier tour, on retrouve un groupe de huit hommes. Présent à l'avant, Stéphane Tempier ne semble toutefois pas dans un grand jour et ferme la marche. La suite, c'est une leçon donnée par Julien Absalon à ses adversaires. Comme pour rappeler à qui l'aurait oublié qui est le patron, dans le deuxième des six tours de circuit à couvrir, le Français prend les devants. Fabian Giger et Marco Fontana sont alors les seuls en mesure de le suivre. 

Julien Absalon Champion d'Europe pour la deuxième année consécutiveJulien Absalon Champion d'Europe pour la deuxième année consécutive | © UECDerrière, Maxime Marotte souffre, il est déjà rétrogradé en onzième position, à 20" de la tête. Jamais il ne sera en mesure de lutter pour le podium alors que Julien Absalon creuse l'écart sur ses adversaires directs. Au terme du troisième tour, le Champion d'Europe sortant n'est plus accompagné que de Fabian Giger. Stéphane Tempier mène le premier groupe de contre, déjà repoussé à 30". L'écart se stabilise quand Tempier, trop juste, ne fait plus partie de ce groupe. Tous les espoirs de médaille côté français reposent désormais sur Julien Absalon.

Et dire que le pilote maitrise son sujet semble être la moindre des choses. Bien que toujours suivi par le Suisse Fabian Giger au moment d'entamer le dernier tour de circuit, Absalon ne s'affole jamais. Patient, le Français parvient à décrocher le Suisse dans le dernier tour. Si suspense il y a, ce n'est plus que pour la médaille de bronze. 

En chasse, le Tchèque Jan Skarnitzl prend le meilleur sur ses adversaires pour monter sur la troisième marche du podium, derrière Fabian Giger, deuxième et Julien Absalon, Champion d'Europe pour la deuxième année consécutive. Véritable légende du cyclo-cross, Sven Nys, pourtant parti de très loin au départ, réussit son pari et prend la cinquième place de l'épreuve, loin devant Stéphane Tempier et Maxime Marotte. Respectivement 12ème et 36ème, les deux pilotes n'auront jamais été dans le coup aujourd'hui. Eux, contrairement à Absalon, n'ont pas su profiter de la loi des séries qui a voulu que la France remporte ce week-end quatre médailles d'or sur les huit mises en jeu. 

Classement :
 
1. Julien Absalon (France) en 1h44'03" 
2. Fabian Giger (Suisse) à 15 sec.
3. Jan Skarnitzl (République Tchèque) à 39 sec. 
4. Sergio Mantecon Gutierrez (Espagne) à 59 sec.
5. Sven Nys (Belgique) à 1'03"
6. Ralph Näf (Suisse) à 1'40"
7. Marco Fontana (Italie) à 1'42"
8. Manuel Fumic (Allemagne) à 2'21" 
9. José Antonio Hermida (Espagne) à 2'42"
10. Martin Fanger (Suisse) à 2'49"