FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • Le Fameux Paris Brest Paris

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 20/08/2019 16:15

Et bien les Parisiens ne nous donnent pas beaucoup d'infos. Il se dit qu'un Robert COQUEN breton aurait atteint Paris en 44 h 47' devant le slovène BALOH qui en plus a plus d'une aventure dans sa musette. La presse dit même "victoire" c'est dire leur ignorance.

Je n'avais pas ce nom dans mes tablettes, car je tente de faire un suivi de mes connaissances, et mon premier n'est pas encore arrivé. Son passage à Dreux à 14h14, et il roule depuis 47 h 21'. C'est bien un marathon, et qui connait des adeptes, car cette année 2019 compte 5 partants pour réaliser une 12e édition (il faut aimer), et à part 1, ils sont en passe de réussir. Nous pourrons leur dire BRAVO.

... devant le slovène BALOH qui en plus a plus d'une aventure dans sa musette.

Avec la fâcheuse habitude (pour lui) de terminer 2e, comme à la RAAM derrière le regretté Robic.

Coquen

Je n'arrive pas à ouvrir l'article, vous y parviendrez peut-être

https://www.ouest-france.fr/sport/cyclisme/cyclisme-paris-brest-paris-victoire-du-breton-robert-coquen-6485913

57 ans smiley surprised

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 17:06

... devant le slovène BALOH qui en plus a plus d'une aventure dans sa musette.

Avec la fâcheuse habitude (pour lui) de terminer 2e, comme à la RAAM derrière le regretté Robic.

Coquen

Je n'arrive pas à ouvrir l'article, vous y parviendrez peut-être

https://www.ouest-france.fr/sport/cyclisme/cyclisme-paris-brest-paris-victoire-du-breton-robert-coquen-6485913

57 ans smiley surprised

Merci Bernard pour le lien ! Le site du PBP les annonçait aux Pinthières (20 km) vers 12 H30, en réalité ils étaient un peu plus loin... La tête de course est vraiment très étirée : j’ai fait une vingtaine de km à là rencontre des concurrents à partir du km - 10 et je n’en ai croisé que 2 ( je crois anglais ou irlandais). Je les ai trouvés plutôt frais, pour des cyclos qui sortaient de 1200 km en même pas 48 H ! Il semble que le vent ait été assez présent, mais dans le bon sens au retour... Je repartirai demain à la rencontre des arrivants.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 17:23

Et bien les Parisiens ne nous donnent pas beaucoup d'infos. Il se dit qu'un Robert COQUEN breton aurait atteint Paris en 44 h 47' devant le slovène BALOH qui en plus a plus d'une aventure dans sa musette. La presse dit même "victoire" c'est dire leur ignorance.

Je n'avais pas ce nom dans mes tablettes, car je tente de faire un suivi de mes connaissances, et mon premier n'est pas encore arrivé. Son passage à Dreux à 14h14, et il roule depuis 47 h 21'. C'est bien un marathon, et qui connait des adeptes, car cette année 2019 compte 5 partants pour réaliser une 12e édition (il faut aimer), et à part 1, ils sont en passe de réussir. Nous pourrons leur dire BRAVO.

12 participations à PBP!?! Certes, Bernard, il faut aimer; c'est surtout 44 ans entre le premier et le dernier à minima.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 19:40

12 participations à PBP!?! Certes, Bernard, il faut aimer; c'est surtout 44 ans entre le premier et le dernier à minima.

Eh OUI David, ils sont même 9 a en détenir 11, dont Daniel R que tu dois bien connaître, mais lui avait déjà poser les crayons en 2015. Et parmi les 5 il y a un "petit jeunot" de 67 ans, sinon les autres sont septantenaires. C'est toute une histoire ! qui vaut la peine d'être connue, et je suis admiratif pour cette constance.

Plus haut ava.it été abordé les 10000 m de D+, et je dois avouer que j'ai toujours été surpris de cette annonce ! Car cela donne 200 km à 5 %, impressionnant ! Il est vrai que c'est loin d'être plat, et comme je me suis toujours refusé d'aller reconnaître, je me demandais quel braquet mini ? Alors j'avais adopté 44x20, puis 44x19, et il fallait bien passer Landerneau, et surtout 2 ou 3 raidards vers Gambaiseuil au retour. Comme je le dis toute une histoire !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 20:13

Eh OUI David, ils sont même 9 a en détenir 11, dont Daniel R que tu dois bien connaître, mais lui avait déjà poser les crayons en 2015. Et parmi les 5 il y a un "petit jeunot" de 67 ans, sinon les autres sont septantenaires. C'est toute une histoire ! qui vaut la peine d'être connue, et je suis admiratif pour cette constance.

Plus haut ava.it été abordé les 10000 m de D+, et je dois avouer que j'ai toujours été surpris de cette annonce ! Car cela donne 200 km à 5 %, impressionnant ! Il est vrai que c'est loin d'être plat, et comme je me suis toujours refusé d'aller reconnaître, je me demandais quel braquet mini ? Alors j'avais adopté 44x20, puis 44x19, et il fallait bien passer Landerneau, et surtout 2 ou 3 raidards vers Gambaiseuil au retour. Comme je le dis toute une histoire !

Bonsoir Bernard, et devant tu avais un 53? Et 12/19 derrière?

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 21:28

Bonsoir Bernard, et devant tu avais un 53? Et 12/19 derrière?

Eh NON, la belle époque RL 5 vitesses. 14, 16,17, 18, 20 et 44x50.

Heureusement 6 vitesses la 2e fois. Ce qui faisait un 15, et 18, 19

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 22:23

Robert COQUEN; Champion du Morbihan en 1, 2, 3 FFC à 46 ans

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 20/08/2019 22:32

Eh NON, la belle époque RL 5 vitesses. 14, 16,17, 18, 20 et 44x50.

Heureusement 6 vitesses la 2e fois. Ce qui faisait un 15, et 18, 19

En 2007, j'avais 46x39, et 10v. avec 11x23. Quel changement d'époque.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 00:02

Robert COQUEN; Champion du Morbihan en 1, 2, 3 FFC à 46 ans

C'était en 2008, il aurait donc 57 ans en 2019

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 09:01

C'était en 2008, il aurait donc 57 ans en 2019

Robert Coquen, Warren Barguil tous les deux originaire de Inzinzac Lochrist

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 10:08

J'ai retrouvé sur le site de P-B-P le nom de ce cycliste que j'avais suivi sur qq km vers Sizun avant-hier.

Il s'agit de Julien Le Tumelin de Vannes, No B183.

Il a terminé en 50h16' à 24,2 de moyenne.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 10:24
Jean Marc, notre camarade du forum, vient d’arriver !! (65H) Je ne pouvais être à Rambouillet ce matin pour cause de travail à Paris mais toute ma sympathie et mon admiration y sont...Bravo Jean Marc, je pense que les membres du forum sont fiers de toi ! On attend ton CR avec impatience ! Je repasserai à Rambouillet après mon travail et j’y serai demain matin pour accueillir d’autres amis qui eux ont encore pas mal de chemin...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 13:56

Jean Marc, notre camarade du forum, vient d’arriver !! (65H) Je ne pouvais être à Rambouillet ce matin pour cause de travail à Paris mais toute ma sympathie et mon admiration y sont...Bravo Jean Marc, je pense que les membres du forum sont fiers de toi ! On attend ton CR avec impatience ! Je repasserai à Rambouillet après mon travail et j’y serai demain matin pour accueillir d’autres amis qui eux ont encore pas mal de chemin...

Bravo Jean Marc, 65h c'est super!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 14:44

Jean Marc, notre camarade du forum, vient d’arriver !! (65H) Je ne pouvais être à Rambouillet ce matin pour cause de travail à Paris mais toute ma sympathie et mon admiration y sont...Bravo Jean Marc, je pense que les membres du forum sont fiers de toi ! On attend ton CR avec impatience ! Je repasserai à Rambouillet après mon travail et j’y serai demain matin pour accueillir d’autres amis qui eux ont encore pas mal de chemin...

Passe lui le bonjour .....

Dire que j'ai jamais fait + de 210km en 1 journée et moins de 1000km en 1 mois smiley mr-green 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 18:18

Bonjour, Je suis allé cet après-midi à Rambouillet dans la rue principale et dans le parc du château où est installé le village départ (à la bergerie nationale pour ceux qui connaissent). L’ambiance est magnifique, c’est en effet émouvant de voir ces participant(e)s venus d’aussi loin, j’ai parlé avec pas mal d’entre eux, ils ont tous l’air formidablement heureux d’être là. Je ne connaissais pas le site de départ à St Quentin mais tout le monde s’accorde à dire que le parc du château de Rambouillet est un excellent lieu de départ. Pour le D+, il me semble que la côte de Gambaiseuil, courte mais j’imagine bien casse pattes lorsqu’on doit la faire après 1200 km, n’est plus sur le parcours de retour.
Non, le parc du château de Rambouillet est un lieu catastrophique pour le départ. Superbe pour les yeux, mais des pavés disjoints qui sont une torture pour le dos et surtout une mer de silex qui a provoqué un ouragan de crevaisons avant et pendant le départ. Une pluie de critiques à attendre pour l’ACP.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 18:50

Non, le parc du château de Rambouillet est un lieu catastrophique pour le départ. Superbe pour les yeux, mais des pavés disjoints qui sont une torture pour le dos et surtout une mer de silex qui a provoqué un ouragan de crevaisons avant et pendant le départ. Une pluie de critiques à attendre pour l’ACP.

A 18 h mon pote ludo a pointé à villers il lui reste 204 km à faire en moins de 23 h

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 20:18
Avec une inflammation de l’accroche du vaste médial dès le km 80, oui on peut avoir la tentation de jeter l’éponge. La médaille en chocolat que remet l’organisation quand on franchit la ligne n’en est finalement que plus savoureuse. :)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 20:47
J’ai un peu serré les dents en travaillant la vélocité :) Parti samedi à 16h, j’ai dormi 4h dans la nuit de dimanche à Carhaix, fait une sieste de 30 minutes à Mortagne tôt ce matin. Mais maintenant la vie familiale reprend ses droits. :)

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 20:55

J’ai un peu serré les dents en travaillant la vélocité :) Parti samedi à 16h, j’ai dormi 4h dans la nuit de dimanche à Carhaix, fait une sieste de 30 minutes à Mortagne tôt ce matin. Mais maintenant la vie familiale reprend ses droits. :)

Bravo Ferdinand, quelle abnégation!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 20:57
Tiens, tu serais fier de moi : je commence à mener les copains dans les descentes !

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 21/08/2019 21:45

Il ne faut pas se référer au 11000m de D+, car la plus part des bosses sont avalés avec l'élan de la précédente.

Les vallonnements sont autour de Mortagne au Perche, du Roc-Trévézel et entre Loudéac et Corlay (à l'aller). Tout le reste est en faux-plat.

Dans le Léon en ce moment Bernard, le temps a dû être très humide. J'étais à Carnac; petit crachin un peu tous les jours.

Olivier, pour aller dans ton sens, le plus impressionnant de PBP est l'ensemble des participants étrangers, dans les jours précédents le départ, sur le lieu de départ et aux alentours. Pour eux, il s'agit d'une fête, d'un défi, voir d'un pèlerinage… En tant qu'observateur de ce spectacle, PBP est à ce titre une épreuve émouvante.

Jean Marc, gamberge pas trop, tu as l'entrainement. Pour mieux avancer, il ne faut pas penser trop loin (deux pointages maximum). Si tu as à l'aller Brest comme objectif, tu n'en repartira pas; car là, tu visualisera Paris. Et Paris est trop loin de Brest. A Brest, il faut penser à Carhaix, pas plus loin (Step by step, with very small steps).

« Il ne faut pas se référer au 11000m de D+, car la plus part des bosses sont avalés avec l'élan de la précédente. » Je suis en désaccord profond avec ton appréciation. Bécherel, Médréac, Roc’h Trevezel, le Perche, les Alpes mancelles, ce sont tout sauf des toboggans. Bien entendu, ce ne sont pas des cols (point culminant à 350 mètres) mais la répétition des bosses est exténuante.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2019 11:19

« Il ne faut pas se référer au 11000m de D+, car la plus part des bosses sont avalés avec l'élan de la précédente. » Je suis en désaccord profond avec ton appréciation. Bécherel, Médréac, Roc’h Trevezel, le Perche, les Alpes mancelles, ce sont tout sauf des toboggans. Bien entendu, ce ne sont pas des cols (point culminant à 350 mètres) mais la répétition des bosses est exténuante.

Bonjour, Félicitations pour ton PBP.

Je n'ai pas dit que toutes les bosses s'avalaient sur l'élan, mais une partie de beaucoup de bosses est avalée sur l'élan tout au long du parcours. Evidemment, tu peux me citer le Roc Trévézel et Bécherel pour lesquels chaque mètre de D+ est réellement pédalé avec une dépense physique difficile. Le D+ réellement pédalé est donc inférieur au 11000m. Par opposition, sur un parcours totalement plat, avec 11000m de cols, tu ferais réellement cette dénivellation en pédalant.

Mais, je partage ta perception qui fait qu'après un certain nombre de kilomètre, toute bosse semble extrêmement pénible à monter.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2019 13:08

Bonjour, Félicitations pour ton PBP.

Je n'ai pas dit que toutes les bosses s'avalaient sur l'élan, mais une partie de beaucoup de bosses est avalée sur l'élan tout au long du parcours. Evidemment, tu peux me citer le Roc Trévézel et Bécherel pour lesquels chaque mètre de D+ est réellement pédalé avec une dépense physique difficile. Le D+ réellement pédalé est donc inférieur au 11000m. Par opposition, sur un parcours totalement plat, avec 11000m de cols, tu ferais réellement cette dénivellation en pédalant.

Mais, je partage ta perception qui fait qu'après un certain nombre de kilomètre, toute bosse semble extrêmement pénible à monter.

 

Mon pote ludo vient de franchir la ligne presque 80 h en total autonomie 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 22/08/2019 14:33

Bonjour Franck,

Lors du PBP 1991 Claude GALVAING avait effectué le parcours entièrement en pignon fixe avec un braquet de 43/17. A 55 ans, il avait fait le temps respectable de 63h56, soit une dizaine d'heures de plus que lors de l'édition de 1987.

Björn LENHARD cette année sera aussi en pignon fixe avec 49/19. Il vient sans ambition particulière autre que de passer un bon moment et part à 20h45 avec ceux qui ont choisi le délai maximum de 90 heures. Bien noter qu'il vient de rentrer cette semaine de Brest à Paris en vélo après une participation écourtée pour blessures à la TCR..

Bravo Alain d’avoir bouclé avec succès ton 12ème PBP ! Quel bel exemple.

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

BIKE SHOW EVENTS

AVIGNON TOURISME

LABORATOIRE FENIOUX
INSCRIPTION EN LIGNE