FLASHS

Pros

Movistar entre dans l'arène

Publié le 18/08/2012 21:55

Vuelta # 1. La Movistar Team crée la surprise en surclassant ses concurrents sur le contre-la-montre de Pampelune. Jonathan Castroviejo est le 1er Maillot Rouge.

La Plaza del Toros de Pampelune accueille l'arrivée de la 1ère étapeLa Plaza del Toros de Pampelune accueille l'arrivée de la 1ère étape | © Sirotti

Avec ses 200 000 habitants, Pampelune fait partie des plus grandes villes de l'Espagne et est la capitale de la Navarre. Chaque été, la ville attire l'attention des milliers de touristes à l'occasion des fêtes de San Fermin. Durant une semaine, Pampelune vit au rythme des festivités et surtout des "encierros", ces lâchers de taureaux en pleine ville qui conduisent, régulièrement il faut bien le dire, à des drames. Cette année, la ville basque va connaître un nouvel "encierro", moins dangereux mais tout aussi spectaculaire, celui du lâcher de cyclistes en pleine ville ! Pampelune accueille en effet le grand Départ du Tour d'Espagne et la 1ère étape est un contre-la-montre par équipes de 16,5 kilomètres dans les rues de la capitale navarraise. Avec un départ  à la Plaza del Castillo et une arrivée à l'intérieur même de la Plaza de Toros, l'arène des corridas, la ville célèbre les cyclistes de sa plus belle manière qui soit.

A 19h03, le départ de l'équipe Caja Rural marque le coup d'envoi de ce 67ème Tour d'Espagne. Malgré l'heure tardive, le thermomètre affiche près de 40 degrés celsius. Heureusement que l'effort du jour n'est pas trop long, sans quoi des défaillances auraient certainement marqué l'étape. Bénéficiaire d'une Wild Card, la Caja Rural ne compte pas sur ce chrono par équipes pour justifier sa présence. Elle vient à bout des 16,5 km en 20'18". Il ne faut pas attendre longtemps pour voir ce temps amélioré. Orica-GreenEdge, 2ème équipe à s'élancer, fait de chaque chrono par équipes un objectif. L'équipe australienne franchit la ligne après 19'34" d'effort. De quoi nourrir des espoirs de victoire d'étape, elle qui vient de remporter le contre-la-montre par équipes de l'Eneco Tour.

Mais au pointage intermédiaire, Orica-GreenEdge se fait dépasser par la Garmin-Sharp, autre équipe spécialiste de l'exercice. D'ailleurs, la formation américaine sort aussi d'une victoire en contre-la-montre par équipes lors du Tour de Californie. Mais la réussite de la Garmin-Sharp tourne court à Pampelune. Au 10ème kilomètre, une chute envoie à terre 2 coureurs – dont Christophe Le Mével – et désorganise totalement les relais, un peu comme la BMC Racing Team lors de l'Eneco Tour. La note est très salée à l'arrivée, même temps que la Caja Rural. Une addition qui s'alourdit encore plus avec l'arrivée de la BMC Racing Team en 19'00", ce qui signifie déjà 1'24" de perdue pour Andrew Talansky, le leader de l'équipe Garmin-Sharp. Et bien plus pour Christophe Le Mével qui a dû attendre la 2ème voiture pour récupérer son vélo de rechange…

Le Team Sky de Chris Froome part à toute vitesse mais flanche dans les derniers kilomètres.

Richie Porte emmène le Team Sky dans les rues de PampeluneRichie Porte emmène le Team Sky dans les rues de Pampelune | © Sirotti

Des équipes parties juste après la BMC Racing Team, Ag2r La Mondiale est celle qui réalise la meilleure performance. Pourtant pas amoureuse de l'exercice, la formation de Vincent Lavenu termine juste devant Orica-GreenEdge. En fait, on s'aperçoit rapidement que ce chrono par équipes est atypique et ne favorise pas les grosses écuries. C'est surtout la 2ème partie du parcours, avec des rues plus étroites et surtout une portion finale pavée et en faux-plat montant, qui est primordiale. D'ailleurs, nombreuses sont les équipes à perdre plusieurs de leurs coureurs sur ce tracé pourtant court. Et on voit même certains coureurs très forts se relever et attendre leurs équipiers dans les derniers hectomètres.

Il faut donc avoir une équipe très homogène pour briller sur cette 1ère étape. C'est le cas de la Rabobank qui ne compte pas dans ses rangs de rouleur hors-norme mais qui se démarque par sa cohésion. Une recette qui fonctionne puisque l'équipe néerlandaise rentre dans l'arène avec quelques centièmes de mieux que la BMC Racing Team et s'empare de la 1ère place. Ils sont rapidement inquiétés par Omega Pharma-Quick Step, mais l'équipe belge s'intercale entre la Rabobank et la BMC. Le trio de tête se tient en moins d'une seconde ! On pouvait s'y attendre, les écarts ne sont pas importants du tout entre les premières équipes. Jurgen Van Den Broeck (Lotto-Belisol) et Joaquim Rodriguez (Team Katusha), qui pouvaient craindre cette étape, terminent respectivement à 2 et à 5 secondes de la Rabobank. C'est rien du tout en vu de ce qui attend les coureurs ces 20 prochains jours.

Il ne reste alors plus que 3 équipes à s'élancer. Tout d'abord le Team Sky qui fait peur à tout le monde. A juste titre puisqu'au pointage intermédiaire, l'équipe de Chris Froome est en tête. Mais les derniers kilomètres piègent la Sky qui termine à 2 secondes de la Rabobank. Chris Froome gagne néanmoins la 1ère étape de son duel annoncé face à Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) étant donné le chrono de 19'04" de l'équipe danoise, soit 2 secondes de plus que le Team Sky. Pendant que les Rabobank, le sourire aux lèvres, commencent à imaginer leur victoire, la Movistar Team fait ses derniers tours de roue. Emmené par un Jonathan Castroviejo très véloce, l'équipe espagnole finit en boulet de canon son contre-la-montre dans le chrono de 18'51" ! Une victoire sans appel alors qu'elle n'était pas annoncée dans les favoris. Jonathan Castroviejo devient le 1er Maillot Rouge de la Vuelta 2012. Difficile de rêver mieux pour le vainqueur sortant Juan-José Cobo (Movistar Team) qui a quand même souffert dans les derniers hectomètres puisque le Bison concède 4 secondes à ses équipiers.

Demain dimanche, la 2ème étape de la Vuelta conduit les coureurs de Pampelune à Viana pour 181,4 km.

Classement 1ère étape :

1. Movistar Team (ESP) les 16,5 km en 18'51"
2. Rabobank (PBS) à 10 sec.
3. Omega Pharma-Quick Step (BEL) m.t.
4. BMC Racing Team (USA) m.t.
5. Team Sky (GBR) à 12 sec.
6. Lotto-Belisol (BEL) m.t.
7. Saxo Bank-Tinkoff (DAN) à 14 sec.
8. Team Katusha (RUS) à 15 sec.
9. Euskaltel-Euskadi (ESP) à 28 sec.
10. Astana (KAZ) à 33 sec.

Classement général # 1 :

1. Jonathan Castroviejo (ESP, Movistar Team) en 18'51"
2. Benat Intxausti (ESP, Movistar Team) m.t.
3. Javier Moreno (ESP, Movistar Team) m.t.
4. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
5. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
6. Juan-José Cobo (ESP, Movistar Team) à 4 sec.
7. Niki Terpstra (PBS, Omega Pharma-Quick Step) à 10 sec.
8. Dario Cataldo (ITA, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
9. Kevin De Weert (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
10. Kristof Vandewalle (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.

Mavic nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES