FLASHS

Pros

Pas de cadeau

Publié le 21/08/2012 19:15

Vuelta # 4. Pris dans une chute, Alejandro Valverde se retrouve victime d'une coalition. Simon Clarke remporte l'étape et Joaquim Rodriguez est le nouveau Maillot Rouge.

Simon Clarke remporte la plus belle victoire de sa carrière à ValdezcaraySimon Clarke remporte la plus belle victoire de sa carrière à Valdezcaray | © Sirotti

Il n'aura donc pas fallu attendre longtemps pour voir les prétendants à la victoire finale se découvrir sur ce Tour d'Espagne. Si les attaques d'Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) ne surprennent pas tant que ça quand on connaît le tempérament offensif et la soif de compétition du garçon, la présence parmi les meilleurs et la victoire d'Alejandro Valverde (Movistar Team) à Arrate hier laissent planer quelques questions. Aujourd'hui affublé du patelot rouge de leader de la Vuelta, Alejandro serait-il en train de redevenir le Valverde de 2009, celui qui l'avait conduit à la victoire finale du Tour d'Espagne ? La question peut se poser. En retrait tout au long du Tour de France, hormis le jour de sa victoire à Peyragudes, celui que l'on surnommait El Imbatido a retrouvé hier sur les pentes d'Arrate des jambes qu'on lui pensait perdues.  Et si c'était lui finalement le vrai leader de la Movistar Team ?

L'étape du jour va permettre de nous éclairer un peu plus à ce sujet. En effet, entre Barakaldo et la station de Valdezcaray, les 160 kilomètres de course peuvent permettre à Valverde de marquer encore un peu plus cette Vuelta. Avec une arrivée au sommet d'un col relativement roulant, le murcian a toutes les capacités pour régler un petit groupe de favoris au sprint. Mais cette étape peut aussi être la première journée importante pour les coureurs visant le maillot du meilleur grimpeur. Avec un col de 1ère catégorie en début d'étape et l'arrivée à Valdezcaray, classée en 1ère catégorie aussi, de nombreux points peuvent être engrangés. On pense évidemment à David Moncoutié (Cofidis) qui vit certainement son dernier Tour d'Espagne et qui est en lice pour un défi extraordinaire : ramener 5 fois de suite le maillot du meilleur grimpeur à Madrid.

Un maillot de la Cofidis est bien présent dans l'échappée matinale, mais c'est celui de Luis-Angel Mate. Le coureur andalou est accompagné de Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step), Assan Bazayev (Astana), Jesus Rosendo (Andalucia) et Simon Clarke (Orica-GreenEdge). Une échappée de qualité même si aucun coureur présent n'a fait du maillot à pois son objectif de cette Vuelta. C'est peut être pourquoi le peloton n'est pas inquiété par ces 5 hommes et laisse filer. Si bien que l'écart atteint rapidement la dizaine de minutes au bout de 90 kilomètres de course. A 60 kilomètres de l'arrivée même, les hommes de tête possèdent 12'30" d'avance sur le peloton. La victoire à Valdezcaray se jouera entre les audacieux, c'est certain. On pense alors que les favoris vont rester sur la réserve aujourd'hui. Après tout, rien de plus normal après la bagarre qu'ils ont offert hier.

Le Team Sky, le Team Katusha et Omega Pharma-Quick Step se liguent pour relèguer Alejandro Valverde.

Sauf qu'à 30 kilomètres de l'arrivée, soit à 15 kilomètres du pied de l'ascension finale, un élément va bouleverser tous les scénarios préétablis. Alors que le Team Sky accélère brutalement l'allure pour provoquer des bordures, une chute à l'avant du peloton projette Alejandro Valverde à terre. Le Maillot Rouge se relève, mais il est déjà trop tard. Juan-Antonio Flecha et Ian Stannard (Team Sky) poursuivent leur effort et font exploser le peloton qui se parcelle instantanément en 4 éventails…avec Valverde dans le dernier ! Aidé par 3 de ses équipiers et par la Liquigas –Cannondale (Eros Capecchi aussi est piégé), Valverde parvient à revenir sur le 2ème groupe mais il pointe toujours à une minute du premier peloton. Le Team Sky a en plus obtenu le coup de main des coureurs du Team Katusha, de la BMC Racing Team et de l'Omega Pharma-Quick Step. Pour cette dernière équipe, difficile de ne pas penser à la 6ème étape du dernier Paris-Nice quand la Movistar Team avait roulé après la chute de Levi Leipheimer (Omega Pharma-Quick Step).

Alejandro Valverde se souviendra longtemps de cette journée de galèreAlejandro Valverde se souviendra longtemps de cette journée de galère | © Sirotti

Ce revirement de situation diminue considérablement l'avance des 5 hommes de tête qui abordent l'ascension vers Valdezcaray (14,5 kilomètres d'ascension) avec 6 minutes d'avance. La victoire d'étape ne leur est plus assurée ! Le premier peloton, composé d'une cinquantaine d'hommes, continue sa marche en avant dans un rythme toujours très élevé. Alejandro Valverde tente le tout pour le tout dès les premières rampes de l'ascension en partant avec Nairo Quintana (Movistar Team) et Eros Capecchi. Cette attaque lui permet de revenir à 30 secondes du peloton Froome/Contador, mais il paie cet effort. Benat Intxausti (Movistar Team), le 2ème du classement général, se relève du 1er groupe pour l'attendre mais rien n'y fait, Valverde ne reviendra pas. D'autant plus que la Saxo Bank-Tinkoff se décide à accélérer en tête du peloton…

Le changement de rythme de Daniel Navarro (Saxo Bank-Tinkoff) est dévastateur. Seuls Alberto Contador, Chris Froome (Team Sky) et Nicolas Roche (Ag2r La Mondiale) restent dans sa roue. On se dit que Contador et Froome vont tuer la Vuelta dès le 4ème jour, mais ils se relèvent au bout d'un kilomètre. La fin d'ascension étant trop roulante et trop exposée au vent, les écarts resteraient limités pour une débauche d'efforts énorme. Cette petite accalmie permet à l'échappée d'aller au bout. Et ils ne sont plus que 2 en tête : Tony Martin et Simon Clarke. Bien plus explosif, l'australien s'impose aisément à Valdezcaray. Le 1er peloton, d'une vingtaine de coureurs environ, termine avec 1'04" de retard, tandis qu'Alejandro Valverde franchit la ligne 55 secondes plus tard. Au classement général c'est Joaquim Rodriguez (Team Katusha) qui devient le nouveau leader du Tour d'Espagne. Et même si le débours de Valverde n'est pas irréversible, le murcian n'a que très peu apprécié le comportement du Team Sky. On l'a vu se diriger vers le bus de l'équipe britannique juste après l'arrivée pour demander quelques explications. Ambiance.

Demain le Tour d'Espagne devrait retrouver un peu de quiétude avec la 5ème étape autour de Logrono (168 km).

Classement 4ème étape :

1. Simon Clarke (AUS, Orica-GreenEdge) les 160,6 km en 4h30'26"
2. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step) à 2 sec.
3. Assan Bazayev (KAZ, Astana) à 22 sec.
4. Marcos Garcia (ESP, Caja Rural) à 55 sec.
5. Nicolas Roche (IRL, Ag2r La Mondiale) m.t.
6. Linus Gerdemann (ALL, RadioShack-Nissan) à 57 sec.
7. Laurens Ten Dam (PBS, Rabobank) m.t.
8. Andrey Zeits (KAZ, Astana) à 1'01"
9. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) à 1'04"
10. Jan Bakelants (BEL, RadioShack-Nissan) m.t.

Classement général # 4 :

1. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) en 13h18'45"
2. Christopher Froome (GBR, Team Sky) à 1 sec.
3. Alberto Contador (ESP, Saxo Bank-Tinkoff) à 5 sec.
4. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) à 9 sec.
5. Robert Gesink (PBS, Rabobank) m.t.
6. Rigoberto Uran (COL, Team Sky) à 11 sec.
7. Daniel Moreno (ESP, Team Katusha) à 14 sec.
8. Nicolas Roche (IRL, Ag2r La Mondiale) à 24 sec.
9. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) à 36 sec.
10. Laurens Ten Dam (PBS, Rabobank) à 46 sec.

Classement par points :

1. Simon Clarke (AUS, Orica-GreenEdge) 27 pt
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 25 pt  
3. John Degenkolb (ALL, Argos-Shimano) 25 pt
4. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 20 pt  
5. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step) 20 pt  
6. Allan Davis (AUS, Orica-GreenEdge) 20 pt  
7. Assan Bazayev (KAZ, Astana) 18 pt  
8. Christopher Froome (GBR, Team Sky) 17 pt  
9. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) 17 pt
10. Nicolas Roche (IRL, Ag2r La Mondiale) 17 pt

Classemennt de la montagne :

1. Simon Clarke (AUS, Orica-GreenEdge) 16 pt
2. Pim Ligthart (PBS, Vacansoleil-DCM) 11 pt
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 10 pt
4. Luis Angel Mate (ESP, Cofidis) 10 pt
5. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quickstep) 8 pt
6. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 6 pt
7. Philippe Gilbert (BEL, BMC Racing Team) 6 pt  
8. Assan Bazayev (KAZ, Astana) 5 pt
9. Alberto Contador (ESP, Saxo Bank-Tinkoff) 4 pt  
10. Jesus Rosendo (ESP, Andalucia) 4 pt

Classement du combiné :

1. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 11 pt
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 14 pt
3. Christopher Froome (GBR, Team Sky) 22 pt
4. Alberto Contador (ESP, Saxo Bank-Tinkoff) 24 pt
5. Nicolas Roche (IRL, Ag2r La Mondiale) 31 pt
6. Marcos Garcia (ESP, Caja Rural) 54 pt
7. Simon Clarke (AUS, Orica-GreenEdge) 69 pt
8. Luis Angel Mate (ESP, Cofidis) 76 pt
9. Tony Martin (ALL, Omega Pharma-Quick Step) 76 pt
10. Assan Bazayev (KAZ, Astana) 77 pt

Classement par équipes :

1. Rabobank (PBS) en 39h19'14"  
2. Team Sky (GBR) à 3 sec.  
3. Astana (KAZ) à 1'55"  
4. Team Katusha (RUS) à 2'04"  
5. Lampre-ISD (ITA) à 2'13"  
6. Euskaltel-Euskadi (ESP) à 2'39"  
7. Ag2r La Mondiale (FRA) à 3'00"
8. Movistar Team (ESP) à 3'38"  
9. Radioshack-Nissan (LUX) à 4'01"  
10. Caja Rural (ESP) à 4'57"

Instagram Vélo101

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019
dimanche 10 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES

Fenioux déc18-janv19
Sportour déc-janv19