FLASHS

Pros

Tour de France # 1 : Casper droit au but !

Publié le 02/07/2006 18:44

Jimmy Casper s'impose au sprint dans la 1re étape du Tour de France. George Hincapie prend la tête, Hushovd se blesse.
Jimmy Casper s'impose au sprint dans la 1re étape du Tour de France. George Hincapie prend la tête, Thor Hushovd se blesse.

Un grand tour réserve toujours son lot de surprises, et c'est ce qui fait la magie de ce genre d'épreuves à part. Même la plus classique des étapes peut apporter en l'espace de trente secondes un événément inattendu. La preuve de cette maxime a été apportée aujourd'hui au terme de la première étape du Tour de France. Celle-ci se dispute autour de Strasbroug, sur la distance de 184,5 kilomètres. Une boucle autour de la ville européenne, via l'Allemagne. Une étape traditionnelle qui doit logiquement se conclure au sprint, le champion du monde Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) ayant desvues sur le Maillot Jaune décroché hier soir par le Norvégien Thor Hushovd (Crédit Agricole). Le Belge et le Norvégien ne sont pas les seuls à convoiter cette tunique de leader et une victoire d'étape au sprint. Dans la même catégorie, on retrouve Robbie McEwen (Davitamon-Lotto), Oscar Freire (Rabobank) et Erik Zabel (Team Milram).

Le scénario de la première étape du Tour de France semble donc écrit d'avance. Un sprint massif ponctué de quelques sprints-bonifications. Mais les sprinters ne vont pas avoir tellement l'occasion de se mesurer les uns aux autres avant le rush final. Dès le départ, les Français ne tardent pas à déclencher les hostilités. Le Palois Stéphane Augé (Cofidis) et l'Alsacien Matthieu Sprick (Bouygues Telecom) sont les premiers attaquants du 93ème Tour de France. Les deux coureurs nationaux démarrent au 3ème kilomètre, très vite rejoints par le Breton Benoît Vaugrenard (Française des Jeux), apportent une touche de fraîcheur à un Tour de France parti dans des conditions particulièrement suffocantes. Quelques Français en tête, ça fait du bien au moral, au lendemain de la qualification des Bleus en Coupe du Monde pour le dernier carré du tournoi. Mais les trois Français ne comptent pas en rester là et reçoivent très vite le renfort de quatre contre-attaquants.

Deux autres Français, Walter Bénéteau (Bouygues Telecom) et Nicolas Portal (Caisse d'Epargne-Illes Balears), accompagnés par l'Espagnol Unaï Etxebarria (Euskaltel-Euskadi) et l'Allemad Fabian Wegmann (Gerolsteiner), se joignent au groupe de tête. L'échappée du jour est ainsi formée, composée de sept coureurs. Le peloton se relève tout doucement, sous la conduite des Crédit Agricole de Thor Hushovd, mais l'objectif demeure un sprint massif. Les enjeux sont trop importants, en ce début de Tour, pour laisser filer les sept baroudeurs de la première heure. L'écart monte progressivement, avoisinant les cinq minutes. Pas plus. Juste de quoi permettre au peloton de contrôler les éclaireurs avant un retour régulier sur la tête de course, dans la partie finale de l'étape. En tête, on se dispute tout de même les accessits, parmi lesquels le premier Maillot à Pois du 93ème Tour de France.

Le Maillot Jaune Thor Hushovd s'entaille le bras dans le dernier hectomètre.

Meilleur grimpeur des sept, Fabian Wegmann franchit en tête la côte de Heiligenstein, à 80 kilomètres du but. Il précède Matthieu Sprick et Unaï Etxebarria et se dote des premiers pois du Tour 2006. C'est toujours ça de pris, sachant que le retour du peloton est de plus en plus pressant. Les équipes de sprinters ont en effet mis en route. Les minutes tombent les unes après les autres. Sous la menace d'un retour de la meute, Walter Bénéteau démarre à 20 kilomètres du retour à Strasbourg. Ses anciens compagnons d'échappée ne sont pas en mesure de le suivre mais le Vendéen n'ira plus très loin. Il obtient un sursis de 10 kilomètres avant de se voir avaler à son tour par le peloton. Privés de bonifications tout au long de la journée, les coureurs du peloton ont donc l'occasion de s'affronter à Kehl, à 9 kilomètres du but. Se sachant inférieur en cas d'arrivée massive, l'Américain George Hincapie (Discovery Channel) tente sa chance.

Deuxième du classement du prologue hier soir pour une fraction de seconde, l'ancien lieutenant de Lance Armstrong est précédé sur la ligne par les coéquipiers de Thor Hushovd, habiles en défense. Il empoche néanmoins deux secondes de bonification, ce qui lui permet d'hériter du Maillot Jaune virtuel à 9 bornes du but. Les équipes de sprinters doivent entrer en action. Seulement, personne ne prend ses responsabilités. Aucune équipe ne décide d'allonger le peloton. Quelques équipiers se relaient à tour de rôle mais rien qui puisse éliminer des sprinters de la course à la victoire. Ca va vite néanmoins et lorsque les quelques poissons-pilotes se relèvent, à 400 mètres de la ligne, il ne reste guère plus que les sprinters devant. Le sprint s'annonce atypique. Tom Boonen, Thor Hushovd et Robbie McEwen se retrouvent de front en première ligne. Et le champion du monde décide de lancer le sprint de loin.

Le Belge est remonté par toute la troupe et coupe son effort. Resté à l'abri du vent le plus longtemps possible, le Picard Jimmy Casper (Cofidis) jaillit soudain au centre de la route ! Ses adversaires s'échinent dans son sillage mais le sprinter Français résiste pour franchir la ligne en tête, dans un dernier coup de rein. Hébété par l'exploit qu'il vient de signer, Jimmy Casper franchit la ligne abasourdi, un timide poing levé dans le ciel. Mais le drame s'est joué dans son dos. En tâchant de remonter le long des barrières, le Maillot Jaune Thor Hushovd s'est entaillé le haut du bras en heurtant la main géantedistribuée par un sponsor du Tour. Le géant Norvégien coupe la ligne le bras en sang et s'effondre soudain sur la chaussée, pris d'un étourdissement. La plaie est importante mais les médecins agissent rapidement. Plus de peur que de mal visiblement. Thor Hushovd devrait être au départ demain matin. En attendant, le Maillot Jaune se dépose sur les épaules de George Hincapie.

Demain lundi, la deuxième étape se dispute entre Obernai et Esch-sur-Alzette (228,5 km).

Classement 1re étape :

1. Jimmy Casper (FRA, Cofidis) les 184,5 km en 4h10'00" (44,3 km/h)
2. Robbie McEwen (AUS, Davitamon-Lotto) m.t.
3. Erik Zabel (ALL, Team Milram) m.t.
4. Daniele Bennati (ITA, Lampre-Fondital) m.t.
5. Luca Paolini (ITA, Liquigas) m.t.
6. Isaac Galvez (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.
7. Stuart O'Grady (AUS, Team CSC) m.t.
8. Bernhard Eisel (AUT, Française des Jeux) m.t.
9. Thor Hushovd (NOR, Crédit Agricole) m.t.
10. Oscar Freire (ESP, Rabobank) m.t.

Classement général :

1. George Hincapie (USA, Discovery Channel) en 4h18'15"
2. Thor Hushovd (NOR, Crédit Agricole) à 2 sec.
3. David Zabriskie (USA, Team CSC) à 6 sec.
4. Sebastian Lang (ALL, Gerolsteiner) m.t.
5. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.
6. Stuart O'Grady (AUS, Team CSC) m.t.
7. Michael Rogers (AUS, T-Mobile) à 8 sec.
8. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) à 10 sec.
9. Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems) à 11 sec.
10. Benoît Vaugrenard (FRA, Française des Jeux) m.t.

Classement par points :

1. Jimmy Casper (FRA, Cofidis) 35 pt
2. Thor Hushovd (NOR, Crédit Agricole) 32 pt
3. Robbie McEwen (AUS, Davitamon-Lotto) 30 pt
4. Erik Zabel (ALL, Team Milram) 26 pt
5. Stuart O'Grady (AUS, Team CSC) 24 pt
6. Daniele Bennati (ITA, Lampre-Fondital) 24 pt
7. Luca Paolini (ITA, Liquigas) 22 pt
8. Isaac Galvez (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) 20 pt
9. Bernhard Eisel (AUT, Française des Jeux) 18 pt
10. George Hincapie (USA, Discovery Channel) 17 pt

Classement de la montagne :

1. Fabian Wegmann (ALL, Gerolsteiner) 3 pt
2. Matthieu Sprick (FRA, Bouygues Telecom) 2 pt
3. Unaï Etxebarria (ESP, Euskaltel-Euskadi) 1 pt

Classement des jeunes :

1. Benoît Vaugrenard (FRA, Française des Jeux) en 4h18'26"
2. Joost Posthuma (PBS, Rabobank) à 7 sec.
3. Marcus Fothen (ALL, Gerolsteiner) à 9 sec.
4. Thomas Lövkvist (SUE, Française des Jeux) à 14 sec.
5. Bernhard Eisel (AUT, Française des Jeux) à 17 sec.
6. Matthieu Sprick (FRA, Bouygues Telecom) à 18 sec.
7. Philippe Gilbert (BEL, Française des Jeux) à 20 sec.
8. Filippo Pozzato (ITA, Quick-Step-Innergetic) à 21 sec.
9. José Rujano (VEN, Quick-Step-Innergetic) à 22 sec.
10. Christian Knees (ALL, Milram) à 24 sec.

Classement par équipes :

1. Discovery Channel (USA) en 12h55'16"
2. Team CSC (DAN) à 1 sec.
3. T-Mobile (ALL) à 7 sec.
4. Caisse d'Epargne-Illes Balears (ESP) m.t.
5. Phonak Hearing Systems (SUI) à 14 sec.
6. Gerolsteiner (ALL) à 18 sec.
7. Davitamon-Lotto (BEL) à 31 sec.
8. Crédit Agricole (FRA) m.t.
9. Liquigas (ITA) à 32 sec.
10. Ag2r Prévoyance (FRA) m.t.

OISANS TOURISME

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES