FLASHS

Pros

Circuit Het Nieuwsblad — Ian Stannard brise les chaînes

Publié le 28/02/2015 17:48

Circuit Het Nieuwsblad. Isolé entre Tom Boonen, Niki Terpstra et Stijn Vandenbergh depuis le Leberg, Ian Stannard parvient à sortir ses trois adversaires dans la finale.

Les Etixx-Quick Step en force au Het Nieuwsblad... mais le danger Ian Stannard n'est pas écartéLes Etixx-Quick Step en force au Het Nieuwsblad... mais le danger Ian Stannard n'est pas écarté | © Etixx-Quick Step/Tim De WaeleÇa aurait dû rester un cas d'école. Glissez à l'avant votre leader entouré de ses deux meilleurs lieutenants à l'entame de la dernière heure de course, isolez avec vous le tenant du titre au sein d'un quatuor dont vous avez la mainmise, et gagnez avec autorité. Une formalité que seul un grand, un très grand stratège, pouvait contester à l'ouverture tant attendue des classiques du nord, ce jour au Circuit Het Nieuwsblad. Sur les 200,2 kilomètres tracés autour de Gand à travers monts et pavés, la 70ème édition de la semi-classique offre un avant-goût des monuments des Flandres. Plus qu'une mise en bouche, l'épreuve est courtisée, fantasmée même par un champion comme Tom Boonen (Etixx-Quick Step) qui ne l'a jamais accrochée à son palmarès, deux fois 2ème, une fois 3ème, jamais 1er. Ce qu'il tient à corriger une bonne fois pour toutes.

Pour s'adjuger enfin la dernière semi-classique à lui résister, Tom Boonen va tout mettre en œuvre. Il est de ceux qui secouent le peloton dans le Taaienberg, accélérant le rapprochement du paquet sur une échappée matinale de huit coureurs : Matthew Brammeier (MTN-Qhubeka), Sean De Bie (Lotto-Soudal), Alexis Gougeard (Ag2r La Mondiale), Christophe Laborie (Bretagne-Séché Environnement), Michael Reihs (Cult Energy), Albert Timmer (Giant-Alpecin), Kevin Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert) et Louis Verhelst (Cofidis). Avec une mention particulière à Brammeier et Timmer, derniers rejoints à 45 kilomètres de Gand.

Tom Boonen est alors encore celui qui montre les muscles juste avant que la course ne s'engage dans le Leberg à 43 kilomètres de l'arrivée. Une demi-douzaine d'hommes lui emboîte le pas mais le relais de ses coéquipiers Niki Terpstra et Stijn Vandenbergh les condamne tous. Tous à l'exception de Ian Stannard (Team Sky), le vainqueur sortant. Ce sont ces quatre-là qui se présentent au pied du Leberg, dans lequel ils vont couler les fondations d'une échappée victorieuse en portant leur avantage à 30 secondes. L'avance du quatuor est inchangée lorsqu'il atteint le Molenberg, ultime mont pavé en haut duquel il reste 34 kilomètres à parcourir jusqu'à Gand. Et à la faveur duquel Sep Vanmarcke (Team LottoNL-Jumbo), qui n'a été éjecté de la bonne que sur crevaison au pied du Leberg, enclenche la poursuite avec Greg Van Avermaet (BMC Racing Team), que l'on sait tracassé par des soupçons de dopage et... Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step).

A Gand, Ian Stannard brise les chaînes d'Etixx-Quick StepA Gand, Ian Stannard brise les chaînes d'Etixx-Quick Step | © Team SkyC'est un grand Sep Vanmarcke qui roule après le quatuor de tête, mais les efforts du Belge resteront vains pour rentrer sur Boonen, Terpstra et Vandenbergh, que colle au train Ian Stannard. Le Britannique de 27 ans n'a guère d'autre alternative que de sucer les roues du trio d'Etixx-Quick Step. En attendant une confrontation directe dans laquelle on ne donne guère cher de sa peau. Dans la finale, l'étau se resserre autour du Britannique, seul contre trois et invité à boucher chaque trou laissé volontairement ou non par ses adversaires. Mais c'est pourtant lui qui s'apprête à donner la leçon aux coureurs de Patrick Lefévère.

Trop pressé d'aller chercher la victoire qui lui fait défaut en Flandre, Tom Boonen démarre à 4,5 kilomètres de l'arrivée. Ian Stannard se fait surprendre mais s'exécute à la poursuite du champion belge, qu'il ramène dans le rang un kilomètre plus loin. Aussitôt, Niki Terpstra contre-attaque. Mais une fois encore Ian Stannard profite de sa fraîcheur – il s'est laissé tracter par la locomotive Etixx-Quick Step depuis le Leberg – pour rentrer à l'avant. Considérant alors que la meilleure défense reste l'attaque, il passe à l'action à 3 kilomètres du but. Délesté cette fois de Stijn Vandenbergh, qui a rendu les armes, et surtout de Tom Boonen qui coince pour de bon. Le voilà à armes égales avec Niki Terpstra, soudain gagné par une grosse nervosité qui va le contraindre à lancer le sprint d'un peu trop loin.

Ian Stannard n'en demandait pas tant ! Le Britannique parvenu à briser les chaînes d'Etixx-Quick Step rafle le Circuit Het Nieuwsblad pour la deuxième fois de suite. Avec l'espoir de réaliser une campagne des classiques plus fournie que l'an passé, quand une fracture d'une vertèbre sur Gand-Wevelgem l'avait privé d'un plus gros festin.

Classement :

1. Ian Stannard (GBR, Team Sky) les 200,2 km en 4h58'41" (40,2 km/h)
2. Niki Terpstra (PBS, Etixx-Quick Step) m.t.
3. Tom Boonen (BEL, Etixx-Quick Step) à 8 sec.
4. Stijn Vandenbergh (BEL, Etixx-Quick Step) à 15 sec.
5. Sep Vanmarcke (BEL, Team LottoNL-Jumbo) à 1'24"
6. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) m.t.
7. Zdenek Stybar (TCH, Etixx-Quick Step) à 1'29"
8. Philippe Gilbert (BEL, BMC Racing Team) à 4'36"
9. Luke Rowe (GBR, Team Sky) à 4'55"
10. Arnaud Démare (FRA, FDJ) m.t.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 03 juillet 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES