Aller au contenu

Freins patins ou disques ,


Gérard CRESPO
 Share

Messages recommandés

il y a 30 minutes, Franck PASTOR a dit :

Tiens, je suis d'humeur aujourd'hui à repartir pour un tour : voici un article surprenant de « l'Acheteur cycliste».

 

https://www.lacheteurcycliste.com/fr_fr/freins-a-disques/

 

J'aime particulièrement ce paragraphe (au sujet des freins à patins, donc sur jantes), qui reprend un des principaux problèmes que le disque a résolu. Je l'ai mis en gras. J'en ai déjà parlé, mais puisqu'il faut relancer la machine…

 

Citation :

« Le problème numéro un, c’est la pluie. Le problème numéro deux est l’avènement des roues carbone qui, naturellement, freinent moins bien que les jantes aluminium. Le problème numéro trois est qu’une jante doit à la fois diriger, lier le vélo à la route et freiner. Mécaniquement, c’est une aberration car chacune de ces actions demande des matériaux aux caractéristiques bien particulières : on a donc réalisé un compromis. Et au final, on a obtenu des roues fragiles, souvent dures, et qui freinent mal !
Tout ça à cause de nos étriers de freins, magnifiques, ultra light, mais à la
technologie d’homo sapiens ! Un câble, une vis et une double « pince » en
aluminium ! Franchement, il fallait faire quelque chose… »

Toute personne normalement intelligente et objective n'a pas de peine à reconnaître la supériorité des disques lorsqu'il s'agit de freiner. Quant à l'impact sur la moyenne horaire du cycliste, il est très faible et ne concerne donc que les compétiteurs dont la victoire éventuelle peut dépendre de quelques secondes.

 

Pour le cyclo lambda, l'obstacle principal à l'adoption de cette technologie lors d'un achat aujourd'hui (je ne parle pas de ceux qui ne souhaitent pas remplacer leur vélo actuellement) se résume à la peur du changement. Peur de l'inconnu, peur de ne pas être capable de s'y adapter, peur de ne pas pouvoir l'entretenir soi-même. 

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 30/03/2022 à 20:51, Bruno GUILLEVIC a dit :

Mes Veloflex c'est les Corsa en 25, avec CAA évidement

J'ai essayé les 25, mais comme j'ai des jantes en C15 le pneu prend la forme ampoule et je les trouvais quand même pataudes mes roues avec ça, de plus je mets toujours 7 bars à l'avant comme à l'arrière, car je déteste cette sensation de pneu plat, on ne se refait pas...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 56 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

Toute personne normalement intelligente et objective n'a pas de peine à reconnaître la supériorité des disques lorsqu'il s'agit de freiner. Quant à l'impact sur la moyenne horaire du cycliste, il est très faible et ne concerne donc que les compétiteurs dont la victoire éventuelle peut dépendre de quelques secondes.

 

Pour le cyclo lambda, l'obstacle principal à l'adoption de cette technologie lors d'un achat aujourd'hui (je ne parle pas de ceux qui ne souhaitent pas remplacer leur vélo actuellement) se résume à la peur du changement. Peur de l'inconnu, peur de ne pas être capable de s'y adapter, peur de ne pas pouvoir l'entretenir soi-même. 

Es-tu sur de ce que tu avances? Les vtt ont adoptés le disques depuis de belles lurettes. Faut-il en déduire que ce sont tous de très bons mécano...ou que leur portefeuille soit mieux garnie?

Modifié par Gérôme BORGER
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, Gérôme BORGER a dit :

Es-tu sur de ce que tu avances?

Je ne comprends pas le sens de ta question, Gérôme. Sur quel point en particulier as-tu des doutes ?

 

Il y a 6 heures, Gérôme BORGER a dit :

Les vtt ont adoptés le disques depuis de belles lurettes. Faut-il en déduire que ce sont tous de très bons mécano...ou que leur portefeuille soit mieux garnie?

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être très bon mécano pour rouler en disques, sinon la plupart des automobilistes iraient à pied 🤣 

 

Les amateurs de VTT sont surtout plus ouverts aux nouvelles technologies, ils sont moins attachés aux traditions que les cyclistes routiers.

 

Et pourquoi seraient-ils plus riches ? Mon VTT équipé de freins hydrauliques m'a coûté 600 € il y a 2 ans. Il n'est pas du même niveau que mon vélo de route mais ça signifie que les disques ne sont pas réservés à une élite.

 

Ceci dit, je ne suis pas sectaire : mon vélo de route actuel est équipé de patins et je ne vois pas d'urgence à le remplacer puisqu'il n'a que 3 ans.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 18 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

Je ne comprends pas le sens de ta question, Gérôme. Sur quel point en particulier as-tu des doutes ?

 

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être très bon mécano pour rouler en disques, sinon la plupart des automobilistes iraient à pied 🤣 

 

Les amateurs de VTT sont surtout plus ouverts aux nouvelles technologies, ils sont moins attachés aux traditions que les cyclistes routiers.

 

Et pourquoi seraient-ils plus riches ? Mon VTT équipé de freins hydrauliques m'a coûté 600 € il y a 2 ans. Il n'est pas du même niveau que mon vélo de route mais ça signifie que les disques ne sont pas réservés à une élite.

 

Ceci dit, je ne suis pas sectaire : mon vélo de route actuel est équipé de patins et je ne vois pas d'urgence à le remplacer puisqu'il n'a que 3 ans.

 

Les VTT sont déjà des vélos grossiers, leur ajouter des disques ne change pas grand chose, niveau esthétique, et de toute façon comme ils sont presque tous équipés d'un moteur, ils sont trop difficiles à stopper, d'où l'adjonction de disques!😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Les VTT sont déjà des vélos grossiers, leur ajouter des disques ne change pas grand chose, niveau esthétique, et de toute façon comme ils sont presque tous équipés d'un moteur, ils sont trop difficiles à stopper, d'où l'adjonction de disques!😉

Tes propos pleins de mauvaise foi peuvent encore passer dans la section réservée à la route mais te condamneraient au goudron et aux plumes sur un forum VTT 🤣

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à l’instant, Thierry GEUMEZ a dit :

Tes propos pleins de mauvaise foi peuvent encore passer dans la section réservée à la route mais te condamneraient aux goudron et aux plumes sur un forum VTT 🤣

Je n'en doute pas un instant, le vtt ne m'intéresse pas, mais je le répète, chez moi les 3/4 ou plus sont à assistance électrique, on va plus vite sans se fatiguer!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Je n'en doute pas un instant, le vtt ne m'intéresse pas, mais je le répète, chez moi les 3/4 ou plus sont à assistance électrique, on va plus vite sans se fatiguer!

Sauf que ... les disques sont arrivés sur les VTT bien avant les moteurs 😅

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 28 minutes, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Les VTT sont déjà des vélos grossiers, leur ajouter des disques ne change pas grand chose, niveau esthétique, et de toute façon comme ils sont presque tous équipés d'un moteur, ils sont trop difficiles à stopper, d'où l'adjonction de disques!😉

quand tu descend des singles a VTT et pentes a 30% voir + que tu sois en mécanique ou électrique tu a intérêt a avoir des freins a disques et en VTT tu est souvent dans la boue le mouillé , les disques sont indispensables .....j'ai commencé le VTT il y a + de 30 ans avec les patins c'était rock and roll dans certaines descentes ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Pierre-Yves DESSIMOZ a dit :

Les VTT sont déjà des vélos grossiers, leur ajouter des disques ne change pas grand chose, niveau esthétique, et de toute façon comme ils sont presque tous équipés d'un moteur, ils sont trop difficiles à stopper, d'où l'adjonction de disques!😉

Je n'ai jamais aimé le VTT non plus, mais ce qualificatif de « grossier » me surprend, destiné à un  type de vélo. Qu'est-ce qui pour toi fait d'un VTT un vélo « grossier » ?

Modifié par Franck PASTOR
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Toute personne normalement intelligente et objective n'a pas de peine à reconnaître la supériorité des disques lorsqu'il s'agit de freiner. Quant à l'impact sur la moyenne horaire du cycliste, il est très faible et ne concerne donc que les compétiteurs dont la victoire éventuelle peut dépendre de quelques secondes.

 

Pour le cyclo lambda, l'obstacle principal à l'adoption de cette technologie lors d'un achat aujourd'hui (je ne parle pas de ceux qui ne souhaitent pas remplacer leur vélo actuellement) se résume à la peur du changement. Peur de l'inconnu, peur de ne pas être capable de s'y adapter, peur de ne pas pouvoir l'entretenir soi-même. 

Alors là mille excuses mais c'est vraiment du n'importe quoi.

Ce n'est pas en dénigrant ses opposants qu'on amène une argumentation crédible. Tout ceux qui estiment que les FAD ne sont pas une réelle avancée technique absolue, le sont parce que techniquement les désavantages l'emportent sur les avantages les concernant, point barre.    '

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Franck PASTOR a dit :

Tiens, je suis d'humeur aujourd'hui à repartir pour un tour : voici un article surprenant de « l'Acheteur cycliste».

 

https://www.lacheteurcycliste.com/fr_fr/freins-a-disques/

 

J'aime particulièrement ce paragraphe (au sujet des freins à patins, donc sur jantes), qui reprend un des principaux problèmes que le disque a résolu. Je l'ai mis en gras. J'en ai déjà parlé, mais puisqu'il faut relancer la machine…

 

Citation :

« Le problème numéro un, c’est la pluie. Le problème numéro deux est l’avènement des roues carbone qui, naturellement, freinent moins bien que les jantes aluminium. Le problème numéro trois est qu’une jante doit à la fois diriger, lier le vélo à la route et freiner. Mécaniquement, c’est une aberration car chacune de ces actions demande des matériaux aux caractéristiques bien particulières : on a donc réalisé un compromis. Et au final, on a obtenu des roues fragiles, souvent dures, et qui freinent mal !
Tout ça à cause de nos étriers de freins, magnifiques, ultra light, mais à la
technologie d’homo sapiens ! Un câble, une vis et une double « pince » en
aluminium ! Franchement, il fallait faire quelque chose… »

Un article de 2017 parait un poil dépassé techniquement et les jantes carbone qui ne freinent pas, en 2022, c'est encore du grand n'importe quoi ( posons la question à mon slovène préféré ah ah ah ) Bon c'est sur que avec leurs galettes, les roues FAD sont mignonnes tout plein et ont pris un peu d'embonpoint, mais ça faut pas trop en parler, ça gène les affaires(et les gogos imbus de leur "modernité")

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Bruno GUILLEVIC a dit :

Un article de 2017 parait un poil dépassé techniquement et les jantes carbone qui ne freinent pas, en 2022, c'est encore du grand n'importe quoi ( posons la question à mon slovène préféré ah ah ah ) Bon c'est sur que avec leurs galettes, les roues FAD sont mignonnes tout plein et ont pris un peu d'embonpoint, mais ça faut pas trop en parler, ça gène les affaires(et les gogos imbus de leur "modernité")

Oui, c'est probablement dépassé, les disques ont sans doute bien évolué depuis. 😎

 

Mais dans ta hargne (les «gogos»…), tu n'as pas réagi au passage que j'ai cité en gras... parce qu'il est difficile à contredire?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 5 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Je ne comprends pas le sens de ta question, Gérôme. Sur quel point en particulier as-tu des doutes ?

 

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être très bon mécano pour rouler en disques, sinon la plupart des automobilistes iraient à pied 🤣 

 

Les amateurs de VTT sont surtout plus ouverts aux nouvelles technologies, ils sont moins attachés aux traditions que les cyclistes routiers.

 

Et pourquoi seraient-ils plus riches ? Mon VTT équipé de freins hydrauliques m'a coûté 600 € il y a 2 ans. Il n'est pas du même niveau que mon vélo de route mais ça signifie que les disques ne sont pas réservés à une élite.

 

Ceci dit, je ne suis pas sectaire : mon vélo de route actuel est équipé de patins et je ne vois pas d'urgence à le remplacer puisqu'il n'a que 3 ans.

 

Je disais plus riche dans le sens faire l'entretien chez le vélociste, pour la "difficulté" de l'entretien.

C'est quand même du très basique sur un vélo, pas besoin d'avoir fait de longues études😉.

Mes vélos sont aussi à patins. Mon achat de l'an dernier a été guidé par mes finances, une bonne affaire en patin.

 

Les cyclistes dans mon entourage ne sont pas du tout opposés aux disques, je ne fais pas le même constat que toi quand à la "peur du changement".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Gérôme BORGER a dit :

Les cyclistes dans mon entourage ne sont pas du tout opposés aux disques, je ne fais pas le même constat que toi quand à la "peur du changement".

Je ne parle bien sûr pas des cyclistes que je ne connais pas, je fais seulement allusion aux plus opposés sur le forum,  dont tu ne fais pas partie, et qui mélangent les arguments objectifs et les arguments subjectifs.

 

Chacun est libre de ses choix. Je n'ai aucun souci par rapport au fait qu'on refuse les disques plus lourds et plus coûteux. Par contre, je n'accorde aucun crédit à ceux qui justifient ce refus en affirmant que les disques ne freinent pas mieux que les patins.

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 13 heures, Franck PASTOR a dit :

Je n'ai jamais aimé le VTT non plus, mais ce qualificatif de « grossier » me surprend, destiné à un  type de vélo. Qu'est-ce qui pour toi fait d'un VTT un vélo « grossier » ?

Salut, grossier pour moi est l'antonyme de fin, tout simplement, c'est pourquoi j'ai des jantes en C15 avec pneus de 23, dans ma jeunesse j'ai même monté du 19, mais les cadres acier le justifiaient par leur rigidité nettement moindre que celle des  carbones actuels. Pression de 7 bars , jantes de 2,4cm de hauteur à l'avant et 2,7 à l'arrière, alors qu'autrefois on ne dépassait pas les 2cm, je préfère mille fois mon carbone (BMC) actuel aux 3 aciers des années 80-90! Quand je vois un vtt actuel avec ou sans moteur, je ne peux que le trouver grossier...pourquoi je ne roule pas sur un vtt, parce qu'il faut rendre la nature aux piétons.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de terminer une rando régionale ce midi, un groupe d'une trentaine, 90 kms, 34 de moyenne, je n'ai pas mis beaucoup le nez devant c'est certain.J'en parle parce que au niveau des freins franchement les gars ce n'est vraiment pas le sujet, on freine tt le temps très légèrement, histoire de réguler la distance, un peu plus en arrivant aux carrefours stop, feux etc etc. Et en cas de gros freinage si on appuie trop on bloque nos roues, patins ou disques

Alors faut arréter de bassiner les discussions avec l'incroyable supériorité des systèmes FAD pour le vélo de route en programme sport.

C'est peut être vrai pour les gros, les malades d'arthrose des doigts, ceux qui ne savent pas rouler en groupe, ceux qui habitent en montagne et se tapent des descentes de 20 bornes sous la pluie, ceux que ça ne gène pas de rajouter 300/400 grs dan leurs roues etc etc. mais pour les autres (dont je fais effectivement partie) il n'y a pas de sujet. On peut s'acheter un vélo FAD, puisque de toutes façons le monde industriel/économique nous l'impose, mais inutile de porter ce système aux nues, à quelques exceptions près, il n'apporte quasiment rien d'autre que de la marge aux fabricants. 

 

"Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise".    

Modifié par Bruno GUILLEVIC
kk
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures, Franck PASTOR a dit :

Oui, c'est probablement dépassé, les disques ont sans doute bien évolué depuis. 😎

 

Mais dans ta hargne (les «gogos»…), tu n'as pas réagi au passage que j'ai cité en gras... parce qu'il est difficile à contredire?

A contredire certes,  j'ai beaucoup de mal à rouler avec des freins à patins, comme tous, mais je me force.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour mettre les uns et les autres d'accord sur qui est le plus obsédé par le sujet, on peut compter le nombre de messages.

Bon, je me suis contenté des 5 dernières pages. 😎

1. Bruno Guillevic 21

2. Pierre Plana 13

3. Sylvain Karle et Thierry Geumez 10

5. Fluomachinchose (j'ai du mal avec les pseudos) 9

6. Michel Dury et Pierre-Yves Dessimoz 6

8. Franck Pastor 5

9. Thibaud Cherbonnel et Gérôme Borger 4

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 55 minutes, Bruno GUILLEVIC a dit :

Alors faut arréter de bassiner les discussions avec l'incroyable supériorité des systèmes FAD pour le vélo de route en programme sport.

 

La supériorité des disques est incontestable dans certaines circonstances, personne n'en dit davantage, Bruno. A force de prêter cette intention aux défenseurs des disques, que tu assimiles systématiquement à des partisans inconditionnels, c'est toi qui nous bassines !

 

Assume tes choix sans les justifier ou en ayant besoin de les faire avaliser par Pogacar, tu es un grand garçon à présent 😉

 

 

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
 Share





×
×
  • Créer...