FLASHS

Cyclo-cross

Dernières brèves du cyclo-cross

Publié le 30/10/2004 00:10

Albert dans tous ses états, Basso se lance dans les sous-bois, Nys souffre de l'épaule, Wellens galère.
Niels Albert dans tous ses états, Ivan Basso se lance dans les sous-bois, Sven Nys souffre de l'épaule, Bart Wellens galère.

Sacré champion du monde dans la catégorie Juniors en janvier dernier à Pontchâteau, le Belge Niels Albert a fait ses débuts chez les Espoirs cette saison. Tout avait bien commencé pour ce beau gosse du peloton, qui titillait les meilleurs dans la seconde manche du SuperPrestige à Hamme-Zogge. Mais à quelques encablures de l'arrivée, le jeune champion a chuté. Arrivé trop vite dans un virage, le Suisse Simon Zahner a perdu le contrôle de sa machine et s'est rabattu trop vite sur Niels Albert. Si Zahner a évité la chute, le Belge a fait une jolie culbute. Cet incident est survenu dans le dernier tour de circuit. Niels Albert s'est relevé avec une douleur au genou et la joue gauche écorchée jusque sous l'oeil. A l'arrivée, le Suisse Simon Zahner, troisième, a tout de suite présenté ses excuses au champion du monde Juniors, cinquième de l'épreuve. Dans une colère noire, Niels Albert n'a rien voulu entendre.Il a déclaré à qui voulait l'entendre que le Suisse l'avait volontairement poussé de la main vers les balustrades. Mais l'affaire en est restée là. Cette semaine, Niels Albert souffrait encore du genou, ce qui l'a empêché de s'entraîner convenablement. Il demeure incertain pour la troisième manche du SuperPrestige, demain à St-Michielsgestel.

L'Italien Ivan Basso (Team CSC), troisième du dernier Tour de France, a décidé de préparer la saison prochaine dans les sous-bois. Ainsi, on devrait bientôt retrouver la fine silhouette du grimpeur Italien dans certaines épreuves de cyclo-cross. Gerrie Van Gerwen, l'agent du leader de l'équipe CSC, a entamé des négociations avec quelques organisateurs européens afin de permettre à Ivan Basso de disputer des rendez-vous de haut niveau. En suivant cette préparation, Ivan Basso espère garder la forme pendant l'hiver afin d'aborder la saison 2005 au mieux physiquement et de soutenir le défi qu'il s'est lancé, celui de battre Damiano Cunego dans le Giro et Lance Armstrong dans le Tour. Dix ans avant lui, un certain Claudio Chiappucci avait lui-même opté pour cette préparation dans les sous-bois. Après quelques semaines de repos, Ivan Basso devrait entamer sa carrière de cyclo-crossman le mercredi 29 décembre à Loenhout, en Belgique, à l'occasion du Cross des As.

Le Belge Sven Nys n'est pas encore numéro un mondial dans la nouvelle formule du classement UCI mais il apparaît de loin comme le meilleur pilote du peloton. Et pourtant, la chance n'est pas avec lui. Dimanche dernier à Hamme-Zogge, l'ancien champion du monde Espoirs s'est incliné au sprint mais a tout de même conquis la troisième marche du podium. Et ce après un incroyable numéro et surtout une épaule endolorie. En effet, Sven Nys a glissé dans un virage dès le début de cette deuxième manche du SuperPrestige et son épaule droite est allée heurter une barrière de sécurité. Le choc a été violent mais le Belge, le maillot arraché laissant parraître un filet de sang le long de son épaule, a poursuivi sa route pour obtenir le résultat que l'on sait. Les médecins qui ont examiné sa blessure après la course ont constaté que Sven Nys souffrait d'une déchirure musculaire à l'épaule. Cette blessure ne nécessite aucun traitement. Seul le temps réparera les maux. Sven Nys a relativisé en pensant que la blessure aurait pu être beaucoup plus grave. Il était ainsi d'attaque jeudi à Tabor à l'occasion de la deuxième manche de la Coupe du Monde, qu'il a terminé en cinquième position.

Les plus superstitieux parleront de syndrome arc-en-ciel. Si la tunique de champion du monde avait porté chance à Bart Wellens l'année dernière, ce n'est plus tout à fait le cas actuellement. Depuis l'ouverture de la saison de cyclo-cross, le Belge galère. Dixième de la première manche de la Coupe du Monde à Wortegem-Petegem, contraint à l'abandon dans la deuxième manche de la Coupe du Monde à Tabor, le champion du monde a signé ses meilleures performances à Ruddervoorde et Hamme-Zogge, en terminant cinquième des deux premières manches du SuperPrestige. "A Tabor, j'ai senti dès l'échauffement que je n'avais pas les jambes, a écrit Bart Wellens sur son site Internet. Mais comme pour chaque course, j'ai donné le maximum. Contrairement aux dernières compétitions, j'ai pris un bon départ mais la suite a été catastrophique. Mes jambes se sont complètement bloquées. Une fois lâché, j'ai pu revenir une première fois en prenant la roue de Franzoi mais mes jambes ont ensuite explosé. Pour m'épargner davantage de souffrances, j'ai décidé de me retirer de la course. J'espère que de meilleures jambes arriveront rapidement."

Campagnolo Août

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES