FLASHS

Cyclo-cross

Championnat du Monde Elites : Wellens, quel champion !

Publié le 01/02/2004 18:15

Le Belge Bart Wellens remporte le Championnat du Monde de cyclo-cross. Il bat De Clercq et Vanthourenhout.
Le Belge Bart Wellens remporte le Championnat du Monde de cyclo-cross. Il bat Mario De Clercq et Sven Vanthourenhout.

Après les épreuves Juniors, Espoirs et Dames, l'heure est venue pour les Elites d'en découdre avec le Championnat du Monde. Cinquante-trois cyclo-crossmen représentant quatorze nations partent à l'assaut des dix tours de circuit. Avec le soleil retrouvé, le parcours retrouve de l'éclat. Mais les passages les plus empruntés, notamment dans les virages, restent bourbeux et dangereux. Maîtres de la discipline, les Belges sont animés d'un grand esprit de compétition. Il serait néanmoins exagéré de parler d'équipe de Belgique. Les six Belges au départ sont tous favoris et
par conséquent rivaux sur le vélo. Il n'y aura donc pas d'esprit d'équipe au cours de l'heure mondiale.

Au bord du circuit, les fan-clubs des différents leaders Belges mettent l'ambiance. C'est sous les vives acclamations de leurs supporters que les Belges lancent donc ce Championnat du Monde. Lancer ou plutôt dynamiter. Après un premier tour à tout rompre, on ne compte guère plus que six hommes en tête : Ben Berden, Mario De Clercq, Sven Vanthourenhout, Erwin Vervecken, Bart Wellens et… le Français Francis Mourey. Le jeune homme de 23 ans est le seul à s'immiscer dans ce match entre Belges. Mais déjà, deux hommes témoignent de leur supériorité : De Clercq et Wellens s'échappent une première fois dans le 2ème tour mais sont pris en chasse par leurs propres compatriotes et revus.

Le groupe des six reste uni dans les premières boucles, jusqu'à ce que Ben Berden mette fin à l'harmonie passagère en tentant sa chance au début du 5ème tour. L'attaque de Berden oblige De Clecq et Wellens à réagir promptement. Les deux anciens champions du monde reprennent Berden et le distancent. La course au titre est lancée pour de bon. Bart Wellens se fait une petite frayeur en chassant de la roue arrière dans un virage boueux. Et si Mario de Clercq en profite pour lui prendre quelques longueurs, on ne la fait pas à Bart Wellens, qui recolle aussi sec. Au terme du 5ème tour, les deux hommes possèdent 14 secondes d'avance sur le groupe poursuivant, au sein duquel figure toujours Francis Mourey.

Du groupe poursuivant, seul Sven Vanthourenhout parviendra encore à jouer un rôle dans le déroulement de la course. Le jeune homme rejoint le duo de tête une première fois dans le 6ème tour mais cède sous l'impulsion de Bart Wellens. A nouveau, Vanthourenhout revient sur le tandem De Clercq-Wellens dans le 8ème tour et à nouveau, Wellens accélère pour décramponner le jeune coureur.
Bart Wellens vient de comprendre qu'il ne pourrait plus se défaire de Mario De Clercq. Il décide de tout miser sur un sprint, discipline dans laquelle excelle Vanthourenhout. Et ce jeune Belge de 23 ans recolle une troisième fois à la tête de course ! Bart Wellens attaque intensément et lui règle son compte une bonne fois pour toutes dans le dernier tour. Le Championnat du Monde s'achève ainsi au sprint entre Mario De Clercq et Bart Wellens. Le champion du monde sortant entre le premier dans la dernière ligne droite et s'impose sur le fil devant son redoutable adversaire. Quel champion !

Côté Français, Francis Mourey réalise la meilleure performance : 7ème à 38 secondes. David Derepas finit 17ème à 2'05", Arnaud Labbe 19ème à 2'20", Emmanuel Magnien 23ème à 2'56" et John Gadret 28ème à 3'43".

Classements :

1. Bart Wellens (Belgique) en 1h02'19" (25,70 km/h)
2. Mario De Clercq (Belgique) m.t.
3. Sven Vanthourenhout (Belgique) à 7 sec.
4. Daniele Pontoni (Italie) à 21 sec.
5. Ben Berden (Belgique) à 24 sec.
6. Erwin Vervecken (Belgique) à 29 sec.
7. Françis Mourey (France) à 38 sec.
8. Petr Dlask (République Tchèque) à 40 sec.
9. Michael Baumgartner (Suisse) à 49 sec.
10. Alessandro Fontana (Italie) à 1'09"
11. Roger Hammond (Grande Bretagne) à 1'28"
12. Wilant Van Gils (Pays-Bas) m.t.
13. Jiri Pospisil (République Tchèque) à 1'45"
14. Gerben De Knegt (Pays-Bas) m.t.
15. Maarten Nijland (Pays-Bas) m.t.
16. David Rusch (Suisse) à 2'03"
17. David Derepas (France) à 2'05"
18. Kamil Ausbuher (République Tchèque) à 2'10"
19. Arnaud Labbe (France) à 2'20"
20. David Seco Amundarain (Espagne) à 2'28"
21. Jan Ramsauer (Suisse) à 2'45"
22. Beat Morf (Suisse) à 2'49"
23. Emmanuel Magnien (France) à 2'56"
24. Robert Glajza (Slovaquie) à 3'14"
25. Vaclav Jezek (République Tchèque) à 3'22"
26. Isaac Suarez Fernandez (Espagne) à 3'27"
27. Jens Schwedler (Allemagne) à 3'35"
28. John Gadret (France) à 3'43"
29. Ondrej Lukes (République Tchèque) à 4'00"
30. Jody Crawforth (Grande Bretagne) m.t.
31. Tadeusz Korzeniewski (Pologne) m.t.
32. Jonathan Page (USA) à 4'17"
33. Andrew Jacques Maynes (USA) à 4'23"
34. Vaclav Metlicka (Slovaquie) à 5'08"
35. Milan Barenyi (Slovaquie) à 5'25"
36. Malte Urban (Allemagne) à 5'39"
37. Igor Tavella (Italie) à 5'56"
38. Maros Kovac (Slovaquie) à 6'13"
39. Camiel Van Den Bergh (Pays-Bas) à 6'16"
40. Gusty Bausch (Luxembourg) à 6'32"
41. Haitz Ortiz Tolaretxipi (Espagne) à 7'44"
42. Jackson Stewart (USA) à 1 tour
43. Shaun Snodden (Grande Bretagne) à 1 tour
Abandons : Sven Nijs (Belgique), Lorenzo Perotti (Italie), Pietro Pavoni (Italie), Richard Groenendaal (Pays-Bas), Christian Heule (Suisse), David Collins (Grande Bretagne), Matthew Ellis (Grande Bretagne), Fernando Fernandez Magan (Espagne), Dariusz Gil (Pologne) et Keiichi Tsujiura (Japon)

Groupama picto-nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES