FLASHS

Pros

2005 en 101 brèves

Publié le 03/12/2005 12:44

2005 en 101 brèves : Durand et Virenque chez Eurosport, Merckx exclu de Paris-Nice, Sanchez et Bourgain médaillés.
2005 en 101 brèves : Jacky Durand et Richard Virenque chez Eurosport, Merckx exclu de Paris-Nice, Clara Sanchez et Mickaël Bourgain médaillés.

La saison 2005, sur Vélo 101, ce fut plus de 2000 articles pour des milliers d'informations diffusées dans les rubriques Elites 1, Elites 2, VTT, Cyclo-cross, Piste et Cyclosport. A l'heure des bilans, nous avons retenu les 101 infos qui ont marqué l'année 2005. Jusqu'au 31 décembre, revivez l'actualité cycliste 2005 en 101 brèves.

Durand et Virenque de l'autre côté du micro

En 2005, l'équipe d'Eurosport renouvelle son effectif. Vincent Barteau et Laurent Fignon laissent la place à deux jeunes néo-consultants : Richard Virenque et Jacky Durand. La chaîne numéro une du vélo conserve ses deux leaders que sont Patrick Chassé et Jean-François Bernard, et se lance dans les courses du ProTour en compagnie de deux des coureurs les plus populaires des années 90. Dudu débute sa carrière de commentateur sur Milan-San Remo avant de présenter le Tour des Flandres, dont il est le dernier vainqueur Français. Richard Virenque se greffe ensuite à cette équipe de choc, refusant les propositions de France Télévisions, qui souhaitait l'avoir pour équipier de Laurent Jalabert. Mais sur le vélo comme dans leur nouvelle carrière de journalistes-consultants, les deux champions Français resteront concurrents. La nouvelle génération débarque derrière le micro, chacun avec son programme bien défini. Les classiques pour Jacky Durand, les grands tours pour Richard Virenque, avant que les deux ne soient réunis aux côtés de Patrick Chassé à l'occasion des Championnats du Monde de Madrid. Une reconversion sympathique pour deux champions au franc-parler.

Axel Merckx et Johan Van Summeren casquent pour leur négligence

Depuis le décès accidentel d'Andreï Kivilev sur les routes de Paris-Nice, deux ans plus tôt, le port du casque est obligatoire dans les pelotons. Le règlement s'est même renforcé cette année avec l'interdiction définitive d'ôter sa protection, même dans les dernières ascensions, ce qui était encore toléré les deux années précédentes. Axel Merckx et Johan Van Summeren, coéquipiers chez Davitamon-Lotto, n'ont pas encore eu l'occasion de grimper cette année et ignorent ce nouveau point du règlement. Au terme de la sixième étape de Paris-Nice, qui s'achève au sommet du Mont Faron, les deux Belges se débarrassent de leur casque au pied de l'ascension, sous les injonctions de leur soigneur, placé au bas du mont varois et ignorant lui aussi la nouvelle réglementation. Axel Merckx et Johan Van Summeren s'exécutent et grimpent tête nue. Ils seront parmi les derniers coureurs de l'Histoire à disputer une course professionnelle sans casque, mais leur insouciance sera lourde de conséquence. Bien que placés dans les 30 premiers du classement général, ils sont exclus de Paris-Nice pour avoir enfreint le règlement. On ne rigole plus avec le port du casque.

Clara Sanchez et Mickaël Bourgain, seigneurs de l'anneau

Au dernier jour de compétition des Championnats du Monde de Los Angeles, fin mars, les Bleus guettent fiévreusement leur première médaille. L'enjeu est grave mais les sprinters Mickaël Bourgain et Grégory Baugé répondent présents et se hissent en demi-finale du tournoi de vitesse. Malheureusement, le match les oppose. Baugé remporte le premier sprint mais est devancé dans le second et il faut recourir à la belle pour dégager le nom du finaliste. Mickaël Bourgain sera finalement celui-ci, grâce à sa victoire dans la 3ème manche, et un terrible coup du sort pour Grégory Baugé, qui voit son boyau arrière éclater à 50 mètres de la ligne. Souffrant d'une entorse du coude gauche et d'importantes brûlures aux cuisses, Baugé sera contraint de s'incliner face à Jobie Dajka pour la médaille de bronze. Mickaël Bourgain est quant à lui vaincu en finale face à René Wolf. A cette médaille d'argent s'ajoute un titre, enfin ! Clara Sanchez remporte la dernière épreuve des Mondiaux sur piste. Malgré des résultats mitigés en Coupe du Monde, la championne du monde de keirin se succède au palmarès. Elle s'impose en finale à Elisa Frisoni et Yvonne Hijgenaar. Une médaille d'or et une médaille d'argent, tel est le maigre bilan de l'équipe de France aux Etats-Unis.

BIKE SHOW EVENTS