FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 02/04/2006 10:53

Sannier repart pour un Tour, le Tour 2006 passera par Plouay, le GP de Rennes modifié, une issue pour le ProTour.
Henri Sannier repart pour un Tour, le Tour de France 2006 passera par Plouay, le Grand Prix de Rennes modifié, une issue pour le ProTour.

La tradition a été respectée hier 1er avril. Un canular s'est glissé dans nos "dernières brèves du cyclisme". La 104ème édition de Paris-Roubaix sera bel et bien couverte par la télévision. L'épreuve est la plus suivie chaque année après le Tour de France et sera retransmise en France par France Télévisions et Eurosport. Vous pouvez consulter notre rubrique Programmes TV pour plus d'infos.

Choisi l'an passé pour commenter le Tour de France aux côtés de Laurent Jalabert, Henri Sannier aura à nouveau l'honneur de faire vivre la Grande Boucle aux millions de téléspectateurs chaque après-midi du mois de juillet sur France Télévisions. "Commenter le Tour n'était pas un rêve, nous avait-il confié il y a neuf mois au départ du Tour 2005. J'adore le vélo mais je n'ai jamais demandé à commenter le Tour, c'est mon patron Daniel Bilalian qui me l'a proposé. Donc j'ai réfléchi parce que je ne suis pas un spécialiste. J'adore le vélo, je suis un aficionados, mais il y a de vrais spécialistes. J'ai finalement accepté, je ne le regrette pas." Devenu la nouvelle voix du Tour sur France 2 et France 3, Henri Sannier reprendra du service aujourd'hui au Tour des Flandres. Il fera sa rentrée au poste de commentateur, accompagné par Laurent Jalabert. Le dispositif de l'année 2005 sera reconduit avec Jean-René Godart et Thierry Adam sur les motos. Et peut-être des nouveautés dans le suivi de la course...

La prochaine édition du Tour de France passera par Plouay le dimanche 9 juillet. Au lendemain du contre-la-montre de Rennes, la 8ème étape reliera Saint-Méen-le-Grand à Lorient. D'une distance de 177,5 kilomètres, cette étape passera par Plumaugat, Lanrelas, Saint-Launec, Saint-Vran, Saint-Goueno, Plessala, Langast, Le Vieux-Bourg, Plouguenast, Saint-Hervé, Le Quillio, Saint-Guen, Mûr-de-Bretagne, Laniscat, Gouarec, Silfiac, Seglien, Locmalo, Guémené-sur-Scorff, Lignol, Kernascleden, Kerchopine, Berné, Plouay, Kerchopine Cleguer, Calan, Inzinzac-Lochrist, Hennebont, Saint-Séverin-en-Caudan et Lanester. L'arrivée à Lorient sera jugée avenue Jean Jaurès au terme d'une ligne droite de 570 mètres. A l'issue de cette dernière étape bretonne, qui clôturera la première semaine de course, les coureurs prendront la direction de l'aéroport de Lorient pour s'envoler vers Bordeaux, où ils bénéficieront d'une première journée de repos avant l'attaque des Pyrénées.

Deux jours après une Route Adélie perturbée lors de son départ, le Grand Prix de Rennes craint aujourd'hui de nouvelles agitations sur son parcours. Le mouvement anti-CPE est parti de la capitale bretonne il y a plusieurs semaines et demeure très virulent en Ille-et-Vilaine. Menacés par les manifestations, les organisateurs ont décidé de réduire le circuit final. Le parcours prévu dans les rues de Rennes a été réduit de 6,6 à 3,6 kilomètres. Il était en effet impossible d'installer les barrières hier sur le parcours en raison de nouveaux rassemblements anti-CPE. Les organisateurs ont donc renoncé à leur circuit traditionnel pour mieux contrôler ce petit tourniquet. Ils ont également abandonné la mise en place de tribunes à l'arrivée. Il y a deux jours à Vitré, plusieurs centaines de lycéens avaient bloqué le départ de la course pendant trente-cinq minutes, réclamant pouvoir s'exprimer au micro. Le départ est aujourd'hui maintenu aux mêmes heures à Rennes mais de nouvelles perturbations sont à prévoir.

Le conflit entre l'Union Cycliste Internationale et les trois grands tours trouvera peut-être une issue dans les semaines à venir. A la veille du quatrième rendez-vous du ProTour, le Tour des Flandres, l'UCI a annoncé qu'un projet d'accord avait été trouvé. Une réunion s'est tenue vendredi soir à Bruxelles entre les différentes familles du cyclisme (UCI, organisateurs, équipes, sponsors). A l'issue des débats, un projet a été trouvé pour permettre la résolution du conflit. Ce projet sera présenté très prochainement. Il restera confidentiel tant qu'il n'aura pas été signé par les différentes parties en question. Toutefois, il y a déjà eu quelques fuites et l'on parle d'un ProTour réduit à dix-huit équipes au lieu des vingt actuellement à partir de 2009. La durée de la licence serait également réduite, passant de quatre ans à trois ans, et un tiers de l'effectif serait renouvelé chaque année.

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES