FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 27/04/2006 09:42

Le Pays-Basque veut la Vuelta, Capelle complètement blanchi, l'UCI crée son Académie, Tour de Rhénanie-Palatinat # 1.
Le Pays-Basque veut la Vuelta, Ludovic Capelle complètement blanchi, l'UCI crée son Académie, Tour de Rhénanie-Palatinat # 1.

Les organisateurs de la Vuelta planchent actuellement sur le parcours de l'édition 2007. Il est temps pour chacune des provinces espagnoles de faire connaître leur désir d'accueillir une étape du Tour d'Espagne. C'est ce qu'a fait hier le Pays-Basque par la voix du secrétaire général du Parti Populaire Basque, Carmelo Barrio. "La dernière fois que la Vuelta est venue dans le Pays-Basque, a-t-il déclaré, c'était à San Sebastian, l'équipe Kas avait gagné le contre-la-montre par équipes et Bernard Hinault le classement général." C'était effectivement en 1978. Depuis, plus rien, en dépit du fort attachement du Pays-Basque au cyclisme. La province espagnole possède son groupe sportif, inscrit au ProTour (Euskaltel-Euskadi), et organise chaque année plusieurs grandes courses internationales : le Tour du Pays-Basque, la Clasica San Sebastian, la Bicyclette Basque... Les dirigeants du Pays-Basque ont donc déposé leur candidature pour l'accueil d'une étape du 62ème Tour d'Espagne l'an prochain.

L'ancien champion de Belgique Ludovic Capelle a été entièrement blanchi par le Conseil de Discipline de la Communauté Flamande. Contrôlé positif à l'EPO dans une kermesse belge, le 7 juin dernier à Gullegem, l'ancien coureur de Landbouwkrediet-Colnago avait été condamné à dix-huit mois de suspension et 3000 euros d'amende par la Communauté Flamande, ce qui le privait de compétition jusqu'au 25 avril 2007. Le Belge a toujours nié s'être dopé et, après un premier appel vain, a finalement saisi le Conseil d'Etat pour obtenir son acquittement. Le tribunal a accordé cette chance au coureur Belge pour vice de procédure. Hier, le Conseil de Discipline de la Communauté Flamande a également totalement blanchi le coureur, pour cette même faute de procédure. Il s'est avéré en effet que Ludovic Capelle n'avait pas été invité à se présenter au contrôle antidopage de Gullegem. Son test positif à l'EPO ne peut donc avoir aucune valeur. Blanchi, le Belge de 30 ans peut désormais chercher un nouvel employeur.

Etre coureur ou organisateur peut devenir un métier... et pourra à présent être étudié à l'école. L'Union Cycliste Internationale a en effet créé l'UCI Academy. Basée à Aigle, en Suisse, cette école développera pendant douze à dix-huit mois une méthode de formation stimulante et efficace, offrant des cours spécifiques aux athlètes, aux dirigeants du milieu sportif et aux organisateurs de grands événements. L'Académie représentera pour l'UCI un nouveau moyen de remplir sa mission, qui stipule qu'elle doit "promouvoir le cyclisme dans tous les pays du monde et à tous les niveaux". Le président de l'UCI Pat McQuaid a expliqué le but de cette démarche : "un grand nombre d'athlètes sont continuellement en déplacement, dans le cadre de leur entraînement ou des compétitions auxquelles ils participent. L'UCI Academy les aidera à poursuivre leurs études tout en continuant à s'entraîner de manière optimale, ce qui leur permettra de s'épanouir personnellement et professionnellement. L'UCI Academy nous permettra de mettre en place le dispositif requis pour investir dans notre capital essentiel, nos athlètes. Elle leur apportera les connaissances indispensables pour mener à bien la carrière qu'ils auront choisie à l'issue de leur parcours sportif."

Dans la foulée du Tour de Basse-Saxe, le Tour de Rhénanie-Palatinat a débuté hier en Allemagne. Cette fois, Alessandro Petacchi s'est retiré de la compétition, entamant sa phase de préparation définitive avant le Giro. Mais le sulfureux Danilo Hondo (Team Lamonta) fait toujours partie du peloton. Sorti de suspension un an avant l'heure grâce à l'intervention d'un tribunal civil n'ayant aucune compétence en matière de lutte antidopage, l'Allemand vient de finir 2ème du Tour de Basse-Saxe pour sa rentrée à la compétition après plus de douze mois de mise à pied. Ca dérange forcément et l'absence de Petacchi cette semaine laissait augurer hier une victoire du sprinter Allemand entre Kaiserslautern et Worms (130 km). Celle-ci n'a pas eu lieu. L'étape a été marquée par une échappée de José Gil (Espagne), Karsten Volkmann (Team Milram), Bas Giling (T-Mobile) et René Schild (Team Regiostrom Senges). Partis après 10 kilomètres, ils ont possédé jusqu'à huit minutes d'avance avant que le peloton ne rentre. Au sprint, Danilo Hondo a encore trouvé plus rapide, battu à Worms par l'Allemand André Greipel (T-Mobile). Aujourd'hui, la deuxième étape relie Worms à Bad Neuenahr-Ahrweiler (187 km).

Classement 1re étape :

1. André Greipel (ALL, T-Mobile) les 130 km en 3h08'18" (41,4 km/h)
2. Danilo Hondo (ALL, Team Lamonta) m.t.
3. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) m.t.
4. Olaf Pollack (ALL, T-Mobile) m.t.
5. René Weissinger (ALL, Skil-Shimano) m.t.
6. Thomas Fothen (ALL, Gerolsteiner) m.t.
7. Werner Riebenbauer (AUT, Team Vorarlberg) m.t.
8. Heinrich Haussler (ALL, Gerolsteiner) m.t.
9. Mark Cavendish (GBR, Team Sparkasse) m.t.
10. Steven Caethoven (BEL, Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen) m.t.

Classement général :

1. André Greipel (ALL, T-Mobile) en 3h08'08"
2. Danilo Hondo (ALL, Team Lamonta) à 4 sec.
3. René Schild (ALL, Team Regiostrom-Senges) m.t.
4. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) à 6 sec.
5. Ruben Oarbeascoa (ESP, Kaiku) m.t.
6. Pieter Ghyllebert (BEL, Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen) à 7 sec.
7. Karsten Volkmann (ALL, Team Milram) à 8 sec.
8. Jens Mouris (PBS, Team Regiostrom-Senges) m.t.
9. Olaf Pollack (ALL, T-Mobile) à 9 sec.
10. René Weissinger (ALL, Skil-Shimano) à 10 sec.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE