FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 02/05/2006 10:43

Le Team CSC déploie les grands moyens, Lampre pour le Giro, Botero fait son retour, Didier Rous se voit champion de France.
Le Team CSC déploie les grands moyens, Lampre pour le Giro, Santiago Botero fait son retour, Didier Rous se voit champion de France.

Le Team CSC a décidé de déployer les grands moyens pour permettre à Ivan Basso de remporter son premier Giro ce mois-ci. Symbole de l'ambition du coureur Italien, les meilleurs éléments du groupe sportif danois participeront au Tour d'Italie : Michael Blaudzun, Iñigo Cuesta, Volodymir Gustov, Bobby Julich, Giovanni Lombardi, Carlos Sastre, Nicki Sörensen et Jens Voigt. "Nous avons sélectionné une équipe exceptionnellement forte, a expliqué Bjarne Riis, dont l'équipe n'a jamais gagné de grand tour. Il ne fait aucun doute que cette équipe sera capable de fournir le meilleur soutien possible à Ivan dans sa tentative de victoire. Il est dans une forme parfaite pour ce challenge et il possède la force et l'expérience pour gagner son premier grand tour. Je suis très fier de l'équipe que nous alignerons cette année pour le Tour d'Italie." Doté d'une telle formation, qui ne devrait pas beaucoup différer de celle du Tour de France, Ivan Basso ne cache nullement ses ambitions pour les trois semaines à venir. L'Italien a participé trois fois au Giro : abandon en 1999, 52ème en 2000 et 28ème en 2005.

A titre de comparaison avec la CSC, il est intéressant de consulter l'effectif de l'équipe Lampre-Fondital pour le Giro. Le grand rival d'Ivan Basso, Damiano Cunego, pourra s'appuyer sur Marzio Bruseghin, Paolo Fornaciari, Evgueni Petrov, Gorazd Stangelj, Sylwester Szmyd, Paolo Tiralongo, Tadej Valjavec et Francisco-Javier Vila. L'effectif de la Lampre paraît moins impressionnant que celui du Team CSC, même si Szmyd et Vila ont démontré de grandes qualités dans la montagne ces dernières semaines. L'avantage, pour Cunego, sera le travail hivernal réalisé avec ces coureurs à l'intersaison. Tout l'hiver, le jeune champion Italien s'est entraîné avec ses huit gregarii pour trouver la juste harmonie. "Nous nous présentons avec une bonne équipe, estime Giuseppe Martinelli. Un groupe compact autour de Damiano Cunego. La Lampre-Fondital se sent à même de rivaliser avec les autres formations prétendantes à la victoire dans ce Giro. Nous pouvons compter sur un moral particulièrement bon à la suite des bons résultats obtenus dernièrement." Comme Basso, Damiano Cunego a couru trois fois le Tour d'Italie : 34ème en 2003, 1er en 2004 et 18ème en 2005.

Le Colombien Santiago Botero (Phonak Hearing Systems) a de la chance. Chaque année, avec le consentement de ses employeurs, il s'offre le droit de commencer sa saison au mois de mai pour réaliser quelques modestes performances puis rentrer chez lui pour les vacances. L'ancien Maillot à Pois du Tour de France est sans conteste le coureur le plus fantomatique du peloton. Et ça dure comme ça depuis plusieurs années, la palme lui ayant été attribuée en 2003 avec une saison ayant duré deux mois avant d'être gâchée par une infection stomacale bactérienne. Après une trêve hivernale de neuf mois, Santiago Botero fera donc son retour à la compétition cette semaine. Il est annoncé au départ de la Clasica de Alcobendas ce week-end. Le Colombien devrait ensuite se préparer pour le Tour de France, son principal objectif cette saison demeurant la Vuelta. L'année dernière, le Colombien avait été contraint par la Phonak à débuter sa saison de bonne heure, ce qui lui avait permis de gagner le Tour de Romandie puis de finir 2ème du Critérium du Dauphiné-Libéré.

Le cyclisme n'est certainement pas une science exacte mais la superstition fait partie du quotidien de beaucoup de coureurs. Beaucoup de courses peuvent se jouer au mental et Didier Rous (Bouygues Telecom) sait cela. Triomphateur d'un Trophée des Grimpeurs d'anthologie dimanche, le Montalbanais a fait remarquer que ses victoires à Argenteuil-Sannois avaient toujours été suivies d'un titre de champion de France. En effet, Didier Rous avait doublé Trophée des Grimpeurs et Championnat de France en 2001 et 2003. Sur le podium parisien, il n'a pu s'empêcher de glisser : "jamais deux sans trois... A chaque fois que je me suis imposé aux Grimpeurs, j'ai ensuite été sacré champion de France." Le dimanche 25 juin prochain, la motivation sera d'autant plus forte que le championnat national se disputera à Chantonnay, en Vendée. Dimanche, Didier Rous a remporté le Trophée des Grimpeurs au terme d'une échappée-fleuve menée sous une pluie glaciale et continue en compagnie de Walter Bénéteau, l'équipier qui lui avait permis de décrocher son premier titre bleu-blanc-rouge en 2001.

CAMPAGNOLO

INSCRIPTION EN LIGNE