FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 20/05/2006 12:31

Shimano rappelle des blocages rapides, Enrico Gasparotto de retour, Circuit de Lorraine # 2, Course de la Paix # 7.
La marque Shimano rappelle des blocages rapides, l'Italien Enrico Gasparotto de retour, Circuit de Lorraine # 2, Course de la Paix # 7.

A l'occasion des Jeunes Reporters du Tour, Vélo 101 recherche un(e) animateur(trice) pour encadrer le groupe des six journalistes en herbe lors du Tour de France. Plus d'infos.

La marque Shimano a détecté un problème de sécurité potentiel sur des blocages rapides pour roues avant de vélos de course et VTT et a décidé de les rappeler. Il est en effet possible qu'une fois monté, l'axe de blocage rapide défaille ou se brise. Si ceci se produit pendant que le cycliste roule, celui-ci peut perdre le contrôle de son vélo, ce qui peut provoquer des blessures sérieuses. Comme tous les produits Shimano doivent répondre aux normes industrielles les plus sévères, la marque a décidé de procéder à titre préventif au rappel volontaire de tous les blocages rapides concernés. Les blocages rapides concernés sont montés sur les moyeux Shimano et sur les roues auxquelles sont intégrés des moyeux Shimano. Seuls les blocages rapides à axe argenté livrés après le 1er novembre 2005 sont concernés par ce rappel volontaire. Si un blocage rapide concerné est monté sur le vélo d'un consommateur, ou si un consommateur n'en est pas certain, il devrait immédiatement arrêter d'utiliser son vélo et prendre contact avec son détaillant Shimano le plus proche pour l'échanger gratuitement contre un autre blocage rapide.

Le champion d'Italie Enrico Gasparotto (Liquigas) vit décidément une saison douloureuse. Retardé en début de saison par une mononucléose, le coéquipier de Danilo Di Luca, qui a eu 24 ans en mars dernier, a obtenu une belle 6ème place pour sa course de rentrée au Grand Prix de l'Escaut, en Belgique. Il s'est ensuite classé 13ème du Grand Prix de Denain et 4ème d'une étape du Tour de Romandie, où les mauvaises conditions climatiques l'ont affaibli. Enrico Gasparotto est rentré de Suisse avec une pneumonie. Le champion d'Italie s'est remis de sa maladie et souhaite maintenant retrouver la forme pour pouvoir défendre son titre tricolore sur les routes du Championnat d'Italie, le 25 juin prochain à Gorizia. Le coureur espère seulement que la malchance l'oubliera d'ici à la fin de l'année, histoire de retrouver une bonne condition physique et d'obtenir de nouveaux résultats au cours de cette saison difficile.

La deuxième étape du Circuit de Lorraine a causé des dégâts considérables ! Le peloton a tout simplement explosé entre Blénod-les-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) et Gérardmer (Vosges). Les conditions météos difficiles et un profil montagneux ont semé la panique dans les rangs du paquet, qui s'est volatilisé. Aucun groupe de plus de cinq coureurs n'a franchi la ligne d'arrivée, et c'est bien souvent les uns après les autres qu'en ont terminé les concurrents engagés. Dans cette folle journée, le Colombien Mauricio Soler (Acqua & Sapone) a triomphé en franchissant la ligne avec 2'18" d'avance sur l'Italien Daniele Pietropolli (Tenax-Salmilano) et 2'26" sur l'Italien Eddy Ratti (Naturino-Sapore di Mare). Premier Français, Christophe Laurant (Agritubel) a terminé 5ème à 2'37". Les derniers concurrents sont parvenus à Gérardmer avec un retard de vingt-trois minutes. Au classement général, Mauricio Soler a fait un pas décisif vers la victoire finale.

Classement 2ème étape :

1. Mauricio Soler (COL, Acqua & Sapone) en 5h24'01"
2. Daniele Pietropolli (ITA, Tenax-Salmilano) à 2'18"
3. Eddy Ratti (ITA, Naturino-Sapore di Mare) à 2'26"
4. Eduardo Gonzalo (ESP, Agritubel) à 2'32"
5. Christophe Laurent (FRA, Agritubel) à 2'37"
6. Nico Sijmens (BEL, Landbouwkredit-Colnago) à 2'45"
7. Gabriele Bosisio (ITA, Tenax-Salmilano) à 2'50"
8. Luigi Sestili (ITA, Naturino-Sapore di Mare) à 2'53"
9. Serge Pauwels (BEL, Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen) m.t.
10. Cédric Hervé (FRA, Bretagne-Jean Floc'h) à 2'55"

Classement général :

1. Mauricio Soler (COL, Acqua e Sapone) en 9h17'57"
2. Daniele Pietropolli (ITA, Tenax-Salmilano) à 2'22"
3. Eddy Ratti (ITA, Naturino-Sapore di Mare) à 2'32"
4. Eduardo Gonzalo (ESP, Agtubel) à 2'42"
5. Christophe Laurent (FRA, Agritubel) à 2'47"
6. Nico Sijmens (BEL, Landbouwkredit-Colnago) à 2'55"
7. Gabriele Bosisio (ITA, Tenax-Salmilano) à 3'00"
8. Luigi Sestili (ITA, Naturino-Sapore di Mare) à 3'03"
9. Cédric Hervé (FRA, Bretagne-Jean Floc'h) à 3'05"
10. Benny De Schrooder (BEL, Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen) à 3'15"

A la veille de l'arrivée finale de la Course de la Paix, le porteur du Maillot Jaune Giampaolo Cheula (Barloworld) a préservé l'essentiel en accordant un bon de sortie à des coureurs battus au classement général. La septième étape se disputait hier en Allemagne, entre Delitzsch et Thale (192 km). Malgré des conditions climatiques épouvantables, dignes d'un mois de novembre, sept coureurs ont bravé la tempête pour se disputer la victoire d'étape : Stefano Boggia (Ceramica Flaminia), Simone Cadamuro (Team Milram), Matthias Friedemann (Team Lamonta), Gerrit Glomser (Team Vorarlberg), Karl Menzies (Health Net-Maxxis), Matheus Pronk (Unibet.com) et Lubor Tesar (Team Wiesenhof-Akud). Dans le final, le Tchèque Lubor Tesar a faussé compagnie à ses compagnons d'un jour pour s'offrir le bouquet devant Karl Menzies et Simone Cadamuro. Le peloton en a fini avec 6'27" de retard, Giampaolo Cheula conservant le Maillot Jaune.

Classement 7ème étape :

1. Lubor Tesar (TCH, Team Wiesenhof-Akud) en 5h02'49"
2. Karl Menzies (AUS, Health Net-Maxxis) à 2 sec.
3. Simone Cadamuro (ITA, Team Milram) à 17 sec.
4. Gerrit Glomser (AUT, Team Vorarlberg) m.t.
5. Matheus Pronk (PBS, Unibet.com) à 25 sec.
6. Stefano Boggia (ITA, Ceramica Flaminia) à 44 sec.
7. Matthias Friedemann (ALL, Team Lamonta) à 3'28"
8. Gregor Gut (SUI, Team Vorarlberg) à 3'48"
9. Pasquale Muto (ITA, Miche) à 6'27"
10. Thomas Rohregger (AUT, Elk Haus-Simplon) m.t.

Classement général :

1. Giampaolo Cheula (ITA, Barloworld) en 28h51'14"
2. Andrea Tonti (ITA, Acqua e Sapone) à 6 sec.
3. Christian Gasperoni (ITA, Naturino-Sapore di Mare) m.t.
4. Marco Serpellini (ITA, Unibet.com) à 14 sec.
5. Kanstantsin Siutsou (BLR, Acqua & Sapone) à 15 sec.
6. Carlos Garcia-Quesada (ESP, Unibet.com) à 29 sec.
7. Massimo Guinti (ITA, Naturino-Sapore di Mare) à 35 sec.
8. Manuele Spadi (ITA, Ceramica Flaminia) à 53 sec.
9. Félix Cardeñas (COL, Barloworld) à 1'24"
10. Martin Mares (TCH, Naturino-Sapore di Mare) à 1'40"