FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 03/08/2006 09:36

Landis fixé samedi, Basso toujours suspendu, Cofidis recrute, naissance d'Astana, la GBFI réagit, Tour du Danemark # 1.
Floyd Landis fixé samedi, Ivan Basso toujours suspendu, Cofidis recrute, naissance d'Astana, la GBFI réagit, Tour du Danemark # 1.

Le Tour de France aura duré... cinq semaines. C'est aujourd'hui que débutera l'analyse de l'échantillon B de Floyd Landis (Phonak Hearing Systems), auteur il y a quinze jours d'un exploit athlétique. Cette prouesse lui avait permis de remporter le Tour avant d'apprendre sa positivité à la testostérone. Le laboratoire de Châtenay-Malabry débutera dans la journée son analyse du second échantillon. Et au vu des résultats du premier examen, les chances d'être blanchi sont minces pour Floyd Landis. "Le ratio est de 11 pour 1", a déclaré le porte-parole de Landis, Michael Henson, à l'Associated Press. Or, la limite fixée par l'Agence Mondiale Antidopage est de 4 pour 1, le ratio normal chez l'être humain oscillant entre 1 pour 1 et 2 pour 1. Selon le laboratoire de Châtenay-Malabry, un tel résultat aurait été obtenu par le biais de produits dopants et non de manière naturelle, comme le prétend Floyd Landis après avoir changé trois fois d'excuse. Le verdict est attendu pour samedi.

Exceptionnel dominateur du Tour du Danemark l'an passé, l'Italien Ivan Basso (Team CSC) ne sera pas en mesure de défendre son titre cette année. Le vainqueur du Tour d'Italie a vu la course partir sans lui hier, son équipe l'interdisant toujours de courir depuis son éviction du Tour de France le 30 juin dernier. "Ivan Basso a été suspendu de manière indéfinie par son équipe CSC, a déclaré le porte-parole de la formation danoise. Ceci signifie qu'il attend actuellement d'obtenir un quelconque type d'éclaircissement dans cette affaire. D'ici là, il ne reprendra pas la compétition." Impliqué dans l'Opération Puerto, selon la police espagnole, qui a mis la main sur une liste noire à laquelle appartient le nom d'Ivan Basso, l'Italien cherche depuis cinq semaines à prouver son innocence. Sa fin de saison est en tout cas compromise, les organisateurs de la Vuelta lui ayant également fermé leurs portes.

L'équipe Cofidis a rejoint le marché des transferts en annonçant le recrutement de Kevin De Weert (Quick Step-Innergetic) pour la saison 2007. Passé professionnel en 2003 après une formation au sein de l'équipe Rabobank Espoirs, le jeune belge de 24 ans a déjà effectué deux ans chez Rabobank et deux ans chez Quick Step. Il avait terminé 13ème des Quatre Jours de Dunkerque et 15ème d'une étape de la Vuelta en 2003, prenant la 13ème place de la Flèche Brabançonne en 2005. L'an prochain, il rejoindra donc son compatriote et actuel coéquipier Nick Nuyens chez Cofidis.

La formation kazakhe Astana est en train de naître sur les cendres de la Liberty Seguros-Würth espagnole, bien que la direction de cette nouvelle équipe ne veuille plus faire le lien avec son passé. Il est vrai que c'est une équipe flambant neuf qui est en train de voir le jour au Kazakhstan. L'ancien encadrement a été remplacé. C'est Marc Biver, l'ancien directeur du Tour de Suisse et du Tour de Romandie, qui assurera dorénaant la fonction de manager. Six coureurs kazakhs devraient appartenir à cette formation, qui a fait appel à Walter Godefroot pour être dirigée sur le terrain. L'ancien manager de la T-Mobile a accepté de sortir de sa retraite pour endosser la fonction de directeur sportif. Selon le nouveau groupe sportif, qui a fait une demande de licence UCI ProTour, Astana (du nom de la capitale du Kazakhstan) n'aura plus rien à voir avec l'ancienne formation dirigée par Manolo Saiz. Hier, elle s'est adjugée sa première victoire par le biais d'Assan Bazayev dans le Tour d'Allemagne.

Suite à notre article daté du 20 juin, la présidente du Racing Club Olympique Marianne Meyzen, qui organise la Grande Boucle Féminine Internationale, a souhaité réagir en apportant des précisions. "Ce n'est nullement la Grande Boucle Féminine Internationale qui conteste la Route de France Féminine de s'être "fait voler ses dates", mais notre association, qui est dépositaire des dates d'une course féminine internationale au calendrier FFC/UCI depuis 1997. Cette course a été organisée sous le titre de la Grande Boucle Féminine Internationale de 1997 à 2003. Après une année blanche imposée par la FFC et l'UCI à notre organisation, nous avons régulièrement déposé notre course pour 2005 avec un nouveau titre, "AuTour des Féminines". Or, le dossier de la Route de France Féminine a été transmis par la FFC à l'UCI en même temps que celui de notre épreuve, en violation des dispositions règlementaires fédérales et des règles de droit en matière d'exploitation d'une épreuve sportive. La Route de France Féminine n'est nullement née de la disparition de l'épreuve internationale féminine précédemment organisée au mois d'août. En ayant vu son épreuve littéralement torpillée par celle de son concurrent, le Racing Club Olympique a assigné en justice Routes et Cycles, la FFC et l'UCI. A ce jour, la procédure est toujours pendante devant le TGI de Pontoise et reprendra après les vacances judiciaires."

Le Tour du Danemark a débuté hier entre Frederikshavn et Viborg, en présence de seize équipes dont cinq ProTeams. A domicile, le Team CSC a évidemment tâché de prendre la course à son compte dès la première étape, notamment par le biais de Stuart O'Grady. L'Australien a flairé le bon coup et s'est échappé en compagnie d'Aïtor Galdos (Panaria-Navigare) et de René Haselbacher (Gerolsteiner). L'étape a été marquée par la pluie, ce qui a empêché le peloton de rejoindre à temps les trois échappés, invités à s'expliquer au sprint au bout des 215 kilomètres de course. Toutefois, l'échappée comprenant trois excellents finisseurs, Stuart O'Grady n'a pas été en mesure de s'imposer face à Aïtor Galdos et René Haselbacher. Il s'est classé 3ème du sprint. La victoire d'étape est revenue à Aïtor Galdos, déjà à l'honneur la semaine dernière au Tour de la Région Wallonne. L'Espagnol s'était adjugé la première étape avant de finir 4ème de l'épreuve. Plus tôt dans la saison, il s'était classé 2ème de la Route Adélie.

Classement 1re étape :

1. Aitor Galdos (ESP, Panaria-Navigare) les 215 km en 4h44'08"
2. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) m.t.
3. Stuart O'Grady (AUS, Team CSC) m.t.
4. Manuel Quinziato (ITA, Liquigas) à 10 sec.
5. Maximiliano Richeze (ARG, Panaria-Navigare) à 18 sec.
6. Baden Cooke (AUS, Unibet.com) m.t.
7. Robert Forster (ALL, Gerolsteiner) m.t.
8. Giosue Bonomi (ITA, Team Barloworld-Valsir) m.t.
9. Bobbie Traksel (PBS, Unibet.com) m.t.
10. Kenny Van Hummel (PBS, Skil-Shimano) m.t.

Classement général :

1. Aitor Galdos (ESP, Panaria-Navigare) en 4h43'58"
2. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) à 4 sec.
3. Stuart O'Grady (AUS, Team CSC) à 6 sec.
4. Manuel Quinziato (ITA, Liquigas) à 20 sec.
5. Aart Vierhouten (PBS, Skil-Shimano) à 25 sec.
6. Alex Rasmussen (DAN, Danemark) m.t.
7. Igor Astarloa (ESP, Team Barloworld-Valsir) à 26 sec.
8. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas) m.t.
9. Matti Breschel (DAN, Team CSC) à 27 sec.
10. Maximiliano Richeze (ARG, Panaria-Navigare) à 28 sec.

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES