FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 03/05/2007 00:02

Basso ajourne son audition, VDB out, Scarponi livrera son ADN, départ du Tour des Asturies, Paolini dans le collimateur.
Ivan Basso ajourne son audition, Frank Vandenbroucke out, Scarponi livrera son ADN, départ du Tour des Asturies, Paolini dans le collimateur.

Convoqué hier à Rome par le Comité Olympique National Italien (CONI), le Lombard Ivan Basso a finalement décidé d'ajourner son audition, sur les conseils de son avocat Massimo Martelli. "Des exigences de l'instruction ont rendu nécessaires le report de l'audition, a expliqué l'avocat du coureur. Ivan est tranquille et a répondu aux questions. Une nouvelle audience devrait se tenir dans les plus brefs délais." Ivan Basso est arrivé hier à 14h53, rapporte la presse italienne, pour être entendu dans le cadre de l'affaire Puerto. Les enquêteurs ont fait savoir que de nouveaux éléments avaient émergé. Très tendu, Ivan Basso n'a pas souhaité faire de déclarations. Dimanche dernier, il a pris la décision de quitter l'équipe Discovery Channel afin de ne pas nuire à l'image de son groupe sportif, à la recherche d'un repreneur pour 2008.
Le Belge Frank Vandenbroucke (Acqua & Sapone-Caffe Mokambo) ne participera pas au Giro dans neuf jours. Mardi, il disputait la Subida al Naranco, qu'il a été contraint à abandonner en raison d'une douleur au genou. "Pour entamer une lourde course par étapes de trois semaines, tu dois être prêt à 100 %, a déclaré Frank Vandenbroucke sur son site Internet. Je ne le suis donc pas. Certainement pas avec un genou qui joue toujours dans la partie. Cinq montées difficiles en Espagne ont été encore quelque peu trop difficiles." Frank Vandenbroucke sera tout de même au départ du Tour des Asturies aujourd'hui. Le Belge aura pour principal objectif de réussir à accrocher le gruppetto dans les étapes de montagne ! Cette année, le coureur wallon n'a réussi aucune performance, se classant toujours loin du premier rideau.

Hier matin, l'Italien Michele Scarponi (Acqua & Sapone-Caffe Mokambo) a précédé Ivan Basso dans le bureau du procureur du CONI en charge de l'enquête sur l'affaire Puerto. Pendant deux heures, le coureur a dû s'expliquer sur son implication dans cette affaire de dopage. Au terme de l'audition, Michele Scarponi a accepté de fournir un échantillon d'ADN afin d'être disculpé de tout soupçon. "J'ai donné mon accord pour faire un test ADN, a déclaré Michele Scarponi, membre de l'équipe Liberty Seguros l'an passé. Je suis très serein. Rien de nouveau n'a émergé. J'ai donné toutes les informations que j'avais. Demain, je me remets au vélo pour préparer le Giro, qui est imminent." Michele Scarponi n'a en effet pas été suspendu par son équipe, qui estime qu'il n'y a pas lieu de le faire, compte tenu des derniers éléments de l'enquête.
La 51ème édition du Tour des Asturies, assurément l'une des épreuves ayant le plus pâti de la mise en place du ProTour, se disputera à compter d'aujourd'hui en présence d'un peloton appauvri. Seize équipes dont onze espagnoles participeront à l'épreuve par étapes sur cinq jours. Le public y retrouvera Francesco Mancebo et Oscar Sevilla (Relax-Gam), Sergey Kolesnikov et Victor-Hugo Peña (Unibet.com), Iñaki Isasi (Euskaltel-Euskadi), Francisco-José Ventoso (Saunier Duval-Prodir), Felix Cardeñas (Barloworld) et José-Antonio Pecharroman (Benfica). L'étape-reine aura lieu samedi avec une arrivée en altitude au sommet de l'Alto del Acebo. Iban Mayo avait remporté l'épreuve en 2004. Depuis la mise en place du ProTour, le Tour des Asturies est revenu à Adolfo Garcia-Quesada en 2005 et Oscar Sevilla en 2006.

Les 5 étapes :
  • 1re étape (jeudi 3 mai) : Oviedo-Llanes (150,6 km)
  • 2ème étape (vendredi 4 mai) : Llanes-Aviles (168 km)
  • 3ème étape (samedi 5 mai) : Cafés Toscas-Alto del Acebo (180,2 km)
  • 4ème étape (dimanche 6 mai) : Cangas de Narcea-Gijon (158,4 km)
  • 5ème étape (lundi 6 mai) : Gijon-Oviedo (149,8 km)
L'affaire Luca Paolini (Liquigas) est revenue sur le devant de la scène hier après les déclarations d'un juge dans la presse italienne. En septembre dernier, le coureur avait reçu la visite d'enquêteurs à son domicile. La perquisition menée n'avait rien donné mais le coureur italien fait toujours l'objet d'une enquête pour infraction au règlement antidopage. Hier soir, dans un communiqué, l'équipe Liquigas a donc rappelé qu'elle respecterait le code éthique en suspendant son coureur si de nouveaux éléments faisaient leur apparition. Pour l'heure, il n'en est pas question. Elle assure qu'aucune charge ne pèse contre Luca Paolini, qui a certifié qu'aucun élément ne pouvait contester son innocence. Le coureur avait été perquisitionné le 20 septembre dernier, au même titre que trente-cinq personnes soupçonnées de trafic de produits dopants.

Campagnolo Août

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES