FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 29/02/2008 09:44

Paris-Nice couvert par la FFC, coup d'envoi en Belgique, les Quick Step à l'infirmerie, José Gutierrez se trompe de route.
Paris-Nice couvert par la FFC, week-end d'ouverture en Belgique, les Quick Step à l'infirmerie, l'Espagnol José-Ivan Gutierrez se trompe de route.

Cette fois, c'est signé, et c'est bien sous l'égide de la Fédération Française de Cyclisme que se disputera Paris-Nice du 9 au 16 mars. Une convention a été signée hier entre la FFC et le groupe Amaury Sport Organisation, ce qui permettra à la course au soleil de se disputer dans un cadre légal au regard de la loi française, pas au regard du règlement de l'Union Cycliste Internationale. La FFC sera en charge de la désignation de commissaires et de la mise en place des contrôles antidopage. Ces querelles administratives ne changeront finalement rien, les vingt équipes invitées ayant toutes décidées de faire le déplacement, en dépit des appels au boycott de la fédération internationale. S'il est fort possible que l'UCI n'enregistre jamais le nom du vainqueur de cette édition de Paris-Nice sur ses tablettes, il y aura bel et bien un lauréat le 16 mars sur la Promenade des Anglais.

Avec l'ouverture de la saison en Belgique ce week-end, les premières grandes parties de manivelles vont démarrer ! Le Circuit Het Volk samedi puis Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche lanceront l'année cycliste sur les routes belges. Les deux semi-classiques, placées un mois en aval des classiques du nord, réuniront le temps de deux jours les meilleurs spécialistes du genre. Paolo Bettini et Tom Boonen (Quick Step) y retrouveront Filippo Pozzato (Liquigas), Philippe Gilbert (Française des Jeux), Thor Hushovd (Crédit Agricole), Fabian Cancellara et Stuart O'Grady (Team CSC), Bert Roesems (Silence-Lotto), Marcus Burghardt (High Road), Sylvain Chavanel (Cofidis), Anthony Geslin (Bouygues Telecom), Frédéric Guesdon et Christophe Mengin (Française des Jeux). Les multiples portions pavées devraient très vite faire la différence.

Avec neuf victoires au compteur, l'équipe Quick Step a réalisé un début de saison plus qu'honorable. Et pourtant, à la veille du coup d'envoi de la saison en Belgique, plusieurs de ses coureurs encombrent l'infirmerie. Sebastien Rosseler est souffrant du genou droit et ne peut s'entraîner dans des conditions normales, incapable de reprendre la compétition. Kevin Van Impe souffre lui aussi du genou droit. C'est un tendon qui semble le faire souffrir depuis le Tour d'Algarve. Matteo Carrara se remet tout doucement d'une grippe et d'attaques de dysenterie. Il sera de retour à l'occasion de Paris-Nice. Alessandro Proni connaît quelques problèmes avec le tendon d'Achille de son pied gauche. Quant à Davide Vigano, il a attrapé la varicelle à son retour du Portugal. Il devrait toutefois être en mesure de reprendre l'entraînement la semaine prochaine.

L'Espagnol José-Ivan Gutierrez (Caisse d'Epargne) a cédé le Maillot Jaune de leader du Tour de Valence hier soir après avoir été induit en erreur dans le final de la troisième étape. Le peloton des favoris a suivi une moto qui a dévié les coureurs du parcours, les entraînant jusqu'à l'entrée d'une autoroute ! Cette méprise à 10 kilomètres de l'arrivée, ajoutée à la présence à l'avant de deux échappés, a condamné le Maillot Jaune. Le jury des commissaires n'a rien voulu savoir. "Les commissaires nous ont expliqué qu'ils comprenaient bien que nous étions les grandes victimes de cet incident, a déclaré le directeur sportif de Caisse d'Epargne Neil Stephens. Les deux hommes de tête ne sont en rien responsables de ce qui s'est passé à l'arrière, de sorte que l'on ne peut rien y faire. Nous avions toutes nos chances mais nous les avons perdues."

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES