FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 06/08/2009 10:54

Vinokourov leader du Kazakhstan, Fernandez au Tour de Burgos, Barbosa au Portugal, Gesink à la Vuelta, le défi de Casper.
Vinokourov leader du Kazakhstan, Fernandez au Tour de Burgos, Barbosa au Tour du Portugal, Gesink à la Vuelta, Casper se mesure à un cheval.

Alexandre Vinokourov est de retour à la compétition, depuis la fin de sa suspension pour dopage qui a pris fin le 24 juillet dernier. Pour ses retrouvailles avec le peloton, il s'est classé mardi 7ème du critérium de Castillon-la-Bataille (Gironde) remporté par Pierrick Fédrigo (Bbox Bouygues Telecom). Vino qui participera au prochain Tour de l'Ain, du 9 au 12 août, ne sera pas le leader de la formation Astana mais le chef de file de l'équipe nationale du Kazakhstan, son pays natal. Sur cette épreuve, il sera accompagné de 5 compatriotes, Valentin Iglinskiy, Dmitriy Gruzdev, Dmitriy Fofonov, Alexandr Shushemoin, Yevgeniy Sladkov. Le programme du coureur reste chargé puisqu'il s'alignera ensuite à la Vuelta du 29 août au 20 septembre avant d'enchaîner par les Championnats du Monde disputés à Mendrisio, en Suisse du 23 au 27 septembre.
Koldo Fernandez s'est imposé au sprint hier lors de la 1ère étape du Tour de Burgos, entre Ona et Briviesca (143 kilomètres). Le coureur espagnol d'Euskaltel-Euskadi a devancé son compatriote Enrique Mata (Burgos Monumental) et le Belge Nikolas Maes (Topsport-Vlaanderen) et prend bien évidemment du même coup la tête du classement général provisoire. Le Basque s'était déjà illustré sur ces terres en remportant l'an passé toujours lors d'une arrivée massive la 3ème étape. Quant au numéro 2 mondial, Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) qui a préféré s'aligner dans cette course du Nord de l'Espagne plutôt que de disputer le Tour de Pologne, il a terminé bien calé dans le peloton, à la 29ème place. Aujourd'hui, la 2ème étape emmènera les coureurs de Villasana de Mena à Miranda de Obro (153 kilomètres). L'épreuve s'achèvera samedi à Lagunas de Neila.

Robert Gesink qui avait chuté et dû abandonner après la 5ème étape du dernier Tour de France, se remet de sa fracture du poignet droit. Le jeune néerlandais de 23 ans devrait être le leader de la formation Rabobank au départ de la Vuelta, le 29 août à Assen (Pays-Bas). Pour accompagner Gesink, une présélection de 10 coureurs a été dévoilée. La liste comprend les noms des Espagnols Juan Manuel Garate, vainqueur de l'étape du Ventoux sur le Tour, du triple champion du Monde Oscar Freire, du Colombien Mauricio Ardila, de l'Allemand Paul Martens et des bataves Koos Moerenhout, Tom Leezer, Bram Tankink, Pieter Weening et Lars Boom. Ce dernier, grand espoir du cyclisme néerlandais, a été champion des Pays-Bas du contre-la-montre et en ligne en 2008 et participerait à sa 1ère course à étapes de grande envergure.
Le Portugais Candido Barbosa a remporté chez lui le prologue du Tour du Portugal, disputé à Lisbonne. Sur une distance de 2,4 kilomètres qu'il a bouclé en 2'56", le coureur de la Palmeiras Resort a devancé son compatriote Filipe Cardoso (Liberty Seguros), classé dans le même temps et l'Allemand Danilo Hondo (Psk Whirlpool-Author) d'une seconde. Aujourd'hui, la 1ère étape, longue de 228,7 kilomètres, se dispute de Caldas de Rainha à Castelo Branco, pourrait bien sourire à Alessandro Pettachi (LPR Brakes-Farnese Vini). Le sprinter italien, 13ème hier à quatre secondes de Barbosa, pourrait même par le jeu des bonifications, devenir le prochain leader. L'édition 2009 de cette épreuve s'achèvera le dimanche 16 août par un contre-la-montre individuel disputé autour de Viseu de 30 kilomètres.

L'hippodrome de l'Isle Briand au Lion d'Angers (Maine-et-Loire) accueille chaque année une compétition un peu particulière. Samedi 15 août, le leader actuel de la Coupe de France, Jimmy Casper (Besson Chaussures-Sojasun) va devoir s'employer pour battre sur une piste plate en gazon de 1 625 mètres un cheval et son trotteur. Auteur d'une excellente saison 2009, le Picard qui a remporté le Grand Prix de Denain et Paris-Camembert devra marcher sur les pas de Sandy Casar (Française des Jeux) qui s'était imposé assez difficilement en 3 manches. Ce défi assez original a déjà été tenté par le passé par Jacky Durand, Carlos Da Cruz, Christophe Mengin, Sylvain Calzati, Freddy Bichot et Benoît Vaugrenard.