FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 02/08/2003 11:22

Kintana positif à l'EPO, l'Allemagne quitte le Mondial, Fakta s'arrête, Kashechkin au CA, Beloki chez Euskaltel ?
Aïtor Kintana positif à l'EPO, l'Allemagne quitte le Mondial, Fakta s'arrête, Andrey Kashechkin au Crédit Agricole, Joseba Beloki chez Euskaltel ?

Positif à l'EPO. Voilà une formule qui fait décidément trop souvent son apparition ces derniers temps. Après Raimondas Rumsas sur le Giro et le coureur, toujours anonyme, du Tour de France, c'est au tour d'Aïtor Kintana (Labarca 2-Cafés Baqué) de faire scandale. Après trois saisons en demi-teinte chez Euskaltel-Euskadi, une saison chez Jazztel-Costa de Almeria et une saison chez BigMat-Auber 93, Kintana a rejoint cette année Labarca 2-Cafés Baqué, dans laquelle il s'est soudain relancé : vainqueur d'étape au Tour de Catalogne, 6ème de la Bicyclette Basque, 8ème de la Clasica de Alcobendas. C'est sur le Tour de Catalogne qu'Aïtor Kintana s'est fait pincer. Une contre-expertise a été réclamée par le coureur, qui s'expose à une suspension d'un an. Par ailleurs, le Russe Serguei Koudentsov a été déclaré inapte aux championnats du monde sur piste, où 34 contrôles ont été pratiqués jeudi matin. Son échantillon de sang sera examiné pour y détecter une éventuelle trace d'EPO.

L'équipe d'Allemagne ne s'est pas présentée au départ des épreuves de qualification de la poursuite par équipes. Jeudi soir, la Fédération allemande avait annoncé le retrait de son quatuor en raison d'un différend entre Robert Bartko et Jens Lehmann, deux des membres de l'équipe. Malgré son énorme palmarès, Lehmann a été remplacé par Bartko en poursuite individuelle, provoquant la jalousie du premier. La rivalité s'est accentuée après l'échec de Bartko en poursuite individuelle (6ème). Jens Lehmann a largement critiqué son compatriote et a déstabilisé le quatuor de poursuite par équipes, qui ne pouvait dès lors plus participer au Mondial dans des conditions de concentration et de motivation optimales.

L'équipe danoise Fakta va disparaître à la fin de la saison, laissant sur le carreau des coureurs comme Allan-Bo Andresen, Kurt-Asle Arvesen, Magnus Backstedt, Lars Bak, Frank Hoj, Jorgen-Bo Petersen, Werner Riebenbauer et Michael Skelde. Les supérettes Fakta ont décidé de ne plus financer l'équipe cycliste, laquelle pourrait néanmoins poursuivre sa route mais sous un autre nom. Le manager Peter-Sejer Nielsen a en effet déjà pris contact avec un nouveau sponsor.

L'équipe Crédit Agricole semble sur le point de renouveler une grande partie de son effectif. Elle présentera l'an prochain un nouveau visage puisque après l'arrivée de Botcharov, Halgand, Joly et Salmon, voilà que le Kazakh Andrey Kashechkin (Quick Step-Davitamon) se vêtira lui aussi de Vert en 2004. Cette saison, Kashechkin a brillé sur les routes du Dauphiné-Libéré et a terminé 10ème du Tour de Luxembourg.

Alors que l'avenir de l'équipe ONCE-Eroski sera discuté sans grandes illusions lundi, les coureurs de la formation espagnole commencent déjà à amortir le choc en accueillant les propositions de contrat avec attention. Joseba Beloki est ainsi très convoité et commence à étudier les offres. Après la naissance de se fille Aintzane jeudi, il a accordé un entretien au quotidien sportif Marca : "j'aimerais rester à la ONCE car c'est l'une des rares équipes à pouvoir gagner le Tour. Je veux garder confiance en pensant que la ONCE effectuera une saison de plus. Mais si tout ce qu'on raconte est vrai, je ne pourrai pas attendre trop longtemps. Je rechercherai une équipe qui me permette d'aller au Tour dans de bonnes conditions. Ca m'est égal de devoir partager un rôle de leader avec un ou plusieurs coureurs. Ce que je veux c'est une équipe économiquement digne de foi et sportivement forte pour gagner le Tour. Je pense notamment à Euslkaltel-Euskadi, qui n'est plus l'équipe de mes débuts (NDLR : Beloki a débuté sa carrière chez Euskaltel en 1998 et 1999) mais une formation solide. Les portes sont ouvertes et je suis disposé à négocier."

BIKE SHOW EVENTS