FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 05/08/2003 11:37

La ONCE va disparaître fin 2003, Sommariba s'impose dans la GBFI, Telekom ouvre ses portes à Ullrich, transferts.
La ONCE va disparaître fin 2003, Sommariba s'impose dans la GBFI, Telekom ouvre ses portes à Ullrich, transferts.

Le peloton espagnol regorge de coureurs et d'équipes talentueuses. Pourtant, en 2004, il faudra compter sans les deux plus grandes équipes ibériques de la décennie passée. Après le retrait annoncé d'iBanesto.com, la loterie espagnole ONCE a décidé de ne plus parrainer son équipe cycliste dès la fin de la saison 2003, soit un an avant le terme de son contrat. La nouvelle équipe élue à la tête du groupe espagnol a estimé qu'ONCE a fait son temps dans le peloton et que sa cote de popularité a atteint son zénith. Après quinze années dans les pelotons, la formation espagnole se désintégrera donc en fin de saison. Les chances de voir le cosponsor Eroski prendre la suite se sont eux aussi émancipés mais Manolo Saiz garde espoir de fonder une nouvelle formation autour de la même structure. Il faudra toutefois faire vite car Beloki, Azevedo, Davis, Gonzalez de Galdeano, Hruska, Jaksche, Vicioso ou autre Zarrabeitia sont déjà très sollicités.

Partie dimanche du sud de la Corse, la Grande Boucle Féminine Internationale a entamé sa longue remontée vers le nord en accomplissant une seconde et dernière étape sur le sol corse. Entre Corte et Saint-Florent (106 km), c'est la double vainqueur de la GBFI Joane Somarriba (Bizkaia Panda Spiuk Sabeco) qui a fait la différence. L'Espagnole s'est servie de la dernière difficulté du jour pour sa catapulter seul en tête et s'imposer avec 59 secondes d'avance sur ses cinq anciennes compagnes d'échappée. Encore une fois, les concurrentes en ont fini par petits paquets. Gérant son avance au classement général, la Russe Olga Zabelinskaia (Velodames Colnago) a lâché 1'40" à Sommariba mais compte toujours 4'37" d'avance sur sa dauphine au classement général tandis que la championne du monde Susan Ljungskog, pris de maux d'estomac, a semble-t-il perdu la GBFI en lâchant encore 3'06".

Classement 2ème étape :

1. Joane Somarriba (ESP, Bizkaia Panda Spiuk Sabeco) les 106 km en 3h04'13" (34,5 km/h)
2. Nicole Brändli (SUI, Prato Marathon Bike) à 59 sec.
3. Edita Pucinskaite (LIT, SC Michela Fanini Record Rox) m.t.
4. Jolanta Polikeviciute (LIT, Team 2002 Aurora) m.t.
5. Judith Arndt (ALL, Equipe Nürnberger Versicherung) m.t.
6. Fabiana Luperini (ITA, Team 2002 Aurora) à 1'21"
7. Olga Zabelinskaia (RUS, Velodames Colnago) à 1'40"
8. Marianna Lorenzoni (ITA, Team Catalunya) à 2'39"
9. Rasa Polikeviciute (LIT, Team 2002 Aurora) m.t.
10. Katrina Grove (USA, Team SATS) à 3'06"

Classement général :

1. Olga Zabelinskaia (RUS, Velodames Colnago) en 6h08'46"
2. Joane Somarriba (ESP, Bizkaia Panda Spiuk Sabeco) à 4'37"
3. Nicole Brändli (SUI, Prato Marathon Bike) à 5'38"
4. Edita Pucinskaite (LIT, SC Michela Fanini Record Rox) à 5'42"
5. Jolanta Polikeviciute (LIT, Team 2002 Aurora) m.t.
6. Judith Arndt (ALL, Equipe Nürnberger Versicherung) à 5'46"
7. Sara Carrigan (AUS, Bik Powerplate) à 5'58"
8. Fabiana Luperini (ITA, Team 2002 Aurora) à 6'25"
9. Tatiana Stiajkina (UKR, Velodames Colnago) à 7'09"
10. Marianna Lorenzoni (ITA, Team Catalunya) à 7'26"

Un an après la crise qui avait entredéchiré Jan Ullrich et son manager Walter Godefroot, l'équipe Telekom fait maintenant profil bas et souhaite réintégrer le quintuple 2ème du Tour de France dans ses rangs. Godefroot a déclaré que les portes étaient ouvertes si Ullrich ne se plaisait pas chez Bianchi. Mais tout cela ne sert qu'à faire couler de l'encre car on voit mal comment Jan Ullrich pourrait revenir courir pour Telekom. Son directeur sportif et ami Rudy Pevenage est fâché avec Walter Godefroot, son équipe Bianchi, avec laquelle il a signé pour trois ans, est maintenant sauvée des eaux et beaucoup de coureurs ont pris la place d'Ullrich chez Telekom. Son retour au bercail n'est donc pas d'actualité pour le jeune papa, qui épousera sa compagne Gaby Weiss à l'intersaison.

Selon le journal néerlandais De Telegraaf, deux équipes seraient en compétition pour l'obtention de la signature de José-Antonio Pecharroman (Paternina-Costa de Almeria). Le coureur Espagnol, auteur du doublé Bicyclette Basque-Tour de Catalogne en juin, changera d'équipe en fin de saison. Quick Step-Davitamon et Rabobank voudraient chacune renforcer leur effectif espagnol (Cañada et Mercado chez l'une, Freire chez l'autre). On dit que José-Antonio Garrido sera aussi dans les bagages de Pecharroman. De son côté, le Norvégien Thor Hushovd a finalement renouvelé son contrat de deux saisons avec le Crédit Agricole. Quant à Manuel Beltran, sa démonstration de force sur le Tour de France lui a permis de resigner pour un an avec US Postal-Berry Floor.

BIKE SHOW EVENTS