FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 04/12/2003 00:10

Plus d'infos sur le départ d'Heras, Cipollini en piste, Team Barloworld recrute, un nouveau sommet sur la Vuelta.
Plus d'infos sur le départ de Roberto Heras, Mario Cipollini en piste, Team Barloworld recrute, un nouveau sommet sur la Vuelta.

Le quotidien Marca est parvenu à contacter Roberto Heras après la divulgation de son désir de quitter l'équipe US Postal. "Je ne démens ni ne confirme l'information. Je ne veux pas parler de cela", a affirmé le vainqueur de la Vuelta au quotidien. Son directeur sportif Johan Bruyneel s'est montré moins avare en paroles : "Roberto a encore un an de contrat mais il n'existe pas de contrats qui ne peuvent pas se rompre. Celui là ne fait pas exception. Il y a quelques jours son avocat nous a dit qu'il voulait quitter l'équipe pour une autre qui lui proposait trois ans de contrat. Cette affaire ne nous plaît pas mais si Roberto veut partir, on ne peut rien faire pour l'en empêcher". Roberto Heras voudrait en fait rejoindre l'équipe Liberty Seguros, qui lui offre un contrat de trois ans à hauteur de 1,2 million d'euros. Mais pour valider ce transfert, la formation de Manolo Saiz devra racheter la dernière année de contrat de l'Espagnol, évaluée à 1,6 million d'euros.


© Mario Cipollini
Ce n'était pas une plaisanterie : Mario Cipollini va bel et bien s'attaquer à la piste l'année prochaine. Son souhait est de participer à l'épreuve de poursuite individuelle des Jeux Olympiques d'Athènes, dans un peu plus de huit mois. Pour mener à bien son nouveau défi, le Toscan a pris contact avec Sandro Callari, l'ancien coach d'Andra Collinelli et de Silvio Martinello. Mais comment Mario Cipollini deviendra-t-il le meilleur poursuiteur d'Italie en quelques mois seulement ? Pour parvenir à ses fins, l'ancien champion du monde va entamer un entraînement spécifique, basé sur la force et la résistance. Dans les semaines à venir, il lui faudra développer une puissance supérieure à 600 watts pendant 4 km, qu'il devra effectuer autour des 4'15". Il s'entraînera sur le vélodrome autrichien de Vienne, assez semblable à celui
d'Athènes, et devrait participer à la manche anglaise de la Coupe du Monde, en avril à Manchester. Après le Giro, il aura trois mois pour être au top. Le sélectionneur italien pourrait lui attribuer une invitation d'office.

Promue en seconde division, l'équipe sud-africaine Team Barloworld est en train de remanier son effectif de fond en comble. John Robertson et Alberto Elli, les dirigeants du groupe, possèdent actuellement treize coureurs. Aux côtés des inconditionnels Ryan Cox, David George, Tiaan Kannemeyer et Sean Sullivan, on retrouvera en 2004 les Sud-Africains Rodney Green (ex HSBC), Darren Lill (ex HSBC) et James Perry (ex Amore e Vita), le Suédois Stefan Adamsson (ex Bianchi) et cinq néo-professionnels issus de l'équipe Mercatone Uno-Scanavino : Joseba Albizu, Francesco Bellotti, Andrea Moletta, Ivan Ravaioli et Luca Solari. Le coureur amateur Espagnol Jokin Ormaetxea pourrait également faire ses débuts dans la formation Barloworld.

La Vuelta 2004 sera dévoilée le mercredi 17 décembre prochain. Mais déjà, les premières infos commencent à filtrer. On sait ainsi que les organisateurs n'ont pas lésiné sur le nombre d'arrivées au sommet. Une demi-douzaine de cols sont prévus en guise de final. On parle de La Ragua, de la Covatilla, de l'Alto de Aitana, de Valdesqui ou encore des Lacs de Covadonga et de l'Alto de Angliru. Un autre nom s'ajoute à la liste : le Calar Alto. Ce col inédit est surmonté d'un observatoire météorologique et culmine à 2161 mètres d'altitude, en plein coeur de la Sierra de los Filabres. Ce col, situé dans la province d'Almeria, est long de 29,7 km pour une pente moyenne de 4,64 % avec un passage maximal à 8 %. Il serait réputé pour son vent violent.

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES