FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 26/07/2004 00:10

Révélations de Millar, départ du Tour de la Région Wallonne, suspicion sur l'US Postal, bruits de transferts.
Révélations de David Millar, départ du Tour de la Région Wallonne, suspicion sur l'US Postal, bruits de transferts.

L'Ecossais David Millar a été licencié par son équipe Cofidis après avoir révélé avoir fait usage de produits dopants. Dans le procès-verbal rédigé au cours de sa garde à vue il y a un mois, et rendu public par le journal L'Equipe, David Millar a raconté comment il avait sombré dans les méandres du dopage : "c'est pendant le Tour de France 2001, et alors que j'allais mal, que me retrouvant un soir en chambre avec Massimiliano Lelli, ce dernier m'a dit qu'on allait bien préparer le Tour d'Espagne. J'ai compris ce que cela voulait dire. En août 2001, j'ai pris un vol pour l'Italie. Je suis resté chez Lelli deux semaines et nous allions acheter de l'EPO auprès de différents fournisseurs. C'est Lelli qui procédait aux achats et qui m'a montré comment on injectait l'EPO en sous-cutané dans l'épaule. Je n'étais pas bien. Pour moi, j'étais un tricheur, j'avais franchi la ligne et je vivais mal. Je me suis dopé parce que mon job c'était d'arriver bien classé. En février 2002, j'ai rencontré Jesus Losa, médecin entraîneur au sein de l'équipe Euskaltel. Il a mis en place un protocole à base de B12, Préfolic et Tadionil. C'est moi qui lui ai demandé de me donner de l'EPO, j'ai fait deux cures en mai et août 2003. Les deux seringues qui ont été retrouvées à mon domicile sont celles que je me suis injectées pour le Championnat du Monde du contre-la-montre. Je les ai ramenées à mon domicile comme repoussoir, pour que je n'oublie jamais que j'étais devenu champion du monde en étant dopé."

Trois semaines après avoir lancé le Grand Départ du Tour de France, la Wallonie fera à nouveau office de foyer du cyclisme cette semaine avec l'organisation du Tour de la Région Wallonne. Epreuve préparatoire aux classiques aoûtiennes de la Coupe du Monde mais également aux Jeux Olympiques d'Athènes, le Tour de la Région Wallonne accueille cette semaine les coureurs privés de Tour de France. Au départ, parmi les 15 équipes engagées, on retrouvera Alexandre Vinokourov (T-Mobile), de retour après sa fracture de l'épaule droite dans le Tour de Suisse, l'Ukrainien Yaroslav Popovych (Landbouwkrediet-Colnago), le Colombien Victor-Hugo Peña (US Postal-Berry Floor), l'Australien Cadel Evans (T-Mobile), l'Italien Cristian Moreni (Alessio-Bianchi) et les Belges Philippe Gilbert (FDJeux.com) et Nico Mattan (Relax-Bodysol). Présent sur les routes du Tour, le vainqueur sortant Julian Dean a déclaré forfait pour cette course en cinq étapes. Au programme figureront l'ascension de certaines côtes qui font la renommée de Liège-Bastogne-Liège, telles que Saint-Roch, la Vecquée ou le Rosier.

Les 5 étapes :
  • 1re étape (lundi 26 juillet) : Aubel-Bassenge (157,4 km)
  • 2ème étape (mardi 27 juillet) : Amay-Arlon (190,1 km)
  • 3ème étape (mercredi 28 juillet) : Andenne-Nivelles (212,5 km)
  • 4ème étape (jeudi 29 juillet) : Jodoigne-Bruxelles (145,2 km)
  • 5ème étape (vendredi 30 juillet) : Bruxelles-Charleroi (163 km)
Prentice Steffen, médecin de l'équipe US Postal Service jusqu'en 1997, a déclaré avoir été licencié du groupe cette année-là après son refus de prescrire des produits dopants. "J'étais contre ce type de pratiques, a déclaré le Californien dans des propos repris par l'agence Europa Press. A mon époque, nous étions encore une petite équipe avec de modestes ambitions. Tout le monde courait sainement mais un jour, Marty Jemison et Tyler Hamilton m'ont demandé si je pouvais leur prescrire des produits illicites. J'avais l'impression qu'ils parlaient au nom de tous les autres et qu'ils étaient venus pour tâter le terrain. Tout cela est remonté aux hautes instances. Les dirigeants se montraient convaincus que seul le dopage permettrait à l'équipe d'enchaîner de bons résultats." Prentice Steffen n'a pas croisé les chemins de Lance Armstrong et Johan Bruyneel, arrivés dans l'équipe en 1998 et 1999.

Alors que les équipes de football des différents championnats européens s'apprêtent à finaliser la première phase de leur recrutement, les premiers bruits sur d'éventuels mouvements circulent ici ou là aux abords du peloton. Des Pays-Bas, des voix murmurent que Jan Raas, l'ex directeur sportif de la Rabobank, serait attelé au montage d'une nouvelle équipe sponsorisée par le géant Philips, la grande firme d'Eindhoven. La Quick Step-Davitamon afficherait de l'intérêt pour Gilberto Simoni, Sylvain Chavanel (qui intéresserait aussi la Phonak), George Hincapie, le champion d'Italie Cristian Moreni, de France Thomas Voeckler, Leif Hoste, Dario-David Cioni, Franco Pelizzotti (annoncé aussi a la Gerolsteiner) et Igor Gonzalez de Galdeano.
La Rabobank se séparerait de Levi Leipheimer, qui rejoindrait la Discovery Channel de Johann Bruyneel, ainsi que du Sud-Africain Robert Hunter, qui renforcerait de son côté la Lotto-Domo de Peter Van Petegem. Yaroslav Popovych intéresserait plusieurs grosses écuries telles que la T-Mobile, la CSC et la Phonak.
Le Crédit Agricole aurait un oeil sur Crescenzo D'Amore (Tenax). La T-Mobile se séparerait de Santiago Botero, Cadel Evans et Paolo Savoldelli. La Fassa Bortolo, qui a confirmé tout récemment Dario Frigo, Francesco Chicchi et Alberto Ongarato, aurait conclu un préaccord avec Ivan Ravaioli (Team Barloworld). La formation de Giancarlo Ferretti serait également intéressée par Magnus Backstedt. Ce dernier présenterait d'après lui les caractéristiques pour renforcer le train d'Alessandro Petacchi. Alessio-Bianchi, qui continuerait, accueillerait un autre sociétaire du Team Barloworld en la personne de Luca Solari.
Liquigas, ex-équipe de Davide Rebellin, effectuerait un retour dans le peloton avec pour leader l'ex vainqueur du Tour d'Italie, Stefano Garzelli. La Saeco de Claudio Corti s'attacherait les services de Giuliano Figueras (Panaria) afin de remplacer Danilo Di Luca, annoncé dans plusieurs directions.
Serhyi Honchar quitterait la De Nardi de Gian-Luigi Stanga pour rallier la Liberty Seguros de Manolo Saiz. Ce renfort constituerait s'il se concrétise un sérieux appui à Roberto Heras en perspective du Tour 2005. Enfin Pietro Caucchioli quitterait malgré ses négations l'Alessio-Bianchi pour l'étranger.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE