FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 28/07/2004 00:05

La Belgique aux JO, Josse quitte le Tour, fin du CA Espoirs, nouvelle crise de Vandenboucke, Simeoni entendu.
La Belgique aux Jeux, Josse quitte le Tour, fin du CA Espoirs, nouvelle crise de Vandenboucke, Simeoni entendu.

Le directeur technique national Belge, José De Cauwer, a donné les noms des cinq coureurs qui représenteront l'équipe de Belgique aux Jeux Olympiques d'Athènes, le samedi 14 août prochain. Les coureurs les plus en vue cette saison, et plus récemment sur le Tour de France, ont hérité d'un billet pour la Grèce. L'équipe Lotto-Domo possèdera trois de ses représentants dans la formation belge : Axel Merckx, Peter Van Petegem et Wim Vansevenant. Ces trois coéquipiers devront faire équipe avec le jeune Philippe Gilbert (FDJeux.com) et le moins jeune Marc Wauters (Rabobank). L'équipe devrait faire bloc autour de Peter Van Petegem, qui possèdera en Wim Vansevenant un équipier de confiance. En effet, l'ancien lauréat du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix a fait pression sur José De Cauwer afin d'avoir Vansevenant à ses côtes à Athènes. Wim a le même gabarit que son leader et utilise le même matériel, ce qui constituera un luxe en cas de pépin mécanique sur une épreuve interdite aux voitures d'assistance. Peter Van Petegem participera également à l'épreuve chronométrée, le mercredi 18 août, de même que Marc Wauters. Thierry Marichal (Lotto-Domo) et Bert Roesems (Relax-Bodysol) figurent sur la liste d'attente.

Un petit Tour et puis s'en va. Le nouveau commentateur cycliste de France Télévisions Christophe Josse n'aura que très brièvement succédé à Robert Chapatte, Patrick Chêne et Christian Prudhomme au micro. Après une première expérience cette année, le journaliste retournera à ses premiers amours l'année prochaine : le football. Christophe Josse quitte ainsi France Télévisions pour occuper un poste de commentateur chez TPS Star. De son côté, Laurent Fignon, après onze années au micro d'Eurosport, quittera la chaîne paneuropéenne pour "convenances personnelles".

Le vivier Espoirs du Crédit Agricole ne perdurera pas au-delà de la saison 2004, plus ou moins victime de l'UCI-ProTour. En effet, Roger Legeay et les responsables du Crédit Agricole ont estimé qu'il n'était plus nécessaire de posséder une équipe réserve dans un cyclisme qui se divisera entre équipes internationales et équipes continentales. Dans ces conditions, la recherche et la formation de jeunes talents pourra se faire sans l'appui d'une structure Espoirs. En revanche, le Crédit Agricole poursuivra bien son activité. Elle fait d'ailleurs partie des équipes retenues pour participer à l'UCI-ProTour. Cela impliquera de multiples modifications. De 21 coureurs, le groupe de Roger Legeay passera à 28 membres, parmi lesquels trois coureurs en provenance du pôle Espoirs : les Français Cyril Lemoine, Kylian Patour et le Néo-Zélandais Jeremy Yates. Par ailleurs, Legeay part à la recherche de deux coureurs italiens et de deux coureurs espagnols en vue du Giro et de la Vuelta, auxquels prendra part obligatoirement le Crédit Agricole.

Encore une fois, Frank Vandenbroucke (Fassa Bortolo) a fait parler de lui dans la rubrique des faits divers. Pas pour une affaire de dopage cette fois, mais pour une scène de ménage ayant mal tourné. Lundi après-midi, les voisins du coureur Wallon ont appelé la police après qu'un coup de feu eut retenti chez Vandenbroucke. Quelques minutes plus tard, une dizaine d'agents équipés de gilets pare-bales ont fait irruption chez l'ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège. Le Belge s'est en fait violemment disputé avec sa femme Sarah et a saisi un fusil de chasse pour l'intimider. Il a tiré en l'air. Les policiers belges sont parvenus à parlementer avec le coureur tandis que son épouse a quitté la maison en pleurs. Calmé, Frank Vandenbroucke a fini par accompagner les policiers. Aucune charge n'a été retenue contre le coureur, dont la femme n'a pas désiré porter plainte. Toutefois, les policiers ont vivement recommandé à VDB d'aller consulter un psy.

La persécution du sextuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong (US Postal-Berry Floor) à l'encontre du modeste Filippo Simeoni a éveillé l'attention des carabiniers italiens. Le NAS, la brigade des stupéfiants, a convoqué Filippo Simeoni après ses déboires avec le Boss afin de l'interroger sur les manoeuvres de l'Américain. Filippo Simeoni a parlé avec les enquêteurs pendant trois heures, au terme desquelles les carabiniers se sont réservés le droit d'ouvrir une procédure judiciaire à l'encontre de Lance Armstrong. L'Américain pourrait être accusé de fraude sportive, violence privée et intimidation de témoin. Nul ne sait encore ce que le Maillot Jaune a glissé à l'oreille de Filippo Simeoni sur la route de Lons-le-Saunier. Vendredi soir, l'Italien avait refusé de rapporter publiquement les propos de l'Américain, considérant que cela pourrait avoir de trop graves répercussions.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE