FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 02/06/2005 00:05

Ribeiro ne s'est pas dopé, Lotz licencié, Jeux des Petits Etats d'Europe, le Chrono des Herbiers change de nom...
Ribeiro ne s'est pas dopé, Lotz licencié, Jeux des Petits Etats d'Europe, le Chrono des Herbiers change de nom, Tour de Provence et du Pays de Sault.

Le Portugais Nuno Ribeiro, qui avait été exclu du Giro quelques heures avant le Grand Départ en raison d'un taux hématocrite trop élevé (52 % contre les 50 % autorisés), n'a pas pris de produits dopants et pourra donc recourir prochainement. Suite à son contrôle sanguin hors norme, Ribeiro s'est soumis à une batterie de tests antidopage. "Je n'ai pris aucune substance dopante et je n'ai pas essayé de commencer le Tour d'Italie dans des conditions différentes de celles qui sont rigoureusement autorisées par l'Union Cycliste Internationale, a déclaré hier le coureur Portugais dans un communiqué destiné à le laver de tout soupçon. La contre-analyse est claire, le résultat est négatif. J'ai été accusé d'une faute grave et cela sans fondement." Vainqueur du Tour du Portugal en 2003, Nuno Ribeiro avait rejoint l'équipe Liberty Seguros-Würth à l'intersaison en compagnie du vice-champion olympique Sergio Paulinho. Suite à son contrôle hématocrite suspect, le Portugais a été licencié par Manolo Saiz. Il devra maintenant retrouver une équipe s'il souhaite poursuivre sa carrière.

La charte éthique de l'UCI ProTour devait être suffisamment sévère pour décourager les tricheurs de passer à l'acte. Et pourtant, le quota de fautifs est respecté cette année. Après Danilo Hondo, tombé dans les mailles du filet fin mars, c'est Marc Lotz qui ne reverra plus le ProTour de sitôt. Le Néerlandais de Quick Step a été licencié hier par l'équipe de Patrick Lefévère. L'affaire remonte en fait à l'année dernière, lorsqu'une perquisition avait été menée à son domicile. Les policiers n'avaient rien trouvé d'anormal mais ont poursuivi leur enquête, qui les a menés chez un voisin de Marc Lotz. L'étau s'est resserré et Marc Lotz a fini par avouer avoir fait usage d'EPO dans un passé récent. En vertu de la charte éthique, Quick Step a donc licencié Marc Lotz. "L'équipe regrette la grave faute que Marc Lotz a commis, vue qu'elle était très satisfaite de ses prestations", a commenté Patrick Lefévère. Agé de 31 ans, Marc Lotz a fait toute sa carrière dans l'équipe Rabobank (de 1998 à 2004) avant de rejoindre Quick Step cette saison. Il avait remporté l'an passé le Tour du Haut-Var, la seule victoire à son actif.

Créés il y a 22 ans par le Comité International Olympique (CIO), les Jeux des Petits Etats d'Europe ont pour but de réunir tous les petits Etats que sont Andorre, Chypre, l'Islande, le Liechtenstein, le Luxembourg, Malte, Saint-Marin ou encore Monaco. Cette année, le pays hôte de ces Jeux est l'Andorre. Près de 800 athletes répartis dans 10 sports participent cette semaine à cet événement qui comprend notamment trois rendez-vous cyclistes : un contre-la-montre, une course en ligne et une épreuve de cross-country. Le contre-la-montre s'est deroulé mardi sur un circuit de 4,7 kilomètres à parcourir quatre fois soit 18,8 kilomètres au total. Très accidenté, le parcours s'est révélé sélectif avec deux côtes assez raides. Lors du pointage sur les deux premiers tours, soit à mi-course, le Monégasque Nicolas Bordeloup a signé le meilleur temps avec 8 secondes d'avance sur le Luxembourgeois Pasqual et 11 secondes sur le futur vainqueur Didier Laurent. A l'arrivée, Laurent a devancé Pasqual, permettant au Luxembourg d'accrocher les deux premières médailles de ces Jeux. Le Maltais Rodedrick Muscat s'est emparé de la 3ème place, devançant Nicolas Bordeloup de 16 petites secondes. Côté malchance, à souligner la chute de Roger Miquet, le privant d'une 7ème place qui lui semblait promise. Il a coupé la ligne en 13ème position.

Classement :

1. Didier Laurent (LUX, Luxembourg) les 18,8 km en 25'21" (44,5 km/h)
2. Triebel Pasqual (LUX, Luxembourg) à 14 sec.
3. Rodedrick Muscat (MLT, Malte) à 30 sec.
4. Nicolas Bordeloup (MON, Monaco) à 46 sec.
5. Christian Frommelt (LIE, Liechtenstein) à 47 sec.
6. Dimitri Jiriakov (LIE, Liechtenstein) à 58 sec.
7. Joé Kirch (LUX, Luxembourg) à 1'16"
8. Jack Schiavone (MLT, Malte) à 1'28"
9. Paolo Scarponi (SMR, San Marin) à 1'31"
10. Gérard Riart (AND, Andorre) à 1'56"

Les courses cyclistes dédiées au contre-la-montre ne sont plus monnaie courante. Le Grand Prix des Nations, dernière grande course du genre, s'est éteint il y a quelques mois, faisant du Chrono des Herbiers l'épreuve contre-la-montre de référence en France. Organisée en Vendée, cette compétition marque chaque année la fin de la saison sur le territoire national. Elle sera disputée cette année le 16 octobre. Les organisateurs du Chrono des Herbiers ont la ferme intention de défendre cette exclusivité. Aussi, la course prendra en 2006 l'appellation de Chrono des Nations. L'organisateur vendéen Christian Tessier est parvenu à un accord avec les dirigeants d'Amaury Sport Organisation (ASO) afin d'adopter ce nouveau nom en mémoire du défunt Grand Prix des Nations.

Le 4ème Tour de Provence et du Pays de Sault s'est disputé le week-end dernier, permettant aux coureurs de vivre l'expérience d'une course par étapes, où la vie sur quelques jours ressemble à celle des pros pendant le Tour avec massages, récupération, repas pris sur un même lieu, maillots distinctifs pour les leaders de catégories, signature des feuilles d'émargement, présentation des équipes... Sous le soleil provençal, cette très belle course Ufolep a sacré des habitués des cyclosportives, comme Hervé Colin, vainqueur de l'étape du samedi après-midi à plus de 35km/h et après trois difficultés. Au matin, le prologue de 4,8 kilomètres était revenu à Thibaut Pereira en 5'54" soit à 50 km/h ! Dimanche matin, place aux courbatures et au Ventoux, par Bedoin, sous une chaleur accablante. La victoire a souri à Christophe Rajat. Un contre-la-montre par équipes de 31 kilomètres a clos le week-end. Le Vélo Club de Décines l'a emporté en 41'16". Au final, c'est Christophe Rajat qui l'a emporté devant Christian Sirvain et Didier Panissard. Le Tour de Provence et du Pays de Sault est fait de passion et d'expériences acquises. L'AC Carpentras, le club organisateur, assume un déficit sur cette organisation. C'est dommage. Cela montre la précarité des organisations dans le monde du cyclisme et du sport en général. Avec 180-200 coureurs, la course est plus belle encore. Espérons que les absents, qui avaient forcément tort que ce soit, semble-t-il, pour des raisons politiques comme les clubs des Bouches-du-Rhône, ou sportives comme certains clubs locaux qui "ont peur" du programme proposé, seront là l'année prochaine et sauront donner envie aux organisateurs de préparer la 5ème édition. Tous les résultats et photos sur accarpentras.free.fr, rubrique Tour de Provence.

Classement général final :

1. Christophe Rajat (FRA, VC La Buisse) en 5h00'28"
2. Christian Sirvain (FRA, Vélo Club Vitrolles) à 37 sec.
3. Didier Panissard (FRA, Guidon Malausain) à 1'33"
4. Christophe Carrere (FRA, Gourdan Polignan CC) à 1'35"
5. Julien Bardin (FRA, AAC Valbonne Sophia) à 2'03"
6. Daniel Zueras (FRA, Guidon Malausain) à 2'49"
7. Christian Pinède (FRA, Vélo Club Vitrolles) à 3'15"
8. Christophe Michon (FRA, Vélo Club Décines) à 3'46"
9. Jean-Michel Bachot (FRA, AAC Valbonne Sophia) à 3'55"
10. Sébastien Chabanne (FRA, UC Creuzier Le Vieux) à 4'11"

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES