FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 11/12/2005 13:31

Pat McQuaid monte au créneau, Quick Step en stage, Nicole Cooke blessée, Walter Godefroot critique Jan Ullrich.
Pat McQuaid monte au créneau, Quick Step en stage, Nicole Cooke blessée, Walter Godefroot critique Jan Ullrich.

Vers quelle saison 2006 avançons-nous ? La question est posée alors que les grands tours et les épreuves qui leur sont liées ont annoncé leur retrait de l'UCI ProTour et la mise en place d'un trophée concurrent. Les organisateurs ont même poussé leur culot jusqu'à instaurer de nouvelles règles de participation à leurs épreuves, ce qui relève des compétences de l'UCI. Face à ces décisions, le président de l'UCI Pat McQuaid a tenu à réagir avec diplomatie : "les grands tours ont leurs propres courses et le droit d'y inciter à la participation, l'UCI ne peut rien y faire, a déclaré l'Irlandais à l'AFP. Mais il y a des choses du seul ressort de l'UCI, comme bâtir des calendriers et des règlements, créer des trophées et des classements. Personne d'autre ne peut le faire, et l'UCI ne le tolèrera certainement pas. Je suis un optimiste. Je pense qu'il nous faudra voir quelle sera la réaction des autres parties prenantes, des équipes. L'an prochain, elles courront toutes les courses. Il y a donc du temps pour réexaminer la situation et voir où l'on va. Je pense qu'une solution de long terme peut encore être trouvée avec les grands tours si chacun est prêt à s'asseoir à la table de façon raisonnable et négocier." Pat McQuaid a également avoué son écoeurement face aux sommes faramineuses proposées par les grands tours pour garantir les participations des meilleures équipes à leurs épreuves. "Je trouve que c'est mal, c'est obscène. Pour l'UCI, ce qui compte, c'est que l'argent du sommet soit utilisé pour développer le sport à la base, dans d'autres régions du monde. Le ProTour a été créé pour planifier l'avenir et le développement du cyclisme dans le monde. Le jour où on laissera l'aspect commercial dicter les règles, les règlements, l'avenir en fait, sera un jour triste pour le sport."

2006 se prépare dans les rangs de l'équipe Quick Step-Innergetic. A partir de demain, les coureurs de l'équipe de Patrick Lefévère se réuniront en Italie, à Bari, et ce jusqu'au vendredi 16 décembre. L'équipe belge prendra ses quartiers d'hiver en Italie afin de préparer l'année à venir. Tous les membres de la Quick Step-Innergetic, y compris le champion du monde Tom Boonen, commenceront la semaine par une conférence de presse à l'hôtel de ville de Bari. Ce stage de remise en route sera aussi l'occasion d'effectuer la traditionnelle séance de photos et de régler le nouveau matériel. Le programme de chacun sera également défini à cette occasion. Ce stage italien sera enfin une bonne opportunité pour les nouveaux membres du groupe (Garate, Santaromita, Scarselli, Schab, Tosatto, Van de Walle, Vasseur, Verheyen, Vigano et Wielinga) de se greffer à l'équipe.

La championne Britannique Nicole Cooke (Raleigh-Univega) a subi un coup dur sur la piste de Manchester, où elle disputait ce week-end la seconde manche de la Coupe du Monde sur piste. La Britannique disputait la course aux points, vendredi soir, quand elle a chuté et est lourdement tombée. Elle s'est brisée la clavicule à deux points, ce qui l'a contraint à abandonner le vélodrome de Manchester alors qu'elle devait également participer à l'épreuve de scratch ce dimanche. Cette fracture sans complication ne nécessitera toutefois pas plus de deux semaines d'arrêt. Ancienne vainqueur de la Coupe du Monde sur route, la Britannique Nicole Cooke a décroché cette année la médaille d'argent aux Championnats du Monde en ligne de Madrid. Elle s'est également adjugée la Flèche Wallonne et a terminé 2ème de la Primavera Rosa, épreuves comptant pour la Coupe du Monde.

Le Belge Walter Godefroot ne fait plus partie de l'équipe T-Mobile. Le manager de 62 ans a pris sa retraite au terme de la saison 2005, ce qui ne l'empêche pas de porter un avis sur le groupe sportif qu'il a dirigé pendant treize ans. "En 2005, tout a été focalisé sur le Tour de France de Jan Ullrich, a-t-il regretté dans les colonnes du journal Sport Magazine. Et ce sera encore plus le cas en 2006. Les choses n'ont pas toujours été simples entre Jan et moi. Il ne voulait qu'une chose : qu'on le laisse en paix. Le retour de Rudy Pevenage auprès de Jan Ullrich n'est pas mauvais mais ça m'ennuie que toute la direction de la T-Mobile soit portée sur le Tour de France de Jan Ullrich. Maintenant, si Jan échoue dans le Tour, il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même." Actuellement, le champion Allemand effectue un stage d'hiver en Afrique du Sud en compagnie de Klöden, Honchar, Mazzoleni et Rogers.