FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 16/12/2005 10:19

Vélo 101 lance Rue du Vélo, Fignon dans l'hôtellerie, Millar signe chez Saunier Duval, Vinokourov évoque 2006.
Vélo 101 lance Rue du Vélo, Laurent Fignon dans l'hôtellerie, David Millar signe chez Saunier Duval, Alexandre Vinokourov évoque 2006.

Cinq ans après son lancement en juin 2000, Vélo 101 change de braquet en ouvrant Rue du Vélo, une boutique en ligne d'accessoires vélo. Sur Rue du Vélo, les coursiers, cyclosportifs, cyclotouristes et vététistes trouveront les plus grandes marques (Campagnolo, Hutchinson, FSA, Giro, Mavic, Michelin, Rock Shox,Shimano, Sidi, SRAM...) avec 1000 références en stock en permanence pour assurer une livraison express sous 48h. Pour vous guider, un technicien est à votre écoute par email ou téléphone pour répondre à vos questions avant, pendant et après votre commande. A l'approche des fêtes de Noël, les moyens ont été renforcés pour simplifier les achats des retardataires. Ainsi, les commandes passées jusqu'au mercredi 21 décembre 15h seront sous le sapin le 25 décembre au matin ! Bref, le (la) passionné(e) de vélo trouvera sur Rue du Vélo un large choix de références en stock, du service et des conseils avec la garantie "satisfait ou remboursé". Plus d'infos au 0825 151 101 ou sur le site www.rueduvelo.com.

Le vainqueur des Tours de France 1983 et 1984 (héros malheureux du Tour 1989) Laurent Fignon a décidé de se reconvertir dans l'hôtellerie. En effet, l'ancien coureur s'est lancé dans la création d'une structure hôtelière. Pas n'importe laquelle puisque celle dirigée par Laurent Fignon sera exclusivement consacrée au cyclisme. Ce complexe devrait voir le jour à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées, au pied de l'imposant col du Tourmalet, escaladé chaque année par des milliers de cyclos attirés par le mythe. Baptisée "Relais des Pyrénées-Centre Laurent Fignon", cette structure hôtelière ouvrira ses portes en mai 2006 sur les bases de Citécycle, un hôtel-restaurant-musée placé en liquidation judiciaire en juin dernier, trois ans après son ouverture. Grâce à ce nouveau complexe, une vingtaine d'emplois devraient être créés.

Annoncée depuis un certain temps, l'arrivée de David Millar dans l'équipe Saunier Duval-Prodir a été officialisée hier avec la signature du contrat liant le coureur Britannique à la formation espagnole. David Millar a signé jusqu'à fin 2007 mais ne reprendra la compétition qu'en juin, étant toujours sous le coup d'une suspension après ses aveux de dopage à l'EPO. "David Millar est un grand coureur et Saunier Duval-Prodir est persuadé qu'il mérite une deuxième chance de démontrer son talent, a expliqué la formation dans un communiqué. Il a reconnu son erreur et, désormais, il met tout en œuvre pour effectuer le meilleur retour à la compétition. David se réjouit d'intégrer l'équipe et également de collaborer avec la Fédération Anglaise de Cyclisme pour la promotion du sport et la relève des jeunes."L'équipe Saunier Duval a par ailleurs annoncé qu'elle procédera à des contrôles inopinés au sein de son groupe afin de prouver la bonne fois de David Millar. Tout l'effectif 2006 de Saunier Duval-Prodir sera présenté le 24 janvier prochain à Murcie et le 25 janvier à Milan.

Sous contrat avec T-Mobile jusqu'au 31 décembre, c'est dans son maillot bleu de champion du Kazakhstan qu'Alexandre Vinokourov a participé à la première séance d'entraînement de la Liberty Seguros-Würth, sa nouvelle équipe. Après quatre heures de selle en compagnie de ses futurs coéquipiers, le nouveau leader de Manolo Saiz a livré ses premières impressions. "Pour le moment, le dialogue est encore un peu compliqué mais j'apprends l'espagnol et je le comprends déjà à 90 %. Dans quelques mois, je n'aurai plus de problèmes. En 2006, mon objectif principal sera clairement le Tour de France. Ce qui changera sera mon approche de la course. Je débuterai au Tour de Murcie puis je ferai Milan-San Remo et la Semaine Catalane. Je ne serai ni sur Paris-Nice ni sur les classiques, qui m'ont toujours motivé mais qui génèrent un stress supplémentaire. Je disputerai en revanche le Tour de Géorgie et le Dauphiné." Cet hiver, Vino a pris 4 kilos, rien d'anormal rassure le coureur. Après six semaines de coupure, il a repris l'entraînement il y a un mois, parcourant 2000 kilomètres.