FLASHS

Pros

Dernières brèves du cyclisme

Publié le 23/01/2006 10:08

Sinkewitz de retour, décès de Jean-Marie Goasmat, fin de stage pour Euskaltel, les ProTeams favorables aux discussions.
Patrik Sinkewitz de retour, décès de Jean-Marie Goasmat, fin de stage pour Euskaltel, les ProTeams favorables aux discussions.

L'Allemand Patrik Sinkewitz (T-Mobile), qui souffrait d'une infection au genou depuis son stage en Afrique du Sud, va désormais mieux. Cette infection avait été mise sur le compte d'une nouvelle technique de pédalage adoptée par le coureur de 25 ans. Si les médecins de l'équipe avait un instant craint pour le début de saison du jeune homme, les doutes sont maintenant dissipés. Le voici à nouveau sur le vélo auprès de ses coéquipiers, à l'occasion d'un dernier stage de préparation à Majorque. Frustré de ne pas avoir pu accompagner ses nouveaux collègues la semaine passée, lui qui n'avait jamaismanqué un seul entraînement depuis ses débuts chez les pros, Patrik Sinkewitz se rattrape désormais avec des séances d'entraînement de cinq heures. Son retour à la compétition est fixé au Tour d'Algave le 15 février. Il constituera l'une des valeurs sûres de sa nouvelle équipe dans les classiques ardennaises, son principal objectif cette année étant toutefois de participer au Tour de France.

L'ancien coureur Breton Jean-Marie Goasmat s'est éteint samedi à l'âge de 92 ans. Surnommé le Farfadet de Pluvigner, ou encore Adémaa, il fit partie d'une génération de coureurs victime de la guerre, ayant dû mettre sa carrière entre parenthèses durant cette période. Passé professionnel en 1935, il avait remporté la huitième étape du Tour de France en 1936, entre Grenoble et Briançon. Il s'était également adjugé le Circuit de l'Ouest et le Grand Prix de Plouay en 1937, Paris-Vimoutiers en 1938, la Polymultipliée en 1941 et 1942, le Grand Prix des Nations en 1942, le circuit des villes d'Eaux d'Auvergne en 1943 et Paris-Bourges en 1951.

L'équipe basque Euskaltel-Euskadi a conclu hier un stage d'une semaine effectué à Benidorm. Les entraînements se sont achevés par une sortie matinale de quatre heures, chacun étant rentré chez lui dans le Pays-Basque hier soir. Les coureurs de l'équipe au maillot orange se réuniront maintenant jeudi prochain à Vitoria pour la présentation officielle de l'équipe. Les débuts en compétition de la formation basque sont programmés pour le 5 février lors du Challenge de Majorque, où les coureurs espèrent retrouver un peu de soleil après un stage marqué par le froid et la pluie. Au final, tous lescoureurs ont accumulé les kilomètres. Divisés en deux groupes pendant ces sept jours d'entraînements, ils ont réalisé chacun 1200 kilomètres, avec des séances de plus de six heures de selle, travaillant également avec un biomécanicien.

Réunis mercredi et jeudi derniers à Genève, les représentants des vingt ProTeams et leurs sponsors se sont exprimés "à l'unanimité et avec un soutien réciproque en faveur de l'organisation dans les plus brefs délais d'une table ronde", selon un communiqué signé par Vittorio Adorni, président du Conseil de l'UCI ProTour, Patrick Lefévère, président de l'AIGCP, et Paolo Dal Lago, de Liquigas, représentant des sponsors d'équipes. Les ProTeams souhaiteraient inviter les organisateurs d'une licence UCI ProTour, les représentants des coureurs, l'Union Cycliste Internationale et les organisateurs des trois grands tours à se réunir autour d'une table afin d'évoquer l'avenir du cyclisme et de sortir de la crise actuelle. "Le but de cette table ronde sera de trouver dès le début de la saison une issue au conflit actuel et organiser ensemble le développement et la continuité de l'UCI ProTour, auquel tant les sponsors que les équipes apportent leur support", a conclu le communiqué.
INSCRIPTION EN LIGNE