FLASHS

Pros

Giro # Prologue : Lancaster, la piste étoilée

Publié le 07/05/2005 22:38

L'Australien Brett Lancaster enlève le prologue du Giro devant Matteo Tosatto et Alessandro Petacchi.
L'Australien Brett Lancaster (Panaria-Navigare) enlève le prologue du Giro devant Matteo Tosatto et Alessandro Petacchi.

La Calabre s'était mise en quatre depuis trois jours afin d'accueillir la caravane de ce 88ème Giro. Le Tour d'Italie, fidèle à ses innovations de parcours que certains peuvent nommer "petits délires", avait trouvé originalité en dessinant son prologue. Avec 1150 mètres au compteur, ce chrono de Reggio Calabria était le second plus court de l'histoire de ce genre d'exercice. Un peu plus d'un kilomètre donc, tracé en une seule ligne droite sur les bords de mer. Le Lungomare Falcomate pouvait ressembler à une épreuve type "kilomètre" mais sur unepiste rectiligne. Inutile de dire que les poursuiteurs et finisseurs partaient grands favoris. Mais lesquels sortiraient gagnant ? Les spécialistes de la piste sur des distances plus longues (3 ou 4 km) ou les purs sprinters, dédiés à des efforts plus brefs ?

Luca Mazzanti (Panaria-Navigare) lançait les débats à 18h46 dans cette semi-nocturne. En 1'24", le premier temps de référence s'affichait. Il fut l'oeuvre du leader du ProTour, Danilo Di Luca (Liquigas-Bianchi). Mais on allait le descendre assez rapidement. L'un des sprinters de la Domina Vacanze, Mirco Lorenzetto, puis le Guadeloupéen Rony Martias (Bouygues Telecom) passaient outre. Matteo Tosatto (Fassa Bortolo) claqua alors un 1'21". Il était le premier à plus de 50 km/h de moyenne. Enfin l'un des favoris prit les commandes. Le poursuiteur Australien, Brett Lancaster (Panaria-Navigare) signait un 1'20"958. Alessandro Petacchi (Fassa Bortolo) ne put qu'approcher à une seconde.

Paolo Savoldelli (Discovery Channel), qui préfère des prologues légèrement plus longs, obtenait une belle 4ème place à la seconde également. On ne voyait pas qui pourrait détrôner Lancaster qui, à 25 ans, allait s'offrir son plus significatif bouquet sur route. Une discipline qu'il ne privilègie réellement que depuis cette saison. L'Australien s'est montré notamment lors de Paris-Camembert, se classant 2ème en règlant le premier groupe derrière Laurent Brochard. Il signa également des podiums lors du Tour du Langkawi et du Circuit de Lorraine. C'est pourtant sur la piste que Brett Lancaster obtint ses plus belles récompenses. L'an dernier, il devint champion olympique de poursuite par équipes à Athènes.

Demain dimanche, l'Aussie étrennera son Maillot Rose entre Reggio Calabria et Tropea sur 208 kilomètres. Une première aubaine pour
les sprinters. La bataille est lancée.

Classement prologue :

1. Brett Lancaster (AUS, Panaria-Navigare) les 1,150 km en 1'20"
2. Matteo Tosatto (ITA, Fassa Bortolo) à 1 sec.
3. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
4. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) m.t.
5. Olaf Pollack (ALL, T-Mobile) à 2 sec.
6. Stuart O'Grady (AUS, Cofidis) m.t.
7. Jaan Kirsipuu (EST, Crédit Agricole) m.t.
8. Mark Renshaw (AUS, Française des Jeux) m.t.
9. Sergio Escobar (ESP, Illes Balears-Caisse d'Epargne) m.t.
10. Sven Krauss (ALL, Gerolsteiner) m.t.
[ Classements complets ]

Classement général :

1. Brett Lancaster (AUS, Panaria-Navigare) en 1'20"
2. Matteo Tosatto (ITA, Fassa Bortolo) à 1 sec.
3. Alessandro Petacchi (ITA, Fassa Bortolo) m.t.
4. Paolo Savoldelli (ITA, Discovery Channel) m.t.
5. Olaf Pollack (ALL, T-Mobile) à 2 sec.
6. Stuart O'Grady (AUS, Cofidis) m.t.
7. Jaan Kirsipuu (EST, Crédit Agricole) m.t.
8. Mark Renshaw (AUS, Française des Jeux) m.t.
9. Sergio Escobar (ESP, Illes Balears-Caisse d'Epargne) m.t.
10. Sven Krauss (ALL, Gerolsteiner) m.t.
INSCRIPTION EN LIGNE