FLASHS

Pros

GP Cerami : une victoire qui fait du bien

Publié le 06/04/2006 22:08

Le Néerlandais Sebastiaan Langeveld remporte en solitaire la 41ème édition du GP Pino Cerami devant Coenen et Dockx.
Le Néerlandais Sebastiaan Langeveld remporte en solitaire la 41ème édition du GP Pino Cerami devant les Belges Johan Coenen et Bart Dockx.

Si Gand-Wevelgem se dispute trois jours après le Tour des Flandres et quatre jours avant Paris-Roubaix, c'est l'inverse sur le Grand Prix Pino Cerami, organisé quatre jours après le Tour des Flandres et trois jours avant Paris-Roubaix. Et ça change tout pour une épreuve non cataloguée dans la catégorie ProTour. Le plateau, aujourd'hui, est bien maigre. La plupart des coureurs engagés au départ de Saint-Ghislain ce matin ne participeront pas à Paris-Roubaix dimanche. Cinq ProTeams participent à cette épreuve de classe 1.1 qui réunit vingt formations. Pas besoin de groupes de qualitépour assister à une très belle course, bien entendu, mais sans stars, la semi-classique perd un peu de sa saveur. En attendant, le Grand Prix Pino Cerami a souvent permis de déceler les futurs grands des classiques, alors il s'agit d'ouvrir l'œil.

La course est rudement animée durant les 177 kilomètres séparant Saint-Ghislain de Hornu. Beaucoup de concurrents sont capables de remporter la 41ème édition et c'est un groupe d'une bonne vingtaine de coureurs qui se détache à 16 kilomètres du but, à l'amorce du dernier tour du circuit final. De ce groupe jaillit très peu de temps après le Néerlandais Sebastiaan Langeveld (Skil-Shimano). Agé de 21 ans, le jeune homme a du talent et surtout tout l'avenir devant lui. Allez savoir si ce jeune garçon n'ira pas faire une carrière à la Tom Boonen ? L'année dernière en effet, Sebastiaan Langeveld s'était classé 2ème du Tour des Flandres Espoirs et 7ème de Paris-Roubaix Espoirs. Encore chez les Espoirs à l'orée de la saison 2006, il avait pris la 6ème place du Championnat du Monde Espoirs de cyclo-cross en janvier dernier chez lui à Zeddam.

Cette fois, c'est bien sur la route que Sebastiaan Langeveld ouvre son palmarès. A l'attaque à 14 kilomètres de l'arrivée, le jeune Néerlandais est pris en chasse par le reste du peloton, en lambeaux. Mais la poursuite est enrayée et le jeune homme augmente son avance. Il parvient finalement sur la ligne d'arrivée en triomphateur. A Hornu, Sebastiaan Langeveld précède de 55 secondes ses premiers poursuivants, réglés par les Belges Johan Coenen (Unibet.com) et Bart Dockx (Davitamon-Lotto). Malheureusement, si son équipe Skil-Shimano a été retenue par les organisateurs deParis-Roubaix pour participer à la reine des classiques dimanche, Sebastiaan Langeveld devra attendre son heure. Il n'a pas été retenu dans la sélection. Mais au moins, voilà une victoire qui fait du bien à un palmarès ne demandant qu'à s'étoffer.

Classement :

1. Sebastiaan Langeveld (PBS, Skil-Shimano) les 177 km en 4h03'17" (43,7 km/h)
2. Johan Coenen (BEL, Unibet.com) à 55 sec.
3. Bart Dockx (BEL, Davitamon-Lotto) m.t.
4. Geert Verheyen (BEL, Quick Step-Innergetic) m.t.
5. Bert De Waele (BEL, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
6. Mauro Facci (ITA, Barloworld) à 57 sec.
7. Wouter Weylandt (BEL, Quick Step-Innergetic) à 1'00"
8. Reinier Honig (PBS, Fondas-P3 Transfer) m.t.
9. Preben Vanhecke (BEL, Davitamon-Lotto) m.t.
10. Koldo Fernandez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE