FLASHS

Pros

GP d'Ouverture-La Marseillaise : le retour de Baden Cooke

Publié le 31/01/2006 18:29

L'Australien Baden Cooke gagne le GP d'Ouverture-La Marseillaise. Il bat au sprint Philippe Gilbert et Anthony Geslin.
L'Australien Baden Cooke gagne le GP d'Ouverture-La Marseillaise. Il bat au sprint Philippe Gilbert et Anthony Geslin.

Cette fois, ça y est, la saison 2006 est lancée pour de bon. Loin des courses exotiques du début d'année, le cyclisme a retrouvé aujourd'hui ses routes traditionnelles. Et ceux qui craignaient de prendre froid en ce premier jour de course en Europe ont vite été rassurés. Entre Cannat et Le Tholonet, un franc soleil a accompagné le peloton, apportant une agréable douceur avec ses 15 degrés. Dans ces conditions idéales, plusieurs coureurs ont souhaité se mettre en avant. Le peloton du Grand Prix d'Ouverture-La Marseillaise comporte des routiers-sprinters mais aussi et surtout une flopée de franc-tireurs. Le Mayennais Freddy Bichot (Française des Jeux), vainqueur sortant de l'Etoile de Bessèges, est le premier à secouer la meute dans la première ascension du jour.Le Sarthois Laurent Brochard (Bouygues Telecom) le contre, rejoint par d'autres attaquants, mais le peloton réagit et tout se regroupe.

La course est nerveuse et les attaques sont incessantes. Certains coureurs du peloton ne s'attendaient pas à une mise en jambes aussi brutale, si bien que la sélection s'établit rapidement. Une soixantaine d'unités composent le paquet à l'amorce du dernier quart de course. Et ils sont cinq à s'éclipser à 35 kilomètres du Tholonet. Le Néerlandais Niklaas Kroon (Team CSC), le Français Eric Leblacher (Française des Jeux), le Belge Peter Mertens (Davitamon-Lotto), le Français Rémi Pauriol (Crédit Agricole) et le Belge Jens Renders (Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen) s'évadent et semblent un moment en mesure de rallier l'arrivée en tête. Néanmoins, le final leur est défavorable et le mince peloton se rapproche. Il fait finalement son retour sur les cinq échappés de la dernière heure passée la flamme rouge. C'est un sprint qui clôt le Grand Prix d'Ouverture 2006.

Vainqueur ici-même voici deux ans, l'Australien Baden Cooke (Unibet.com) surgit soudain. Le sprint est houleux et plusieurs coureurs se retrouvent à terre, parmi lesquels l'Australien Simon Gerrans (Ag2r Prévoyance), touché à la clavicule. Plus rapide que ses adversaires, Baden Cooke s'impose devant Philippe Gilbert (Française des Jeux) et Anthony Geslin (Bouygues Telecom). Une bonne reprise pour l'Australien, qui s'est lancé un nouveau défi cette année en quittant le ProTour et la Française des Jeux de Marc Madiot pour relancer sa carrière dans une structure belge plus modeste, où il aura à cœur de réaliser une grande campagne de classiques. A quatre semaines des premières semi-classiques belges, Baden Cooke est en forme. L'ancien Maillot Vert du Tour de France poursuivra sa préparation pour les classiques de printemps dès demain sur l'Etoile de Bessèges, la première course par étapes française de la saison.

Classement :

1. Baden Cooke (AUS, Unibet.com) les 140 km en 3h17'55" (41,3 km/h)
2. Philippe Gilbert (BEL, Française des Jeux) m.t.
3. Anthony Geslin (FRA, Bouygues Telecom) m.t.
4. Arnaud Coyot (FRA, Cofidis) m.t.
5. Björn Leukemans (BEL, Davitamon-Lotto) m.t.
6. Antonio D'Aniello (ITA, Miche) m.t.
7. Steven Caethoven (BEL, Chocolade Jacques-Topsport Vlaanderen) m.t.
8. Lars-Ytting Bak (DAN, Team CSC) m.t.
9. René Mandri (FRA, Auber 93) m.t.
10. Igor Abakoumov (BEL, Jartazi-7 Mobile) m.t.
Classement complet

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE