FLASHS

Pros

GP Eddy Merckx : Rich et Peschel prennent leur revanche

Publié le 31/08/2003 19:29

Malgré un changement de parcours, la paire Michael Rich-Uwe Peschel remporte le 24ème GP Eddy Merckx.
Malgré un changement de parcours, la paire Michael Rich-Uwe Peschel remporte le 24ème GP Eddy Merckx.

Quand on est un professionnel consciencieux, qui plus est spécialiste du contre-la-montre, la reconnaissance du parcours est essentielle, si ce n'est inévitable. A Bruxelles, les spécialistes vont devoir allier leurs forces dans le Grand Prix Eddy Merckx, épreuve-phare des contre-la-montre par équipes de deux, une discipline de plus en plus rare mais toujours très spectaculaire. Des spécialistes, l'équipe Gerolsteiner en compte deux avec Michael Rich et Uwe Peschel. Leur palmarès confondu, les deux hommes ont quasiment tout raflé contre la montre : les Jeux Olympiques, le championnat d'Allemagne, le GP des Nations, le Chrono des Herbiers, le GP de Karlsruhe, le GP Bretiling. Il ne leur manque plus que le championnat du monde et le Grand Prix Eddy Merckx.

L'an passé à Bruxelles, la victoire leur avait échappé de peu. De très très peu. 21 centièmes de seconde à l'arrivée alors que le duo comptait près d'une minute d'avance 7 km plus tôt. Ah ! Sans ce maudit incident rencontré par Michael Rich... La déception ravalée, Rich et Peschel sont au départ de la 24ème édition. Ils connaissent le parcours par coeur. Et pourtant, leurs multiples reconnaissances s'avèrent inutiles. Un violent incendie se déclare en début d'après-midi et ravage plusieurs bâtiments situés en bordure du parcours. Cela contraint les organisateurs à interrompre les premiers coureurs élancés et à inventer à la hâte un nouveau circuit, beaucoup plus court.

Au lieu des 42 km prévus, ce sont 25,9 km qui seront à réaliser. Les paires s'élancent dans l'inconnu mais Michael Rich et Uwe Peschel s'en contentent. Ils mettent très vite KO leurs adversaires et, à plus de 50 km/h de moyenne, signent le meilleur temps. Michael Rogers et Laszlo Bodrogi (Quick Step-Davitamon) sont repoussés à 7 secondes, Peter Van Petegem et Leif Hoste (Lotto-Domo) à 14 secondes. Quant au tandem Christophe Moreau-Jens Voigt (Crédit Agricole), il réalise le Grand Prix Eddy Merckx 22 secondes moins bien que le duo Rich-Peschel et termine 4ème. Prochains rendez-vous pour nos deux Allemands : le GP des Nations et le Mondial d'Hamilton.

Classement :

1. Michael Rich (ALL)-Uwe Peschel (ALL, Gerolsteiner) les 25,9 km en 30'38" (50,7 km/h)
2. Michael Rogers (AUS)-Laszlo Bodrogi (HON, Quick Step-Davitamon) à 7 sec.
3. Peter Van Petegem (BEL)-Leif Hoste (BEL, Lotto-Domo) à 14 sec.
4. Jens Voigt (ALL)-Christophe Moreau (FRA, Crédit Agricole) à 22 sec.
5. Brad McGee (AUS)-Baden Cooke (AUS, FDJeux.com) à 28 sec.
6. Bart Voskamp (PBS)-Jan Van Velzen (PBS, Bankgiroloterij Cycling Team) à 29 sec.
7. Victor-Hugo Peña (COL)-Viatcheslav Ekimov (RUS, US Postal-Berry Floor) à 30 sec.
8. Nico Mattan (BEL)-Philippe Gaumont (FRA, Cofidis) à 31 sec.
9. Evgeni Petrov (RUS)-Vladimir Karpets (RUS, iBanesto.com) à 33 sec.
10. Bert Roesems (BEL)-Andy De Smet (BEL, Palmans-Collstrop) à 34 sec.