FLASHS

Pros

GP Ouest-France à Plouay : victoire de Nico Mattan

Publié le 02/09/2001 21:55

Le Belge Nico Mattan (Cofidis) remporte le GP Ouest-France disputé dimanche à Plouay sur les routes du Morbihan.
Le Belge Nico Mattan (Cofidis) remporte le Grand Prix Ouest-France disputé dimanche à Plouay sur les routes du Morbihan.

C'est l'un des plus grands stades du monde : 14 km, 250 000 spectateurs, une ambiance sensationnelle et des animateurs prêts à tout. Sous la cannicule morbihanaise, l'élite du cyclisme avait rendez-vous aujourd'hui avec le Grand Prix Ouest-France, la plus ancienne épreuve de l'Ouest.

Et sur un parcours qui avait déjà fait parler de lui en octobre dernier lors des championnats du monde, ils furent nombreux à y croire afin de succéder au palmarès à Michele Bartoli.
L'échappée matinale comptait une dizaine de coureurs : Rogers (Mercury), Lamour (Cofidis), Guesdon (La Française des Jeux), Martin (Crédi Agricole), Bergès et Grux (AG2R), Seigneur et Trastour (Jean Delatour), Lebreton (BigMat Auber 93), Pichon (Bonjour) et Moreau (Festina). De grands noms donc, ce qui ne plût guère aux CSC-Tiscali, dont le leader, un certain Laurent Jalabert, avait à coeur de briller.

Partie après 50 km, l'échappée compta jusqu'à quatre minutes d'avance avant de voir le peloton revenir. Trastour, Guesdon et Moreau insistèrent encore un peu, pour le fun, mais cela était inutile. Le peloton se regroupait donc à deux tours de l'arrivée, soit à 35 km du but.

L'accalmie ne dura pas longtemps. Dans la côte de Ty-Marec, seconde difficulté du circuit, Bouvard (Jean Delatour) faisait exploser le paquet. Il permettait à huit coureurs de prendre le large : Mattan et Moncoutié (Cofidis), Salmon (AG2R), Cali (Collstrop), Aerts et Baguet (Lotto), Goubert (Jean Delatour) et Jonker (Big Mat Auber 93).

Un tour plus loin, la même difficulté ramenait Patrice Halgand (Jean Delatour) en tête au prix d'un effort violent, révélant tout le punch du coureur. Fort de sa victoire lundi dernier à Châteaulin, Halgand se cala dans les roues et attendit son heure. Celle-ci se pointa de nouveau sur les hauteurs de Ty-Marec, à quatre kilomètres de l'arrivée. Halgand forcit l'allure et s'envola. Moncoutié tenta bien de le contrer mais son effort était vain.

Ce furent finalement Mattan et Jonker qui se relayèrent afin de revenir sur le Français. Halgand était rejoint à 400 mètres de la ligne et Mattan sortait du groupe, en vainqueur. "C'est la plus belle victoire de ma carrière, s'exclamait Mattan la ligne franchie. J'étais bien placé dans le groupe et nous nous sommes bien relayés avec Jonker". Mattan dédiait aussi sa victoire à sa femme, qu'il avait épousé il y a sept ans exactement. "Le chiffre sept me porte bonheur", justifiait-il.

Le bonheur des uns, le malheur des autres. Dans son coin, Halgand rageait en silence. "J'ai vraiment pensé à la victoire en sortant. Mais Mattan est revenu et m'a battu, je suis extrêmement déçu. Maintenant, je vais me concentrer sur les championnats du monde".

De l'autre côté de la route, Laurent Madouas (Festina) était mitigé entre sourire et émotion. Il venait de franchir la dernière ligne de sa belle carrière, "satisfait d'une très grande journée. Le public m'a poussé jusqu'au bout, je ne pouvais pas abandonner".

Classement :

1. Nico Mattan (BEL, Cofidis) les 198 km en 4h30'39" (43,894 km/h)
2. Patrice Halgand (FRA, Jean Delatour) à 1 sec.
3. Patrick Jonker (PBS, BigMat Auber 93) m.t.
4. Serge Baguet (BEL, Lotto-Adecco) à 15 sec.
5. Mario Aerts (BEL, Lotto-Adecco) m.t.
6. David Moncoutié (FRA, Cofidis) m.t.
7. Vincent Cali (FRA, Collstrop) à 18 sec.
8. Benoît Salmon (FRA, Ag2r Prévoyance) à 25 sec.
9. Janek Tombak (EST, Cofidis) à 59 sec.
10. Beat Zberg (SUI, Rabobank) m.t.

Campagnolo Août

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES