FLASHS

Pros

Interview de Claudio Corti, manager de Barloworld

Publié le 03/08/2007 09:32

Interview de Claudio Corti : "l'objectif était de gagner une étape, mais on savait que Mauricio Soler était un très bon grimpeur."
Interview de Claudio Corti : "l'objectif était de gagner une étape, mais on savait que Mauricio Soler était un très bon grimpeur."

Claudio, votre équipe a été invitée sur le Tour de France. Quel bilan tirez-vous de votre prestation ?
"C'est un bilan très positif pour l'équipe Barloworld. Nous avons commencé ce Tour de France avec beaucoup de motivation. L'objectif était de gagner une étape, mais on savait aussi que Mauricio Soler était un très bon grimpeur. Après, sur la course, nous avons vu très vite, avec les directeurs sportifs, que l'équipe était présente. Elle travaillait bien autour de Robert Hunter. Puis Mauricio est allé s'imposer dans l'étape de Briançon. Après sa victoire, nous étions contents mais la victoire de Robert Hunter à Montpellier, dans laquelle toute l'équipe a travaillé pour maintenir le groupe en tête, nous a vraiment ravis. Et puis il y a le Maillot à Pois, un challenge que nous avons voulu gagner. Rasmussen était encore en tête avant les
Pyrénées et nous avons mis en place une bonne tactique pour marquer des points. Nous ne voulions pas que Rasmussen ramène à la fois le Maillot Jaune et le Maillot à Pois."

Au terme d'un tel Tour de France, on image que vos coureurs vont être convoités. Allez-vous essayer de tous les conserver ?
"J'ai gagné la confiance de Mauricio Soler. Nous avons déjà beaucoup d'accords avec la plupart de nos coureurs qui ont participé au Tour de France. Dans les prochains mois, nous allons encore compléter l'équipe. Nous n'allons pas bâtir une équipe avec de grandes vedettes, mais nous allons continuer avec des concurrents comme Hunter, comme Soler, et d'autres jeunes qui vont encore progresser d'ici l'année prochaine."

Dans tous les cas, vous ne briguerez pas une place dans le ProTour ?
"L'année passée, nous avions fait la demande pour devenir équipe ProTour. Mais nous avons attendu jusqu'au 14 décembre avant de recevoir un avis négatif. Cette année, nous n'avons pas fait la demande. Nous resterons à notre niveau. Mais je trouve que cela ne nous empêche pas de percer. Avec une bonne organisation, nous parvenons tout de même à participer à des Grands Tours. C'est mieux comme ça."

Pour vous, la priorité serait de pouvoir faire le Giro et le Tour de France ?
"La priorité, c'est le Tour de France. Notre équipe possède un sponsor sud-africain. Nos coureurs sont issus de beaucoup de pays, Barloworld ayant des intérêts dans beaucoup de pays qui ont un lien avec les nationalités de nos coureurs. Nos responsables espèrent ainsi faire à nouveau le Tour de France."

Comment jugez-vous l'ambiance qu'il y a eu sur ce Tour de France 2007 ?
"Il y a eu beaucoup d'échauffourées. Malheureusement, il y a encore de grands coureurs qui ne comprennent pas et qui continuent à tricher. Aujourd'hui, j'ai le sentiment que nous sommes tristes de toutes ces choses. Mais d'un autre côté, je suis sûr que nous allons vers une meilleure période. Ce moment-là va arriver. Il n'y a plus beaucoup de coureurs qui vont continuer à agir de ces manières non correctes. Il va encore falloir attendre un petit peu mais c'est le signal fort que je retiendrais de ce Tour de France. Les coureurs ne peuvent plus continuer à tricher."

Quel va être le programme de l'équipe Barloworld pour la fin de saison ?
"La semaine prochaine, nous participerons au Tour du Portugal. Le Portugal est une destination importante pour Barloworld. Après, nous irons sur le Tour de Burgos et le Tour of Britain, et de nombreuses courses d'un jour comme Paris-Bruxelles, le Grand Prix de Fourmies... Nous ne serons pas en revanche sur la Clasica San Sebastian. Il y a déjà toutes les équipes ProTour, beaucoup d'équipes espagnoles. Les organisateurs ne nous ont donc pas retenus."

Le Tour passé, on pense déjà à la saison à venir. Dans quel sens allez-vous orienter votre recrutement ?
"Pour le moment, ça doit rester une surprise. Je ne peux pas encore officialiser la nouvelle mais je vous promets qu'un autre grand coureur colombien va s'engager auprès de nous pour la saison 2008."

Propos recueillis à Cognac le 28 juillet 2007.

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES