FLASHS

Pros

Interview de Nicolas Fritsch (Saunier Duval-Prodir)

Publié le 10/06/2005 10:59

Interview de Nicolas Fritsch : "j'ai déjà dû monter 30 fois le Ventoux depuis que j'habite Aix. J'étais hyper-motivé."
Interview de Nicolas Fritsch : "j'ai déjà dû monter trente fois le Ventoux depuis que j'habite Aix. J'étais hyper-motivé."

Le Français Nicolas Fritsch (Saunier Duval-Prodir) a fait forte impression hier sur les pentes du Mont Ventoux. Neuvième au sommet après avoir longtemps roulé en tête du groupe des favoris, le coureur de 26 ans, 3ème du Tour de Suisse il y a trois ans, occupe désormais la 15ème place du classement général du Dauphiné-Libéré.

Nicolas, le Mont Ventoux, vous l'aviez déja monté en compétition ?
"Oui, il y a deux ans. En revanche, je le monte souvent à l'entraînement. J'ai déjà dû le monter trente fois depuis que j'habite Aix, donc c'est clair qu'aujourd'hui, j'étais hyper-motivé. En plus ma copine est venue avec mon propriétaire, donc ça motive."

Combien de temps avez-vous mis pour cette montée ?
"Depuis le virage de Saint-Estève, 49'30."

9ème aujourd'hui, c'est donc une grande satisfaction ?
"Oui, surtout qu'avec le vent, je me suis fais larguer au moins dix fois dans les bordures et je remércie l'équipe, notamment Manuel Quinziato, qui m'a remonté toute la journée. Il s'est dépouillé et ça m'a motivé pour ne pas lâcher."

Sur cette montée, le vent vous a beaucoup gêné ?
"J'ai l'habitude, ici. Dans un petit groupe ça aurait été un peu mieux mais je préfère monter à mon rythme."

Vous aimez ce type d'ascension sèche ?
"Normalement, je préfère quand il y en a plusieurs mais avec la motivation. Je craignais un peu le pied du Ventoux, que ça aille trop vite pour moi. Je ne me suis pas affolé, je l'ai monté comme à l'entraînement, à mon rythme. Je le connais tellement par coeur. Et puis d'avoir vu David Moncoutié devant, ça m'a aidé. J'ai accéléré pour qu'on puisse finir ensemble. On a un peu les mêmes caractéristiques, nuls dans le vent ! Mais quand ça grimpe..."

Gomez termine 2ème. Vous avez essayé de faire une course d'équipe ?
"Quand ça n'avançait plus trop, je roulais. Moi, je préfère et c'est mieux pour Gomez. C'est clair qu'on a une bonne équipe. J'étais hyper motivé, j'ai encore eu des messages d'encouragements de Florent Brard, qui est venu le monter souvent avec moi."

Vous êtes déjà très affûté, quelles sont vos ambitions pour le Tour ?
"Oui, c'est la bonne période, j'ai rarement été affûté comme ça. Pour le Tour, je ne sais pas, j'ai pas vraiment d'ambitions. Faire un beau Tour. Je l'ai fait il y a deux ans avec la Française des Jeux. On avait porté le Maillot Vert sur deux jours, mais individuellement, j'avais rien fait. Pour le général, il ne faut pas rêver mais sur certaines étapes, il y a à faire."

Propos recueillis le 9 juin 2005.

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES