FLASHS

Pros

Interview d'Yvon Breton, directeur général d'Ag2r Prévoyance

Publié le 20/01/2006 00:05

Interview d'Yvon Breton : "le vélo est excellent pour la visibilité, aussi fort que le football, à un prix bien moins élevé."
Interview d'Yvon Breton : "le vélo est excellent pour la visibilité, aussi fort que le football, à un prix bien moins élevé."

Le cyclisme est-il un bon vecteur de communication pour les entreprises ? Les "affaires" perturbent-elles l'image de marque des entreprises partenaires ? Dans le débat entre les instances du cyclisme, on entend assez peu les bailleurs de fonds. Dommage, c'est eux qui assurent les fins de mois. Rencontre avec Yvon Breton, le patron du groupe d'assurances Ag2r, partenaire du cyclisme depuis huit ans et de la voile avec la transat Ag2r. L'homme est ouvert, affable, a le contact facile et le sens des gens. Tour d'horizon.

2005 a été une année très fructueuse pour Ag2r. Vous resignez avec Vincent Lavenu, vous êtes admis au ProTour, vous obtenez un cosponsor, avez-vous un côté devin ?
"Non, disons qu'Ag2r, dans son métier, se doit d'innover, avec une approche de vouloir gagner. Le monde de l'assurance de personnes est très compliqué, très concurrentiel. Il y a une multitude d'intervenants. Le cyclisme colle bien à nos dessins avec ses valeurs. Fin 2004, on s'est interrogés, c'est vrai. Le ProTour s'est mis en place, on est restés au bord de la route, et ce n'était pas dans notre tempérament, ni dans celui de Vincent. Alors, on a mis les bouchées doubles pour retrouver des partenaires. C'était difficile car le pari, c'était : est-ce qu'en mettant les moyens, on a des chances de revenir dans l'élite mondiale ? Ca nous a souri mais avant la décision, c'était la plus grande incertitude."

Après huit années dans le sponsoring du vélo, quels chiffres de notoriété, voire de gains de parts de marchés, pouvez-vous nous donner ?
"Nous sommes évidemment dans le cyclisme pour les valeurs qui y sont associées, comme la proximité. Quand on fait des mesures d'opinion sur la marque, on voit l'apport du sport sur la marque et du vélo, en particulier. On n'a pas une mesure où la marque Ag2r n'apparaisse comme solidaire, proche des gens et dynamique. Pour nos métiers, ce sont des valeurs essentielles. Le sport nous a permis de mieux nous faire connaître du grand public, mais aussi nous accoler des valeurs qui nous paraissaient nécessaires à faire passer auprès du grand public. Au plan de la notoriété, on a commencé de s'adresser au grand public il y a environ quinze ans (NDLR : auparavant, Ag2r ne s'adressait qu'aux entreprises), avec les assurances de personnes : retraités et actifs. En notoriété assistée (quand on demande aux gens de dire s'ils connaissent la marque ou pas), on est passés de 2 % à 70 % parmi le grand public, et 92 % de ceux qui aiment le vélo connaissent Ag2r. Ce dernier chiffre date de septembre. Nous mesurons toutes les opérations que nous menons, et si nous sommes dans le vélo depuis aussi longtemps, c'est que nous y retrouvons notre compte. Le vélo est excellent pour la visibilité, au moins aussi fort que le football, à un prix bien moins élevé. De plus, le vélo a deux avantages majeurs : la marque est citée systématiquement, ce qui ajoute à la visibilité, et puis c'est un sport gratuit pour le public, ce qui est essentiel à nos yeux. Car, si nous ne sommes pas des philanthropes, le côté social, solidaire, est primordial pour nous. Par ailleurs, j'ajoute que le cyclisme est un excellent fédérateur en interne. Nous sommes près de 4000 collaborateurs éparpillés un peu partout. Le point de ralliement, le fil rouge, c'est le sport et plus particulièrement le vélo car la saison s'enchaîne très vite. On l'a vu avec le titre en cyclo-cross. N'oublions pas que les meilleurs ambassadeurs de la marque Ag2r, ce sont ses collaborateurs. Le sport donne un esprit de conquête à toutes et à tous. Et puis, il y a tellement de choses qui ne vont pas bien dans la société... Le sport est un des seuls terrains de jeu où les gens peuvent vibrer, on le voit sur le Tour de France. On n'a pas fait le plein, mais on n'est pas très loin. Malgré tout, il faut relativiser ces chiffres. Si la visibilité est extraordinaire, si le vélo apporte des valeurs, de la notoriété, le sponsoring ne donne pas un contenu de marque. Aujourd'hui, j'aimerais que 92 % de ceux qui aiment le cyclisme sachent ce que propose Ag2r."

Vous êtes dans la voile et dans le cyclisme, quellles différences faites-vous entre ces deux sports ?
"D'abord, ce sont deux sports gratuits, où les sponsors sont cités systématiquement. Quand on s'est lancés dans le sponsoring, c'était pour faire passer des valeurs, et très vite la voile nous a permis d'obtenir ce qu'on cherchait : un format de course en double, la sécurité, la solidarité entre deux équipiers, et un élément fondamental. C'est la course à armes égales, la même embarcation pour tous, pas la course à l'armement. La voile est aussi très accessible avec ses champions très faciles à côtoyer. La voile est plutôt CSP +, plus élitiste, des décideurs dans la mise en place des contrats donc la cible de nos commerciaux. La voile nous permet de faire de belles opérations de relations publiques, mais la grande différence c'est le public : plutôt côtier, plutôt citadin, alors que le vélo est plus rural, plus campagnard. les deux sports sont donc parfaitement complémentaires, avec des valeurs propres à chacun d'eux. On est l'assureur, quelle que soit l'activité, qui ait fait le chemin le plus rapide en termes de développement, et le sport a été un effet de levier très important."

Quel est, toutes générations confondues, le coureur qui vous a le plus fait vibrer ?
"Bernard Hinault. Ce tempérament battant, de fonceur, qui prend des risques, avec la science de la course. Ce côté prêt à y aller à tout moment. C'est un côté qui va bien à une entreprise comme la nôtre. Je précise que je ne suis pas Breton, donc mon nom n'influence pas la réponse ! Chez Ag2r, je ne m'attache pas à un nom en particulier, c'est l'équipe dans sa composition globale. L'esprit d'équipe est primordial. L'image de l'entreprise doit se refléter dans l'image dégagée par l'équipe, et je dois dire que Vincent assure parfaitement cet aspect-là des choses, en plus du sportif bien sûr. Dans l'équipe, il y a tous les interlocuteurs, il ne faut oublier personne, les coureurs, mais aussi tous ceux et celles qui contribuent à la réussite."

Etre présent sur les courses, c'est votre récréation diîtes-vous, alors juillet risque d'être une belle récré ?
"Pour nous, l'avenir s'écrit avec 2 R, alors si on peut placer deux coureurs dans les dix premiers, et, rêvons un peu, un sur le podium, alors tout sera parfait. On va suivre ça avec beaucoup, beaucoup d'attention."

Propos recueillis à Mousquety le 11 janvier 2006.

FULCRUM WHEELS

INSCRIPTION EN LIGNE
jeudi 13 mai 2021
samedi 05 juin 2021
dimanche 20 juin 2021
samedi 26 juin 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES