FLASHS

Pros

Ivan Basso, l'étoile scintillante

Publié le 01/05/2007 00:01

L'Italien Ivan Basso quitte l'équipe Discovery Channel pour ne plus nuire à l'image du groupe sportif, il renonce au Giro.
L'Italien Ivan Basso quitte l'équipe Discovery Channel pour ne plus nuire à l'image du groupe sportif américain, il renonce au Giro.

Le recrutement d'Ivan Basso par l'équipe Discovery Channel l'hiver dernier avait fait l'effet d'une bombe. Privée de leader charismatique après le retrait de Lance Armstrong, l'équipe américaine avait souhaité renouer avec ses principes en embauchant un capitaine de renom. Elle avait jeté son dévolu sur Ivan Basso, au grand dam de son implication dans l'affaire Puerto, une fois le dossier archivé. Or, un dossier rangé aux archives peut très vite être retrouvé et rouvert en fonction de l'arrivée de nouveaux éléments. Et c'est visiblement ce qui a conduit le Comité Olympique National Italien (CONI) à convoquer Ivan Basso à Rome demain mercredi pour une audition inattendue à dix jours du départ du Giro. Dès l'annonce de cette assignation, la formation Discovery Channel a pris ses responsabilités. Décriée l'hiver dernier pour avoir fait son marché du côté des coureurs mis en quarantaine après l'affaire Puerto, l'équipe américaine n'a pas hésité à suspendre son leader dans l'attente de nouvelles précisions.

Les choses sont toutefois allées plus vite. Dimanche, plutôt que de disputer Liège-Bastogne-Liège, Ivan Basso a rencontré ses supérieurs Bill Stapleton et Johan Bruyneel. Et c'est à la demande du coureur qu'une décision radicale a été prise : la cassation du contrat qui devait lier les deux parties jusqu'à fin 2009. Bill Stapleton et Johan Bruyneel ont accordé cette dernière volonté au coureur italien, qui n'aura porté les couleurs de la Discovery Channel que quatre mois. "Ca a été une décision très difficile à prendre pour moi et ma famille, mais je pense que c'est la meilleure chose à faire, a exprimé Ivan Basso. L'équipe a toujours cru en moi et m'a témoigné beaucoup de respect. Cette décision de ma part est une manière de leur montrer le même respect. L'équipe est à la recherche d'un nouveau sponsor, et ma situation contrarie ses objectifs. Il est important que chacun sache qu'il s'agit d'une décision personnelle, prise par moi-même. Personne ne m'a demandé de partir, et je remercie tout le staff en lui souhaitant le meilleur."

La réouverture du dossier Basso par le CONI aura donc fait plonger le coureur italien, qui pourrait bien reprendre plus vite que prévu le chemin tracé par Jan Ullrich avant lui. "La demande d'Ivan était inattendue, a déclaré Johan Bruyneel. Il a été très ému mais résolu quant à sa décision de se libérer. Nous avons longuement parlé avec lui avant de répondre favorablement à sa requête. Bien qu'il ait seulement fait partie de notre équipe une courte période, il aura été un grand leader, respecté par ses coéquipiers. L'équipe entière lui souhaite le meilleur pour l'avenir." Privé d'équipe, Ivan Basso ne défendra donc pas son titre dans le Giro, pour lequel il se préparait depuis le début de la saison. A moins de démontrer clairement son innocence dans l'affaire Puerto, notamment par le biais d'un test ADN, Ivan Basso ne devrait plus accrocher de dossard à son maillot avant bien longtemps. Sa participation au Tour de Castille-Leon le mois dernier pourrait fort bien prendre la saveur d'une course d'adieu pour un champion controversé.

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES