FLASHS

Pros

Paris-Nice # 4 : Frigo explosif

Publié le 13/03/2003 18:42

A 52 km/h, Dario Frigo écrase le contre-la-montre de la 4ème étape de Paris-Nice et revêt le Maillot Jaune de leader.
A 52 km/h, Dario Frigo écrase le contre-la-montre de la 4ème étape de Paris-Nice et revêt le Maillot Jaune de leader.


© Fassa Bortolo
La transition n'est pas facile à faire après la journée de deuil qui a entaché la 3ème étape de Paris-Nice. Tout est allé si vite hier : l'annonce du décès d'Andreï Kivilev dans la matinée, la décision de l'équipe Cofidis de poursuivre la course, la minute de silence, la volonté du peloton de neutraliser la 3ème étape, et cette longue procession silencieuse, marquée par les messages de sympathie du public. L'image de cette journée marquera longtemps les esprits. Pourtant, ce matin au réveil, il faut bien s'y résoudre. Andreï Kivilev n'est plus, mais la vie continue et il est temps de reprendre Paris-Nice là où nous l'avions laissé, deux jours plus tôt.

Mardi, les grands favoris avaient fait la course sans s'épargner. Au terme d'un final splendide, six coureurs en avaient fini roue dans
la roue. Et l'on pouvait d'ores et déjà annoncer que le vainqueur final de la "Course au soleil" figurait parmi eux. Rebellin, Vinokourov, Frigo, Zarrabeitia, Botcharov et Gustov étaient les heureux élus. Grimpeurs ou rouleurs, il leur fallait se départager aujourd'hui dans le contre-la-montre de la 61ème édition de Paris-Nice, disputé à Vergèze (Gard), où sont captées les sources Perrier.

Les 16,5 km d'un parcours confectionné pour les purs rouleurs empruntent des routes planes et ensoleillées. Les températures sont plus que de saison, avec un agréable 19°, et les coureurs se succèdent sur la rampe de lancement. La disparition d'Andreï Kivilev reste encrée sur tous les visages et oblige les coureurs à se surpasser dans cet exercice chronométré. A l'arrivée, les coureurs signent des temps de plus en plus fous, au-delà des 50 km/h. Mais avant d'en venir à la course des favoris, faisons un tour d'horizon des résultats français : Miguel Martinez (Phonak) termine 140ème à 2'51", Nicolas Vogondy (FDJeux.com) 112ème à 2'16", Richard Virenque (Quick Step-Davitamon) 98ème à 2'03", David Moncoutié (Cofidis) 66ème à 1'34", Laurent Brochard (Jean Delatour) 60ème à 1'27", Benoît Salmon (Phonak) 34ème à 1'08" et Sandy Casar (FDJeux.com) 31ème à 1'05".

Plus costauds encore, Sylvain Chavanel et Didier Rous (Brioches La Boulangère) achèvent le chrono en 7ème et 10ème position. Un résultat qui rapproche la formation vendéenne d'une invitation pour le Tour de France... Du côté des favoris, Dario Frigo (Fassa Bortolo) prend rapidement les devants. A mi-course, il a déjà pris 10 secondes à Alexandre Vinokourov (Telekom) et 16 secondes à Davide Rebellin (Gerolsteiner). Auteur d'un final explosif, à près de 52 km/h de moyenne, Dario Frigo s'impose finalement dans ce contre-la-montre et devance Vinokourov (8ème) de 24 secondes et Rebellin (24ème) de 52 secondes. Frigo s'empare par la même occasion du Maillot Jaune de leader, qu'il devrait maintenant se disputer avec le seul Vinokourov. Les deux hommes seront très observés demain dans l'une des étapes-clés de Paris-Nice : Aix-en-Provence-Mont-Faron (152,5 km).

Classement 4ème étape :

1. Dario Frigo (ITA, Fassa Bortolo) les 16,5 km en 19'07" (51,8 km/h)
2. Jörg Jaksche (ALL, ONCE-Eroski) à 8 sec.
3. Tyler Hamilton (USA, CSC) à 13 sec.
4. Frank Vandenbroucke (BEL, Quick Step-Davitamon) m.t.
5. Mikel Zarrabeitia (ESP, ONCE-Eroski) à 18 sec.
6. Claus-Michael Möller (DAN, Milaneza-MSS) à 19 sec.
7. Sylvain Chavanel (FRA, Brioches La Boulangère) à 21 sec.
8. Alexandre Vinokourov (KAZ, Telekom) à 24 sec.
9. Jorgen-Bo Petersen (DAN, Team Fakta) à 28 sec.
10. Didier Rous (FRA, Brioches La Boulangère) à 31 sec.

Classement général :

1. Dario Frigo (ITA, Fassa Bortolo) en 10h39'45"
2. Alexandre Vinokourov (KAZ, Telekom) à 14 sec.
3. Mikel Zarrabeitia (ESP, ONCE-Eroski) à 27 sec.
4. Jörg Jaksche (ALL, ONCE-Eroski) à 32 sec.
5. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) à 46 sec.
6. Volodymir Gustov (UKR, Fassa Bortolo) à 51 sec.
7. Claus-Michael Möller (DAN, Milaneza-MSS) à 1'13"
8. Didier Rous (FRA, Brioches La Boulangère) à 1'27"
9. Sylvain Chavanel (FRA, Brioches La Boulangère) à 1'31"
10. David Bernabeu (ESP, Milaneza-MSS) à 1'41"