FLASHS

Pros

Présentation du Giro 2003 : la course au maillot rose/les favoris

Publié le 08/05/2003 00:10

Toute la semaine, Vélo 101 vous présente les points-clés du 86ème Tour d'Italie : aujourd'hui les favoris et outsiders.
Toute la semaine, Vélo 101 vous présente les points-clés du 86ème Tour d'Italie : aujourd'hui les favoris et outsiders.

Le "maglia rosa", porté par le leader du classement général, fut instauré en reprenant la couleur des pages de La Gazzetta dello Sport, le célèbre quotidien sportif qui organise l'épreuve. Une curiosité est à noter cette année puisqu'aucun des trois premiers en 2002 ne sera présent à Lecce. Paolo Savoldelli, vainqueur sortant, est en pleine convalescence après sa chute de février. De toute façon, sa nouvelle formation Telekom n'avait pas prévu de s'aligner sur ce Giro, l'équipe allemande préfèrant unir ses forces (Savoldelli, Botero, Evans, Vinokourov) sur le Tour de France en juillet. Même raisonnement pour la CSC de Tyler Hamilton, l'équipe danoise vise la Grande Boucle même si la forme actuelle de l'Américain est impressionnante. Les organisateurs se passeront donc du dernier vainqueur de Liège-Bastogne-Liège et du Tour de Romandie. Enfin, Pietro Caucchioli ne s'est toujours pas rétabli de ses problèmes de colonne vertèbrale. Le leader d'Alessio n'a pas couru en 2003.

Pour cette 86ème édition du Tour d'Italie, un nom ressort communément du lot : celui de Gilberto Simoni (Saeco). Nous vous présentons, ci-après, ses adversaires les plus dangereux, tout comme les jeunes attendus.

- - - LE FAVORI - - -

Gilberto Simoni - Italie - Team Saeco - 32 ans

Présenté comme le grand favori, le vainqueur 2001 semble posséder tous les atouts pour doubler. Une forme étincelante d'abord : il vient de gagner son tour régional (le Tour du Trentin), puis d'enchaîner par une victoire dans le Tour des Appennins, une difficile semi-classique. De plus, il possède l'expérience et une formation dévouée. Les talents des jeunes Sabaliauskas, Bertagnolli, Cunego, lui seront précieux en montagne. L'absence du sprinter maison, Ivan Quaranta, a permis de concentrer l'intégralité des forces Saeco autour de lui.

- - - LES AUTRES FAVORIS - - -

Stefano Garzelli - Italie - Vini Caldirola - 30 ans

Le lauréat 2000, a ressurgi, victorieusement, sur les routes menant à Moena le 24 avril dernier. une journée après la fin de sa suspension suite à son contrôle positif sur le Giro 2002, le leader de la Vini Caldirola a réussi à contester la suprématie de Simoni dans le Tour du Trentin. A force d'entraînement intensif et de volonté farouche, le Varésin a réussi un come-back impressionnant. Stefano Garzelli est terriblement ambitieux et revanchard. Ses coéquipiers Mason, Zampieri, Cheula, Masciarelli devraient le propulser vers les cîmes.

Aitor Gonzalez Jimenez - Espagne - Fassa Bortolo - 28 ans

Star du feuilleton de l'hiver dans la rubrique transferts, Aitor Gonzalez a "remercié" sa nouvelle formation Fassa Bortolo en lui offrant une victoire dès sa rentrée lors du Tour de Reggio di Calabria, début mars. Depuis l'Espagnol s'est montré très discret. Potentiellement supérieur à Simoni et Garzelli en contre-la-montre, Aitor Gonzalez a démontré lors de la Vuelta 2002 qu'il pouvait limiter les écarts dans les cols. Et c'est le dernier Giro qu'il l'avait révélé avec deux succès d'étape (dont le chrono de Monticello Brianza) et une 6ème place au final. Son entente, chez Fassa Bortolo avec Dario Frigo, demeure cependant une interrogation.

- - - LES SECONDES CHANCES - - -

Pour des raisons diverses (ils ont dû mal à tenir trois semaines, leurs derniers résultats sont lointains ou minimes, leur âge avancé, le niveau de leur équipe etc...), ils seront proches de la victoire finale, mais ne possèdent pas toutes les garanties de succès.

Vladimir Belli - Italie - Lampre - 33 ans

Ce collectionneur de places d'honneur pourra-t-il s'extirper de la masse Lampre ? Son irrégularité et la distance l'ont toujours handicapé. Belli pourrait, tout de même, profiter d'ouvertures.

Francesco Casagrande - Italie - Lampre - 33 ans

Bis répétita, pour son "frère", Casagrande. Certes, Francesco apparaît comme un coureur un peu plus complet, mais il a toujours trouvé plus fort que lui sur le Giro (2ème en 2000). En forme sur les Ardennaises, le Toscan s'y est grillé par de mauvais choix tactiques (nervosité ?). Les favoris lui laisseront moins de liberté qu'à Belli.

Dario Frigo - Italie - Fassa Bortolo - 30 ans

Spécialiste des courses d'une semaine (deux tours de Romandie et un Paris-Nice à son actif), le coureur de Saronno éprouve des problèmes de récupération sur les grands Tours. S' il a accepté la venue d'Aitor Gonzalez au sein de la Fassa Bortolo, c'est qu'il en était bien conscient. L'année passée, les Dolomites lui avaient été fatales, et récemment, il a sombré lors du Tour de Romandie, dont il était tenant du titre.

Marco Pantani - Italie - Mercatone Uno - 33 ans

Le "Pirate", ex-roi de la montagne, éternel n°1 chez les tifosis, a effectué une rentrée satisfaisante, notamment à la Semaine Internationale Coppi & Bartali. Mais depuis un mois, il n'a quasiment plus couru (problèmes buccaux). Sa préparation en fut perturbée. Marco Pantani a maintenant 33 ans, et n'a pas obtenu de grands résultats depuis les étapes du Mont Ventoux et Courchevel sur le Tour de France 2000. Huit victoires d'étapes sur ses différents Giri (autant que sur le Tour d'ailleurs), plus son doublé Giro-Tour en 1998, en font un champion à part. Une résurrection est-elle possible ?

Franco Pellizotti - Italie - Alessio - 25 ans

Le forfait de Caucchioli, et la retraite de Gotti, l'ont propulsé leader d'Alessio. Révélation de l'année 2002, le Frioulan a une grosse carte à jouer. Il évoluera chez lui lors du fameux test du Monte Zoncolan. L'an passé, il était parvenu à terminer 16ème, après avoir brûlé ses forces au service de Caucchioli et Gotti.

Julio Alberto Perez Cuapio - Mexique - Panaria - 26 ans

Le meilleur grimpeur du dernier Giro a dit qu'il gagnerait un jour cette course. Nous voulons bien le croire, mais ses lacunes dans les grandes courses par étapes sont encore trop importantes. Certes, il a gagné, la Semaine Lombarde mi avril mais Simoni et Garzelli l'ont ramené sur terre lors du Tour du Trentin, une épreuve d'un tout autre calibre. Le Mexicain est tout de même fortement attendu.

Raimondas Rumsas - Lituanie - Lampre - 31 ans

Le Lituanien a fait la une des journaux en 2002 en juillet pour ses résultats sportifs et en août pour les démélés de sa femme avec la justice française. Troisième de ce fameux Tour, Raimondas a énormément de talent mais également, beaucoup de contre-temps. Resté chez Lampre, il doit désormais cohabiter avec Casagrande et Belli... des étincelles sont à prévoir. Sa bonne tenue lors des Ardennaises a été une bienfaisante surprise.

Pavel Tonkov - Russie - CCC Polsat - 34 ans

Le Russe vit une histoire d'amour avec le Giro, son palmarès est impressionnant. Depuis ses débuts en 1992, Pavel s'y est classé 7ème, 6ème, 3 fois 5ème, 4ème, 1er (1996), deux fois 2ème. A la tête désormais de la meilleure équipe polonaise, la CCC Polsat, Tonkov relève son dernier challenge. Ses jambes ne lui permettront sans doute plus de remporter ce Giro. Mais à l'image de sa superbe victoire d' étape au Passo Coe l'an dernier, il peut encore briller.

- - - LES OUTSIDERS - - -

Ils visent le Top 10, voir mieux suivant les circonstances de courses.

Giuliano Figueras - Italie - Panaria - 27 ans

A 27 ans, désormais, l'ex champion du monde espoirs n'a plus le droit de faire des "bétises". 10ème en 2001, le Napolitain est-il un coureur de grand Tour ?

Sergey Honchar - Ukraine - De Nardi - 33 ans

Comme Tonkov, Sergey Honchar vénère le Giro. Le rouleur ukrainien est rentré cinq fois dans les dix premiers, remportant 3 contre-la-montre. Mais le temps a passé et l'année 2002 fut terne. En signant chez les modestes De Nardi-Colpack, Honchar espère un sursaut.

Andrea Noe - Italie - Alessio - 34 ans

Andrea est mieux qu'un simple lieutenant. Certes, il épaulera Pellizotti, mais ses 4ème place en 2000, et 6ème en 2001 prouvent qu'il peut aussi penser à lui.

Giuseppe Palumbo - Italie - De Nardi - 28 ans

Il a tout raflé en Junior puis s'est planté durant ses premières années pros. Mais Giuseppe a une classe folle, et a eu la bonne idée de réapparaitre l'an dernier (victoire au GP Kanton Aargau, la seconde classique helvétique). Il ne passera sûrement pas la haute montagne mais Palumbo aimerait rattraper le temps perdu.

Yaroslav Popovych - Ukraine - Landbouwkrediet - 23 ans

Annoncé comme le "Grand" de demain, Popovych avait accroché une convaincante 11ème place pour son premier Giro. Présent en Romandie (7ème), il sera à surveiller de près.

Michele Scarponi - Italie - Domina Vacanze - 23 ans

Tout comme Popovych, Scarponi pourrait être classé dans la rubrique "jeunes à surveiller". Mais Michele semble avoir déjà acquis une dimension supplémentaire. 19ème l'an passé, le "marchese" volait pendant les Ardennaises en avril : 7ème de l'Amstel Gold Race et 4 ème à Liège. Il sera le leader de la formation Domina Vacanze pour le classement général. Pas évident de partager les projecteurs braqués sur son équipe avec un certain Mario Cipollini...

Georg Totschnig - Autriche - Gerolsteiner - 32 ans

L'ex espoir du cyclisme autrichien poursuit, paisiblement, son chemin. 7ème l'année dernière, sa position de tête d'affiche de la Geroslteiner le remotive. L'Autrichien espère faire mieux.

Tadej Valjavec - Slovénie - Fassa Bortolo - 26 ans

Il fut le seul à pourvoir suivre le tandem Simoni-Garzelli lors du Tour du Trentin. A 26 ans, le vainqueur du Giro baby 1999 pourrait palier d'éventuelles défaillances de Gonzalez ou Frigo.

Rik Verbrugghe - Belgique - Lotto-Domo - 29 ans

En 2002, et pour la première fois de sa carrière, Rik Verbrugghe s'était essayé au classement général. Bilan satisfaisant : 1 étape et une 9ème place. Malchanceux depuis (il fut gravement blessé sur le Tour), le Belge arrive comme neuf.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE