FLASHS

Pros

Tour de Bavière # 3 : la grande bagarre a commencé

Publié le 27/05/2005 16:12

L'Allemand David Kopp gagne la 3ème étape du Tour de Bavière et endosse du même coup le Maillot Jaune.
L'Allemand David Kopp gagne la 3ème étape du Tour de Bavière et endosse du même coup le Maillot Jaune.

Si les deux premières étapes du Tour de Bavière semblaient davantage propices aux attaquants, avec de multiples ascensions en début d'étape, la troisième journée de course devait logiquement revenir à un nouveau sprinter. Des routes vallonnées s'étendaient entre Dillingen et Erlangen (212 km) mais rien de comparable avec les cols des quarante-huit dernières heures. Pourtant, on ne répète jamais assez que ce ne sont pas les profils qui font la course mais bel et bien les coureurs. Aujourd'hui, ils ont d'ailleurs l'intention de la faire malgré la chaleur accablante qui écrase les routesbavaroises. Le premier à jouer la carte de l'offensive n'est autre que le triple vainqueur du Tour de Bavière Jens Voigt (Team CSC). L'Allemand démarre sur les chapeaux de roue après seulement 9 kilomètres de course. Personne ne parvient à saisir sa roue arrière et voilà le rouleur seul aux commandes de la course à quelques 200 bornes de l'arrivée.

Sans se décourager, Jens Voigt appuie sur les pédales et porte son avance à une minute et demie. Mais il comprend vite qu'il n'arrivera pas à tenir ainsi toute la journée et se résigne à lever le pied. Il est rejoint au kilomètre 20. S'ensuivent une série d'attaques infructueuses jusqu'à l'éclosion d'un groupe de vingt-sept coureurs au 68ème kilomètre. Le bon coup se dégage à 144 kilomètres d'Erlangen et toutes les équipes sont représentées à l'avant, à l'exception de la modeste RSH. Il y a là Arvesen, Gerdemann, Müller et Sörensen (Team CSC), Veuchelen (Chocolade Jacques), Conen (MrBookmaker.com), Haselbacher et Rich (Gerolsteiner), Astarloza, Goubert et Usov (Ag2r Prévoyance), Glasner, Papstein et Sievers (Team Lamonta), Heizmann et Sweet (Comnet), Bosisio, McPartland et Pidgorny (Tenax), Kopp et Poitschke (Team Wiesenhof), Barbero et Galletti (Naturino-Sapore di Mare), Giling, Klier et Vinokourov (T-Mobile), Serri et Sullivan (Barloworld), Bencik et Zerzan (Ed'System), Brozyna, Rutkiewicz, Piatek et Zamana (Intel) et Liese (Akud).

Le peloton abandonne très vite la partie. Les vingt-sept échappés iront se disputer la victoire d'étape et bien plus encore la victoire au classement général ce week-end. En effet, le gros de la troupe se laisse dorer au soleil et ne rejoindra la ligne d'arrivée que trente-cinq minutes après le passage du vainqueur. S'il manque des favoris, il y a quand même du beau monde devant, à commencer par Alexandre Vinokourov, qui dévoile ses intentions en attaquant à 61 kilomètres de l'arrivée. Un coup d'épée dans l'eau. Corey Sweet et Cezary Zamana réussissent à s'extraire du groupe de tête à 22 kilomètres du but mais là encore, leurs adversaires roulent et tout se regroupe à 4 kilomètres de l'arrivée. Les vingt-sept héros du jour vont se départager au sprint. Agé de 26 ans, l'Allemand David Kopp contient alors Björn Glasner et Cezary Zamana pour s'adjuger la troisième étape du Tour de Bavière. Le Maillot Jaune se dépose du même coup sur ses épaules.

Demain samedi, la journée sera décisive avec un contre-la-montre de 22,4 kilomètres autour de Kulmbach.

Classement 3ème étape :

1. David Kopp (ALL, Team Wiesenhof) les 212 km en 4h47'04"
2. Björn Glasner (ALL, Team Lamonta) m.t.
3. Cezary Zamana (POL, Intel-Action) m.t.
4. Elnathan Heizmann (ALL, Comnet-Senges) m.t.
5. Johan Coenen (BEL, MrBookmaker.com-SportsTech) m.t.
6. Linus Gerdemann (ALL, Team CSC) m.t.
7. Gabriele Bosisio (ITA, Tenax) m.t.
8. Sean Sullivan (AUS, Team Barloworld-Valsir) m.t.
9. Kurt-Asle Arvesen (NOR, Team CSC) m.t.
10. Petr Bencik (TCH, Ed'System-Zvvz) m.t.

Classement général :

1. David Kopp (ALL, Team Wiesenhof) en 14h03'11"
2. Cezary Zamana (POL, Intel-Action) à 1 sec.
3. Björn Glasner (ALL, Team Lamonta) à 4 sec.
4. Michael Rich (ALL, Gerolsteiner) à 7 sec.
5. Corey Sweet (AUS, Comnet-Senges) à 8 sec.
6. Björn Papstein (ALL, Team Lamonta) m.t.
7. René Haselbacher (AUT, Gerolsteiner) à 9 sec.
8. Johan Coenen (BEL, MrBookmaker.com-SportsTech) m.t.
9. Gabriele Bosisio (ITA, Tenax) m.t.
10. Enrico Poitschke (ALL, Team Wiesenhof) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE