FLASHS

Pros

Tour de la Région Wallonne # 2 : Guidi retrouve la chance

Publié le 27/07/2004 20:30

L'Italien Fabrizio Guidi remporte la 2ème étape du Tour de la Région Wallonne. Roulston garde le Maillot Jaune.
L'Italien Fabrizio Guidi remporte la 2ème étape du Tour de la Région Wallonne. Roulston garde le Maillot Jaune.

Derrière des yeux d'un bleu charmeur, l'Italien Fabrizio Guidi (Team CSC) cache une vraie joie de vivre. Véritable boute-en-train, le grand sprinter d'un mètre quatre-vingt-sept n'a pas son pareil lorsqu'il s'agit de mettre du baume au coeur dans une équipe. C'est en quelque sorte pour cette raison que Bjarne Riis l'a contacté à la fin de l'année dernière. Pour guider l'équipe, encadrer les jeunes... mais aussi pour gagner. Depuis qu'il s'est fait connaître par ses débuts éblouissants en 1995, Guidi a reçu moult sollicitations, sans jamais vraiment parvenir à rééditer ses exploits. Quoiqu'il en soit, le sympathique Italien, qui maîtrise le français presque sans accent, demeure un fort élément de cohésion dans un groupe. Cette année, il avait voulu consacrer son printemps aux classiques pavées. Malheureusement, en dépit d'une bonne condition physique, ses espoirs ont été ruinés par une mauvaise chute au Grand Prix E3, ce qui lui a valu une fracture de la main.

De retour fin mai en Bavière, Fabrizio Guidi a mis du temps à se remettre dans le bain et a dû suivre à distance le bon comportement d'ensemble de son équipe au Tour de France. La troisième place de son compatriote Ivan Basso a de quoi décupler son ambition dans le Tour de la Région Wallonne. Bien placé dans le sprint du peloton hier à Bassenge, Fabrizio se sait capable d'une prouesse aujourd'hui entre Amay et Arlon (190 km). Le parcours est accidenté et la course toujours aussi nerveuse. Dès le coup de pistolet libérateur, certains favoris cherchent à se distinguer. C'est le cas d'un Yaroslav Popovych (Landbouwkrediet-Colnago), d'un Cédric Vasseur (Cofidis) ou encore d'un Frédéric Gabriel (MrBookmaler-Palmans) plutôt bien armé au lendemain de sa troisième place à Bassenge. Mais de tout ce beau monde, aucun ne parvient à s'immiscer dans la bonne échappée, qui voit le jour dans la côte de Werbomont, après 40 km de course.

Six hommes constituent l'échappée de la journée : Michael Barry (US Postal-Berry Floor), Stéphane Bergès, Iñigo Chaurreau (Ag2r Prévoyance), Nico Eeckhout (Lotto-Domo), Maxime Monfort (Landbouwkrediet-Colnago) et Staf Scheirlinckx (Cofidis). Le peloton ne bronche pas et accorde jusqu'à sept minutes aux hommes de tête. Mais après l'ascension du terrible Mur de Saint-Roch, les équipes de sprinters accélèrent le rythme et comblent l'écart. A 50 km du but, Eeckhout et Scheirlinckx décident de prolonger l'aventure entre Flamands. Ils faussent compagnie à leurs camarades et résistent au peloton jusqu'à 12 km de l'arrivée à Arlon. Là, c'est un sprint massif qui se charge de départager les prétendants à la victoire. Fabrizio Guidi est idéalement placé et lutte au coude à coude avec le champion de Belgique Tom Steels (Landbouwkrediet-Colnago). Mais Guidi ne lâche pas le morceau et se montre le plus féroce dans les 200 derniers mètres pour l'emporter. Le Néo-Zélandais Hayden Roulston (Cofidis) conserve le Maillot Jaune. Demain mercredi, la 3ème étape se dispute entre Andenne et Nivelles (212,5 km).

Classement 2ème étape :

1. Fabrizio Guidi (ITA, Team CSC) les 190 km en 4h40'35" (40,6 km/h)
2. Tom Steels (BEL, Landbouwkrediet-Colnago) m.t.
3. Leif Hoste (BEL, Lotto-Domo) m.t.
4. Andreas Klier (ALL, T-Mobile) m.t.
5. Luca Paolini (ITA, Quick Step-Davitamon) m.t.
6. Serge Baguet (BEL, Lotto-Domo) m.t.
7. Jeremy Hunt (GBR, MrBookmaker-Palmans) m.t.
8. James Vanlandschoot (BEL, Relax-Bodysol) m.t.
9. Erki Pütsep (EST, Ag2r Prévoyance) m.t.
10. Michael Blanchy (BEL, Chocolade Jacques-Wincor Nixdorf) m.t.

Classement général :

1. Hayden Roulston (NZL, Cofidis) en 8h31'33"
2. Leif Hoste (BEL, Lotto-Domo) à 2 sec.
3. Frédéric Gabriel (FRA, MrBokkmaker-Palmans) à 8 sec.
4. Guido Trentin (ITA, Cofidis) à 14 sec.
5. Fabrizio Guidi (ITA, Team CSC) à 15 sec.
6. Staf Sheirlinckx (BEL, Cofidis) à 24 sec.
7. Nico Eeckhout (BEL, Lotto-Domo) à 26 sec.
8. Arnaud Coyot (BEL, Cofidis) à 27 sec.
9. Bekim Christensen (DAN, Team CSC) à 28 sec.
10. Jeremy Hunt (GBR, MrBokkmaker-Palmans) à 29 sec.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE