FLASHS

Pros

Tour des Apennins : Nocentini grandit

Publié le 23/04/2006 19:30

L'Italien Rinaldo Nocentini gagne le Tour des Apennins. Il devance au sprint ses compatriotes Luca Mazzanti et Eddy Ratti.
L'Italien Rinaldo Nocentini gagne le 67ème Tour des Apennins. Il devance au sprint ses compatriotes Italiens Luca Mazzanti et Eddy Ratti.

A l'image du Tour du Trentin tout au long de la semaine, le Tour des Apennins a grandement perdu en splendeur. Epreuve soi-disant de préparation au Tour d'Italie, elle accueille aujourd'hui vingt-et-une équipes mais deux ProTeams seulement, la Liquigas et la Lampre-Fondital. Aucune grande tête d'affiche dans l'une ou l'autre de ces formations, il faut s'en remettre aux bons coureurs qui animent souvent les courses transalpines. La course, elle, n'a pas changé. Dure, elle possède un palmarès d'exception avec les noms de Francesco Moser (1985), Gianni Bugno (1986 à 1988), Moreno Argentin (1989), Claudio Chiappucci (1992), Evgeni Berzin (1994), Francesco Casagrande (1995), Wladimir Belli (1996), Pavel Tonkov (1997 et 1998), Damiano Cunego (2004) ou Gilberto Simoni (2003 et 2005).
En l'absence de grands leaders, la décision est provoquée par le revenant Vénézuélien José Rujano (Selle Italia-Diquigiovanni), enfin de retour à la compétition sous son maillot colombien, lui qui rejoindra la Quick Step au 1er juin, après le Giro. Le grimpeur provoque la bonne échappée et s'échappe avec Santo Anza (Selle Italia-Diquigiovanni), Luca Mazzanti (Panaria-Navigare), Rinaldo Nocentini (Acqua & Sapone), Eddy Ratti (Naturino-Sapore di Mare), Emanuele Sella (Panaria-Navigare) et Charles Wegelius (Liquigas). Les sept échappés doivent s'expliquer au sprint mais voilà que Rujano rate un virage et se trompe de route dans le final. Son erreur de parcours l'élimine de la course à la victoire, qui se joue finalement au sprint entre les six rescapés du jour. Rinaldo Nocentini s'impose de la sorte devant Luca Mazzanti et Eddy Ratti.

Agé de 28 ans et passé professionnel en 1999, Rinaldo Nocentini a attendu cette année avant d'éclore. Le Toscan a fait ses débuts à la Mapei, où il affirme aujourd'hui s'être perdu, condamné à porter les bidons pour les multiples capitaines de l'équipe. 20ème de la Flèche Wallonne en 2000, il s'était imposé dans le Tour de Toscane en 2003 et possède un impressionnant palmarès sur les courses d'un jour italiennes. Cette année toutefois, Rinaldo Nocentini a pris un virage : 5ème du Tour Méditerranéen, 3ème du Trophée Laiguelia, 14ème de Tirreno-Adriatico et 4ème du Giro d'Oro. Plus sûr de lui, l'Italien devrait poursuivre son ascension dans les jours à venir mais ne participera pas au Tour d'Italie, son équipe n'ayant pas été retenue sur l'épreuve. Il sera l'un des favoris du Grand Prix de Larciano samedi prochain.

Classement :

1. Rinaldo Nocentini (ITA, Acqua & Sapone) les 199 km en 4h53'00" (40,7 km/h)
2. Luca Mazzanti (ITA, Panaria-Navigare) m.t.
3. Eddy Ratti (ITA, Naturino-Sapore di Mare) m.t.
4. Santo Anza (ITA, Selle Italia-Diquigiovanni) m.t.
5. Charles Wegelius (GBR, Liquigas) m.t.
6. Emanuele Sella (ITA, Panaria-Navigare) m.t.
7. José Rujano (VEN, Selle Italia-Diquigiovanni) à 55 sec.
8. Vladimir Duma (UKR, CB Immobiliare) à 2'20"
9. Marco Marzano (ITA, Lampre-Fondital) à 4'00"
10. Miguel-Angel Rubiano (COL, Panaria-Navigare) m.t.
INSCRIPTION EN LIGNE