FLASHS

Pros

Tour du Frioul : l'éclosion d'Albizu

Publié le 30/08/2003 18:27

Le Tour du Frioul est enlevé par le jeune Basque Joseba Albizu. Il devance Leonardo Scarselli et Barbero.
Le Tour du Frioul est enlevé par le jeune Basque Joseba Albizu. Il devance Leonardo Scarselli et Sergio Barbero.

En voilà un qui vient de lancer sa carrière pour de bon ! A 25 ans, le Basque Joseba Albizu (Mercatone Uno-Scanavino) était encore méconnu du public il y a une semaine. Passé professionnel au début de l'année, le jeune homme originaire de Zestoa a fait un premier résultat en juillet, terminant 2ème du modeste GP Nobili Rubinetterie, avant d'éclore au grand jour dimanche dernier à Plouay, où il a accompagné l'échappée décisive pour finir 7ème du GP Ouest-France. Une performance inattendue et qui ne demandait qu'à être justifiée par d'autres résultats. Ceux-ci ne se sont pas fait attendre. Engagé au départ de son premier Tour du Frioul, Joseba Albizu s'est montré encore plus impressionnant qu'à Plouay afin de franchir un cap, celui de la première victoire chez les professionnels.

Le peloton de 153 coureurs comprenait pourtant des noms comme ceux de Franco Pellizotti, Yaroslav Popovych et Davide Rebellin. Mais ces favoris n'ont pas été en mesure de jouer la gagne. Le Tour du Frioul a d'abord été animé par un duo d'attaquants de la première heure, représenté par Elio Aggiano (Formaggi Pinzolo Fiave) et Giacomo Battistel (Amore e Vita-Beretta). Les deux hommes sont sortis du peloton après 30 km de course, se sont offerts une avance de douze minutes et n'ont été rejoint que sur le circuit final de Gorizia (5 tours de 16 km) après 132 km de fuite. C'est là, à 35 km de l'arrivée, que douze coureurs sont parvenus à distancer la meute de manière catégorique. Douze fuyards mais aucun des noms avancés au matin, si ce n'est celui du récent lauréat de la Coppa Bernocchi Sergio Barbero (Lampre).

Parmi ces hommes, ce sont les deux plus petits, Joseba Albizu et Leonardo Scarselli (Colombia-Selle Italia), qui ont dicté leur loi à Barbero, Mazzanti, Faresin, Bossoni, Pozzi, Caucchioli, Duma, Bellotti. La côte de San Floriano ne les a guère effrayés et nos deux braves "sans grade" sont allés inscrire une ligne d'or à leur palmarès quasiment vierge de tout résultat. Restait à savoir qui d'Albizu ou de Scarselli allait parvenir à décrocher la victoire. Le sprint a tranché pour eux. Plus véloce, Joseba Albizu est venu enlever son premier trophée devant le tout aussi remarquable Leonardo Scarselli. La 3ème place est revenue à Sergio Barbero (Lampre) quelques secondes plus tard. Dorénavant, il faudra donc compter avec Albizu, révélation Basque du mois d'août, un an après Igor Astarloa.

Classement :

1. Joseba Albizu (ESP, Mercatone Uno-Scanavino) les 197,5 km en 5h03'05"
2. Leonardo Scarselli (ITA, Colombia-Selle Italia) m.t.
3. Sergio Barbero (ITA, Lampre) à 5 sec.
4. Luca Mazzanti (ITA, Panaria-Fiordo) m.t.
5. Gianni Faresin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
6. Paolo Bossoni (ITA, Vini Caldirola-So.Di) à 20 sec.
7. Oscar Pozzi (ITA, Tenax) m.t.
8. Pietro Caucchioli (ITA, Alessio) m.t.
9. Vladimir Duma (UKR, Landbouwkrediet-Colnago) à 40 sec.
10. Francesco Bellotti (ITA, Mercatone Uno-Scanavino) à 43 sec.