FLASHS

Pros

Tour du Pays-Basque # 3 : Sanchez à nouveau

Publié le 05/04/2006 21:02

L'Espagnol Samuel Sanchez conforte sa place de leader du Tour du Pays-Basque en remportant la 3ème étape devant Rebellin.
L'Espagnol Samuel Sanchez conforte sa place de leader du Tour du Pays-Basque en remportant la 3ème étape devant l'Italien Davide Rebellin.

A l'attaque lundi dans la descente qui menait vers Irun, vainqueur hier légèrement détaché du peloton à Segura, le Basque Samuel Sanchez a offert à l'équipe Euskaltel-Euskadi sa deuxième victoire de la saison aujourd'hui à Lerin. Depuis le début de l'année, les coureurs au maillot orange n'avaient pas encore été en mesure de se démarquer. Pas de grosses performances pour les Euskaltel-Euskadi, qui ont retourné la situation sur leurs terres depuis le début de la semaine. Il n'y a pas de bonifications sur le Tour du Pays-Basque, ce qui nécessite d'être constamment devant. La victoire de Samuel Sanchez légèrement détaché dans la seconde étape lui a ainsi permis de décrocher le Maillot Jaune avant la troisième étape, moins montagneuse que les précédentes (seulement deux cols et trois côtes !) mais qui comporte pour difficulté majeure une arrivée en côte.

Entre Segura et Lerin, 170 kilomètres de routes escarpées attendent le peloton. Les pronostics vont en faveur d'un peloton relativement groupé au pied de la dernière bosse, un mur de 1200 mètres à 10,5 %. Mais certains coureurs veulent contrecarrer ces prévisions et attaquent bien plus tôt. Cinq hommes s'échappent dans l'Alto de Urbasa (7 km à 4,6 %) : Ivan Parra (Cofidis), Daniel Navarro (Liberty Seguros-Würth), Joaquin Rodriguez (Caisse d'Epargne-Illes Balears), Egoi Martinez (Discovery Channel) et Juan-José Cobo (Saunier Duval-Prodir). Ces cinq coureurs détalent après une trentaine de kilomètres parcourus. La situation de course est différente des jours derniers. A la canicule de la veille a succédé une pluie fine et surtout un vent frais. Le changement de temps est radical.

Des cinq échappés, deux coureurs s'impatientent. Ivan parra et Egoi Martinez relancent la fugue au 60ème kilomètre. Le peloton laisse les deux hommes prendre un peu de champ. Pas trop non plus. Ivan parra et Egoi Martinez compteront 3'42" au meilleur de l'aventure, à 70 kilomètres de l'arrivée. Le retour du peloton est fulgurant. La jonction avec les deux animateurs de la course s'opère à 35 kilomètres de l'arrivée. Dans les côtes de la fin de parcours, deux coureurs tentent à nouveau leur chance. Le Français Benoît Poilvet (Crédit Agricole) est accompagné de l'Italien Giovanni Visconti (Team Milram). Ces deux nouveaux échappés ne creusent pas davantage l'écart. Avec 20 secondes au mieux, ils doivent s'incliner à leur tour avant le final spectaculaire dans les rues vallonnées de Lerin.

La dernière bosse est un monstre, un épouvantail. Un véritable mur d'un kilomètre qui va livrer en quelques dizaines de secondes un match splendide. José-Angel Gomez (Saunier Duval-Prodir) et Leonardo Bertagnolli (Cofidis) tentent de surprendre les favoris en attaquant de loin, mais le leader Samuel Sanchez démontre être dans une grande condition physique et remonte tout le monde en costaud pour s'imposer au sommet de la bosse d'arrivée. Le Basque précède cette fois l'Italien Davide Rebellin (Gerolsteiner), l'Espagnol Alberto Contador (Liberty Seguros-Würth), l'Italien Leonardo Bertagnolli, l'Espagnol José-Angel Gomez et l'Australien Cadel Evans (Davitamon-Lotto), tous classés dans le même temps. Grâce à deux victoires en deux jours, Samuel Sanchez conforte sa place de leader du classement général mais Alberto Contador se maintient dans le même temps.

Demain jeudi, la quatrième étape se dispute entre Lerin et Vitoria (172 km).

Classement 3ème étape :

1. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) en 4h07'36"
2. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
3. Alberto Contador (ESP, Liberty Seguros-Würth) m.t.
4. Leonardo Bertagnolli (ITA, Cofidis) m.t.
5. José-Angel Gomez (ESP, Saunier Duval-Prodir) m.t.
6. Cadel Evans (AUS, Davitamon-Lotto) m.t.
7. Antonio Colom (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) à 6 sec.
8. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Phonak Hearing Systems) m.t.
9. Ricardo Serrano (ESP, Kaiku) à 8 sec.
10. Michael Boogerd (PBS, Rabobank) m.t.

Classement général :

1. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) en 11h40'58"
2. Alberto Contador (ESP, Liberty Seguros-Würth) m.t.
3. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) à 2 sec.
4. Cadel Evans (AUS, Davitamon-Lotto) m.t.
5. Leonardo Bertagnolli (ITA, Cofidis) m.t.
6. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Phonak Hearing Systems) à 8 sec.
7. Antonio Colom (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.
8. José-Angel Gomez (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 9 sec.
9. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) à 10 sec.
10. Patrik Sinkewitz (ALL, T-Mobile) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE