FLASHS

Pros

Tour du Pays-Basque # 4 : Freire remet les pendules à l'heure

Publié le 06/04/2006 17:29

La 4ème étape du Tour du Pays-Basque revient au sprint à l'Espagnol Oscar Freire. Il devance Sanchez, toujours en Jaune.
La 4ème étape du Tour du Pays-Basque revient au sprint à l'Espagnol Oscar Freire. Il devance le Basque Samuel Sanchez, toujours en Jaune.

Après les provinces de Gipuzkoa et Nafarroa, le Tour du Pays-Basque rend aujourd'hui visite à la province d'Araba au cours d'une quatrième étape dessinée entre Lerin et Vitoria (172 km). Le programme du jour est moins montagneux que celui des précédentes journées mais cela ne signifie pas qu'aucune difficulté n'est référencée sur le parcours. Les coureurs auront en fait à franchir l'Alto de la Herrera (5,5 km à 8,9 %), l'Alto de Zaldiaran (8 km à 3,6 %), l'Alto de Vitoria (1,5 km à 5,9 %) et une seconde fois l'Alto de Zaldiaran. Toutes ces difficultés sont répertoriées dans la seconde partie de l'étape. Mais les routes planes qui ouvrent les 80 premiers kilomètres ne sont pas pour autant sans agitation, bien au contraire.Ca roule très vite durant la première heure, avalée à près de 47 de moyenne. Les attaques sont incessantes et le peloton rechigne à laisser partir un groupe.

Finalement, ce sont vingt-et-un coureurs qui obtiennent un premier bon de sortie au 71ème kilomètre. Azanza, Bru et Serrano (Kaiku), Botcharov (Crédit Agricole), Casar et Leblacher (Française des Jeux), Colom (Caisse d'Epargne-Illes Balears), Fédrigo (Bouygues Telecom), Garzelli (Liquigas), Ghisalberti (Team Milram), Goubert (Ag2r Prévoyance), Kolobnev (Rabobank), Lobato (Saunier Duval-Prodir), Martinez (Discovery Channel), Mayo (Euskaltel-Euskadi), Moos (Phonak Hearing Systems), Parra (Cofidis), Sevilla (T-Mobile), Weening (Rabobank) et Wielinga (Quick Step-Innergetic) s'échappent peu avant l'Alto de la Herrera. Ils se maintiennent devant durant toute l'ascension puis dans la descente, mais le peloton reste dans la course et fait finalement son retour à 60 kilomètres de l'arrivée. Les vingt-et-un fuyards n'auront couverts que 40 kilomètres en tête. Tout est donc à refaire avant les trois côtes du final.

La première escalade de l'Alto de Zaldiaran permet à dix-huit nouveaux coureurs de s'évader. Cette fois, on retrouve devant Aerts (Davitamon-Lotto), Camaño (Euskaltel-Euskadi), Cobo et Duran (Saunier Duval-Prodir), Fofonov (Cofidis), Gutierrez (Phonak Hearing Systems), Leblacher (Française des Jeux), Moreni (Cofidis), Navarro (Liberty Seguros-Würth), Marzano, Petrov et Stangelj (Lampre-Fondital), Palomares (Kaiku), Perez et Rodriguez (Caisse d'Epargne-Illes Balears), Russ (Gerolsteiner), Vasseur (Quick Step-Innergetic) et Wegelius (Liquigas). Chaque difficulté placée sur le parcours de cette étape apporte son rebondissement. Née dans l'Alto de Zaldiaran, l'échappée se divise dans l'Alto de Vitoria. A 35 kilomètres de l'arrivée, on ne retouve plus devant que Mario Aerts, Marco Marzano, Cristian Moreni, Gorazd Stangelj, Cédric Vasseur et Charles Wegelius.

Les six rescapés de l'échappée sont pris en chasse par le peloton. Les coureurs de l'équipe Rabobank roulent pour leur sprinter Oscar Freire. L'ancien triple champion du monde est en forme à l'approche des classiques ardennaises. Privé de victoire lundi pour 8,96 millimètres, Freire veut remettre les pendules à l'heure. Dans la descente vers Vitoria, le peloton file à vive allure à la poursuite des six échappés, finalement rejoints à 3 kilomètres de l'arrivée. Les sprinters s'organisent aussitôt et Oscar Freire, le plus costaud, lance le sprint. Personne n'est en mesure de lui passer devant et c'est sans contestation possible que l'Espagnol s'impose à Vitoria, précédant le Maillot Jaune Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi) et l'Allemand Fabian Wegmann (Gerolsteiner). Au classement général, pas de changement. Le Basque Samuel Sanchez se maintient en tête, dans le même temps qu'Alberto Contador (Liberty Seguros-Würth).

Demain vendredi, la cinquième étape se courra entre Vitoria et Zalla (178 km).

Classement 5ème étape :

1. Oscar Freire (ESP, Rabobank) les 172 km en 3h56'43" (43,6 km/h)
2. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
3. Fabian Wegmann (ALL, Gerolsteiner) m.t.
4. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.
5. Stefano Garzelli (ITA, Liquigas) m.t.
6. Ruggero Marzoli (ITA, Lampre-Fondital) m.t.
7. Manuele Mori (ITA, Saunier Duval-Prodir) m.t.
8. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
9. Leonardo Duque (COL, Cofidis) m.t.
10. Cristian Moreni (ITA, Cofidis) m.t.

Classement général :

1. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) en 15h37'41"
2. Alberto Contador (ESP, Liberty Seguros-Würth) m.t.
3. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) à 2 sec.
4. Cadel Evans (AUS, Davitamon-Lotto) m.t.
5. Leonardo Bertagnolli (ITA, Cofidis) m.t.
6. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Phonak Hearing Systems) à 8 sec.
7. Antonio Colom (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.
8. José-Angel Gomez (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 9 sec.
9. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) à 10 sec.
10. Michael Boogerd (PBS, Rabobank) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE