FLASHS

Pros

Tour du Pays-Basque # 5 : Voeckler soulage Bouygues Telecom

Publié le 07/04/2006 19:10

L'Alsacien Thomas Voeckler gagne la 5ème étape du Tour du Pays-Basque. Samuel Sanchez conserve le Maillot Jaune.
L'Alsacien Thomas Voeckler gagne la 5ème étape du Tour du Pays-Basque. Le Basque Samuel Sanchez conserve le Maillot Jaune de leader.

Qui a dit que les Français n'étaient plus capables de gagner ? Après un somptueux début de saison, les coureurs nationaux ont eu il est vrai quelques difficultés à s'adapter au rythme des compétitions du ProTour. Le pavé offert au vainqueur de Paris-Roubaix n'ira probablement pas meubler un foyer français dimanche prochain mais ça ne signifie pas pour autant que nos coureurs tricolores courent un ton en-dessous. Ils se sont montrés depuis le début de la semaine sur les routes du Tour du Pays-Basque. Ca n'a pas suffit pour en claquer une mais c'est déjà bien de faire parler de soi sur les routes abruptes du Pays-Basque espagnol. La cinquième étape, la dernière en ligne, est tout aussi escarpée que les précédentes. Entre Vitoria et Zalla, plusieurs ascensions sont encore au programme mais les favoris lorgnent désormais vers le contre-la-montre, ce qui laisse des opportunités aux attaquants.

Et ils sont neuf à répondre présent à un démarrage de Thomas Voeckler (Bouygues Telecom), qui a décidé de faire le départ. Gustavo Cesar (Kaiku), Juan-José Cobo (Saunier Duval-Prodir), Rémi Di Gregorio (Française des Jeux), Andriy Grivko (Team Milram), Jens Voigt (Team CSC), Charles Wegelius (Liquigas), Constantino Zaballa (Caisse d'Epargne-Illes Balears), Pietro Caucchioli et Benoît Poilvet (Crédit Agricole) se joignent à l'attaquant Français pour porter à dix le nombre de coureurs échappés. Le peloton, conduit par les régionaux d'Euskaltel-Euskadi du leader de l'épreuve Samuel Sanchez, laisse le groupe de tête agir à sa guise durant la première partie de l'étape. Le peloton ne s'inquiète guère des hommes présents à l'avant, tous relégués assez loin au classement général, Grivko étant le mieux placé, à 3'45" tout de même de Samuel Sanchez.

L'écart peut ainsi progresser facilement jusqu'à 6'11" au kilomètre 47. Puis surviennent les premières difficulté du jour. L'Alto de Beci est défavorable à Rémi Di Gregorio, qui lâche prise. Le peloton tarde à faire son retour sur les hommes de tête, qui commencent à comprendre que le vainqueur de l'étape du jour sera l'un des leurs. Mais à neuf, le groupe est encore trop large. Il faut y voir plus clair. L'Espagnol Juan-José Cobo, l'Allemand Jens Voigt et le Français Thomas Voeckler se détachent donc dans l'Alto de Avellanada, à 20 kilomètres de l'arrivée. Le reste du groupe est relégué à une trentaine de secondes. Le trio de tête, échappé depuis le matin, file donc grand train vers l'arrivée de Zalla. Ils collaborent jusqu'à l'attaque de la dernière ligne droite, où un sprint doit départager les trois héros du jour. Qui de Cobo, Voigt et Voeckler l'emportera au terme de cette échappée de près de 180 kilomètres ?

C'est la photo-finish qui répondra finalement à cette question. Jens Voigt et Thomas Voeckler livrent un sprint serré et franchissent la ligne au même instant, comme Valverde et Freire lundi lors de la première étape. Le jury des commissaires est donc sollicité, et c'est à Thomas Voeckler qu'il attribue la victoire. L'Alsacien remporte une victoire retentissante dans le Pays-Basque. L'ancien porteur du Maillot Jaune du Tour de France, ancien champion de France également, offre de la sorte à son équipe Bouygues Telecom une victoire longtemps convoitée, plusieurs semaines après un succès de Sébastien Chavanel au Portugal. Il aura fallu attendre longtemps mais finalement, ça en valait la peine ! Benoît Poilvet, l'autre Français de l'échappée, se classe quant à lui 8ème. A Zalla, le peloton franchit la ligne avec un retard de 2'31". Le Basque Samuel Sanchez conserve le Maillot Jaune de leader.

Demain samedi, la sixième et dernière étape se disputera contre-la-montre sur la distance de 24 kilomètres.

Classement 5ème étape :

1. Thomas Voeckler (FRA, Bouygues Telecom) en 4h18'42"
2. Jens Voigt (ALL, Team CSC) m.t.
3. Juan-José Cobo (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 12 sec.
4. Gustavo Cesar (ESP, Kaiku) à 34 sec.
5. Pietro Caucchioli (ITA, Crédit Agricole) m.t.
6. Charles Wegelius (GBR, Liquigas) m.t.
7. Andriy Grivko (UKR, Team Milram) à 36 sec.
8. Benoît Poilvet (FRA, Crédit Agricole) à 2'11"
9. Ruggero Marzoli (ITA, Lampre-Fondital 2'31"
10. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.

Classement général :

1. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) en 19h58'54"
2. Alberto Contador (ESP, Liberty Seguros-Würth) m.t.
3. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) à 2 sec.
4. Leonardo Bertagnolli (ITA, Cofidis) m.t.
5. Cadel Evans (AUS, Davitamon-Lotto) m.t.
6. Miguel-Angel Martin-Perdiguero (ESP, Phonak Hearing Systems) à 8 sec.
7. Antonio Colom (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) m.t.
8. José-Angel Gomez (ESP, Saunier Duval-Prodir) à 9 sec.
9. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) à 10 sec.
10. Patrik Sinkewitz (ALL, T-Mobile) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE