FLASHS

Pros

Tour du Qatar # 2 : et une première pour Boonen !

Publié le 28/01/2008 16:19

Le Belge Tom Boonen ravit la tête du Tour du Qatar après sa victoire au sprint dans la 2ème étape de l'épreuve qatari.
Le Belge Tom Boonen ravit la tête du Tour du Qatar après sa victoire au sprint dans la 2ème étape de l'épreuve qatari, couverte à vive allure.

Les éditions du Tour du Qatar se suivent et finalement se ressemblent. Dans cette partie du globe où le peloton ne pose les roues qu'une fois l'an, les routes rectilignes sillonnent un désert de sable à travers lequel s'amplifie la vitesse du vent. Dans de telles conditions, un paquet fort de 130 unités ne se maintient guère longtemps massé. C'est une course de bordures qui marque chaque année le Tour du Qatar, et l'étape du jour ne va pas faillir à la tradition. Au lendemain d'un bref contre-la-montre par équipes qui a donné le ton avec la victoire des Quick Step de Tom Boonen, les coureurs de l'épreuve moyen-orientale se rassemblent pour une deuxième étape de 137,5 kilomètres entre Al Zubarah et Doha Golf Club. Un fort vent favorable souffle sur la péninsule qatari, ce qui annonce une entrée en matière douloureuse pour les moins alertes.

Et il ne va pas falloir 3 kilomètres de course pour que démarrent les hostilités. Dès le départ, l'équipe Quick Step provoque une bordure. Le peloton est brisé en plusieurs parties. Six coureurs de la formation belge demeurent aux avant-postes dans un groupe composé de vingt-quatre unités seulement. Le rythme est endiablé. Poussés par le vent, les coureurs effectuent 57 kilomètres au cours de la première heure. Néanmoins, un premier regroupement finit par s'opérer, obligeant les coureurs de Quick Step à repasser à l'offensive un peu plus loin. Ils choisissent les 30 derniers kilomètres pour asséner un nouveau coup au groupe principal. Cette fois, Cretskens, Boonen, De Jongh, Hulsmans, Tosatto et Wynants s'échappent flanqués de Backstedt, Napolitano, Pichot, Roelandts, Sutton, Tjallingii et Van Avermaet, soit treize coureurs à l'avant.

Les 30 derniers kilomètres de cette deuxième étape sont avalés à très vive allure. A l'arrivée, les coureurs auront parcouru cette étape à plus de 50 km/h de moyenne. Triomphants, les Quick Step emmènent leur sprinter Tom Boonen dans un fauteuil dans la dernière ligne droite. Le Belge ne tremble pas dans ce sprint en petit comité. Il s'impose en roi devant Greg Van Avermaet (Silence-Lotto) et Danilo Napolitano (Lampre). Grâce au jeu des bonifications, Tom Boonen ravit le Maillot Or de leader d'une épreuve dont il est décidément le grand spécialiste, avec douze victoires d'étapes au palmarès. Et la décision est faite au classement général, une trentaine de coureurs seulement se tenant désormais en moins de trois minutes. Les Quick Step auront encore beaucoup à gagner dans les jours à venir.

Demain mardi, la troisième étape se dispute entre Camel Race Track et Qatar Foundation (147,5 km).

Classement 2ème étape :

1. Tom Boonen (BEL, Quick Step) les 137,5 km en 2h28'37"
2. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) m.t.
3. Danilo Napolitano (ITA, Lampre) m.t.
4. Chris Sutton (AUS, Slipstream-Chipotle) m.t.
5. Jurgen Roelandts (BEL, Silence-Lotto) m.t.
6. Alexandre Pichot (FRA, Bouygues Telecom) m.t.
7. Steven De Jongh (PBS, Quick Step) m.t.
8. Maarten Tjallingii (PBS, Silence-Lotto) à 7 sec.
9. Wilfried Cretskens (BEL, Quick Step) m.t.
10. Matteo Tosatto (ITA, Quick Step) m.t.
Classement complet

Classement général :

1. Tom Boonen (BEL, Quick Step) en 2h34'59"
2. Steven De Jongh (PBS, Quick Step) à 9 sec.
3. Greg Van Avermaet (BEL, Silence-Lotto) à 14 sec.
4. Chris Sutton (AUS, Slipstream-Chipotle) à 15 sec.
5. Wilfried Cretskens (BEL, Quick Step) à 20 sec.
6. Jurgen Roelandts (BEL, Silence-Lotto) m.t.
7. Danilo Napolitano (ITA, Lampre) à 21 sec.
8. Alexandre Pichot (FRA, Bouygues Telecom) à 26 sec.
9. Maarten Tjallingii (PBS, Silence-Lotto) à 27 sec.
10. Matteo Tosatto (ITA, Quick Step) à 32 sec.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE