FLASHS

Pros

Tour T-2 : les Français

Publié le 03/07/2003 18:09

Le Tour de France du Centenaire comptera 39 coureurs Français. Nous vous présentons l'équipe de France.
Le Tour de France du Centenaire comptera 39 coureurs Français. Nous vous présentons l'équipe de France.

Le Tour de France du Centenaire se déroulera dans les normes des éditions précédentes puisque six équipes de l'Hexagone seront au départ : Ag2r Prévoyance, Brioches La Boulangère, Cofidis, Crédit Agricole, FDJeux.com et Jean Delatour. Ce sont au total 39 coureurs Français qui partiront samedi de Paris, soit près d'un coureur sur cinq dans le peloton. Au départ, on retrouvera trois anciens porteurs du Maillot Jaune (Christophe Moreau, Cédric Vasseur et Richard Virenque) et sept anciens vainqueurs d'étapes (Laurent Brochard, Patrice Halgand, Christophe Mengin, Christophe Moreau, Didier Rous, Cédric Vasseur et Richard Virenque).

Les leaders :


Christophe Moreau
Une fois de plus, la meilleure chance française se nomme Christophe Moreau (Crédit Agricole, n°121). Le Belfortain a accumulé les soucis sur les Tours précédents mais sa cote reste en hausse et une place sur le podium est à sa portée. Dans sa roue, on retrouve David Moncoutié (Cofidis, n°61), dont les jambes actuelles devraient lui permettre d'intégrer le Top 10... si la tête veut bien suivre. Sacré champion de France, Didier Rous (Brioches La Boulangère, n°181) est lui aussi attendu aux portes du Top 10, où pourraient se bousculer Sandy Casar (FDJeux.com, n°91), Nicolas Vogondy (FDJeux.com, n°98) voire Patrice Halgand (Jean Delatour, n°211). Toujours abattu par le décès de son coéquipier Fabrice Salanson, Sylvain Chavanel (Brioches La Boulangère, n°183) trouvera-t-il les
ressources nécessaires pour aller chercher le titre de meilleur jeune ? Enfin, Laurent Brochard (Ag2r Prévoyance, n°151) et Richard Virenque (Quick Step-Davitamon, n°111) prétendent se contenter de miser une victoire d'étape. Mais leur régularité dans les courses de trois semaines devrait leur permettre d'envisager mieux au fil des jours.

Les sprinters:

Depuis le retrait de Frédéric Moncassin, la France cherche en vain à trouver un grand sprinter. Ce domaine est désormais réservé à un petit groupe, dans lequel Jimmy Casper (FDJeux.com, n°92) est sans doute le plus à l'aise. Ses places d'honneur dans le Giro devraient l'aider à approcher au mieux les sprints du Tour de France. Il sera opposé à Damien Nazon (Brioches La Boulangère, n°186) et Jean-Patrick Nazon (Jean Delatour, n°219), sans doute un peu justes sur le plan international. Malgré une belle pointe de vitesse, Sébastien Hinault (Crédit Agricole, n°124) devra se contenter du rôle de poisson-pilote pour emmener les sprints à O'Grady et Hushovd.

Les franc-tireurs:


Nicolas Jalabert
En l'absence de Jacky Durand, il faudra compter sur des coureurs d'expérience pour mettre le feu aux poudres sur les étapes de plaine (voire de montagne) du Tour de France. Des garçons comme Franck Renier (Brioches La Boulangère, n°188), Christophe Mengin (FDJeux.com, n°97) et Stéphane Augé (Crédit Agricole, n°122) ne pourront pas disputer ce Tour sans mettre le nez à la fenêtre au moins une fois. Capables de réaliser de grands numéros, Carlos Da Cruz (FDJeux.com, n°94), Cédric Vasseur (Cofidis, n°69), Walter Bénéteau (Brioches La Boulangère, n°182) et Philippe Gaumont (Cofidis, n°64) seront aussi à surveiller lors des étapes de transition. En bénéficiant de conditions favorables, Christophe Oriol (Ag2r Prévoyance, n°157) et Ludovic Turpin (Ag2r Prévoyance, n°159) peuvent
animer une belle étape de montagne. Une victoire d'étape pourrait aussi sourire à des coureurs expérimentés comme Nicolas Jalabert (CSC, n°74), Laurent Lefèvre (Jean Delatour, n°218) et Stéphane Goubert (Jean Delatour, n°216).

Les espoirs:

Trois coureurs devront confirmer leurs belles espérances sur les routes de la Grande Boucle, à commencer par Jérôme Pineau (Brioches La Boulangère, n°187), probablement en mesure de jouer une place dans les 10 les années futures. Brillants l'an passé, Christophe Edaleine (Jean Delatour, n°214) et Andy Flickinger (Ag2r Prévoyance, n°155) devront réaffirmer leur potentiel ces trois prochaines semaines.

Les néophytes:


Médéric Clain
Onze coureurs feront leur baptême du Tour cette année. Le benjamin du Tour 2003 Maryan Hary (Brioches La Boulangère, n°185), mais aussi Thomas Voeckler (Brioches La Boulangère, n°189), Nicolas Fritsch (FDJeux.com, n°95), Pierrick Fédrigo (Crédit Agricole, n°123) et Nicolas Portal (Ag2r Prévoyance, n°158) feront connaissance avec une course dans laquelle ils pourraient bien peser ces prochaines années. On suivra attentivement les débuts du reste de la promotion, composée de Médéric Clain (Cofidis, n°62), Samuel Dumoulin (Jean Delatour, n°213), Frédéric Finot (Jean Delatour, n°215), Anthony Geslin (Brioches La Boulangère, n°184), Lilian Jégou (Crédit Agricole, n°126) et Benoît Poilvet (Crédit Agricole, n°128).


Tour de France 1903. Dans une société encore peu ouverte au monde extérieur, le 1er Tour de France s'adresse en priorités aux coureurs Français, qui sont de loin les plus représentés au départ de Montgeron. Les quelques étrangers viennent de Belgique, d'Italie, de Suisse et d'Allemagne. Face à la prédominance des coureurs tricolores, les étrangers ne s'avouent pas vaincus. L'Italien Rodolphe Muller terminera 4ème, les Belges Marcel Kerff, Julien Lootens et Aloïs Catteau 6ème, 7ème et 10ème. Le Suisse Charles Laeser s'offrira en prime une victoire d'étape à Bordeaux.

A l'arrivée à Ville d'Avray, on comptera seize coureurs Français dans le Top 20, Maurice Garin, Lucien Pothier et Fernand Augereau monopolisant le podium. Par la suite, le cyclisme Français connaîtra encore de belles heures de gloire, lui permettant aujourd'hui d'être le maître des chiffres du Tour de France avec 78 porteurs du Maillot Jaune (d'Eugène Christophe en 1919 à François Simon en 2001), 36 victoires finales (de Maurice Garin en 1903 à Bernard Hinault en 1985) et 647 victoires d'étapes (de Maurice Garin en 1903 à Richard Virenque en 2002). Trois records chiffrés qui devraient tenir encore un sacré bout de temps.


Outre les 39 Français, le Tour de France 2003 comprendra 43 Espagnols, 35 Italiens, 17 Allemands, 8 Belges, 7 Australiens, 7 Néerlandais, 6 Américains, 5 Russes, 5 Suisses, 4 Autrichiens, 4 Danois, 3 Colombiens, 2 Tchèques, 2 Ukrainiens, 1 Croate, 1 Ecossais, 1 Estonien, 1 Hongrois, 1 Kazakh, 1 Letton, 1 Norvégien, 1 Portugais, 1 Slovène, 1 Sud-Africain et 1 Vénézuélien.