FLASHS

Pros

UCI ProTour # 6 : Gomez, l'agréable surprise

Publié le 09/04/2006 10:51

Toujours leader de l'UCI ProTour après le Tour du Pays-Basque, Tom Boonen portera un maillot spécial sur Paris-Roubaix.
Toujours leader de l'UCI ProTour après le Tour du Pays-Basque, le Belge Tom Boonen portera un maillot spécial sur Paris-Roubaix aujourd'hui.

Le portrait du vainqueur :

José-Angel Gomez (Saunier Duval-Prodir) est venu au cyclisme grâce à son père, un passionné de la petite reine. Né le 30 mai 1980, il fait ses débuts dans le vélo à Alcobendas dès l'âge de 8 ans et persévère dans ce qui deviendra bientôt son métier. Il intègre ainsi l'équipe Kaiku, une formation Espoirs, en 1999. Il y fera ses classes jusqu'en 2002 mais termine sa formation chez les Espoirs sans contact avec le monde professionnel. Il intègre donc une nouvelle équipe Elites 2 espagnole en 2003, le Supermercados Froiz. Ses performances intéressent subitement l'équipe Costa de Almeria-Paternina, qui lui offre un premier contrat professionnel en 2004. Et comme l'Espagnol n'est pas du genre à perdre de temps, il remporte une étape du Grand Prix Correios dès le début du mois de février. Puis il engrange de sacrées belles places d'honneur : 2ème du Tour de la Rioja, 4ème de la Ruta del Sol, 5ème du Tour des Asturies, 10ème de la Clasica de Alcobendas et surtout 8ème de la Vuelta.

Un coureur de cette trempe ne peut assurément pas demeurer dans les rangs d'une équipe continentale professionnelle. Aussi, la formation Saunier Duval-Prodir met son grappin sur José-Angel Gomez à l'aube de la saison 2005. Là, les performances de l'Espagnol sont tout autant époustouflantes pour sa première expérience du ProTour. Gomez se classe 9ème de Paris-Nice, 7ème de la Semaine Catalane, 2ème de la Clasica de Alcobendas et 7ème du Critérium du Dauphiné-Libéré. Il fait partie des outsiders du Tour de France mais une mauvaise chute vient anéantir ses espoirs avant la montagne et le champion en devenir doit abandonner. Sous contrat avec Saunier Duval-Prodir jusqu'à fin 2007, José-Angel Gomez ne fait pas partie des favoris du prochain Tour de France, mais sa victoire hier dans le Tour du Pays-Basque, au terme d'un contre-la-montre victorieux, pourrait changer la donne s'il confirmait dans les trois mois à venir. Il sera en attendant l'un des hommes à suivre sur les classiques ardennaises.

Le mot du vainqueur :

"Sincèrement, j'espérais faire un podium, a commenté José-Angel Gomez (Saunier Duval-Prodir) après sa performance dans le contre-la-montre final du Tour du Pays-Basque. Me placer dans les trois premiers, mais pas gagner. Pour moi aussi c'est donc une agréable surprise. Le parcours de ce Tour du Pays-Basque me correspondait bien, notamment pour les types de cols qu'il y avait à franchir. Je suis resté concentré tout du long. Le contre-la-montre final était assez spécial parce qu'il comportait deux belles côtes. Et puis, au dernier jour de compétition, les forces étaient beaucoup plus nivelées entre les grimpeurs et les authentiques spécialistes du chronomètre. Tout le monde s'est beaucoup ressenti des efforts consentis durant toute la semaine. Pour le chrono, j'avais monté un 56x11, ce qui m'a avantagé dans les sections descendantes, notamment dans la dernière partie de la course. Ce triomphe est le produit de tout le travail que j'ai réalisé cet hiver. Le produit d'avoir passé une semaine dans un tunnel de vent aux Etats-Unis, pour corriger ma position, mieux travailler avec le vélo. Je voulais arriver en forme à cette période de l'année et j'y suis parvenu. Je vais profiter de cette condition pour participer aux classiques. Je n'en connais aucune mais je crois que Liège-Bastogne-Liège sera celle qui me conviendra le mieux. Après, ce sera le Dauphiné et le Tour."

Dans la roue des Français :

Comme en 2005, le Tour du Pays-Basque a permis à un coureur Français de s'imposer pour la première fois de la saison en ProTour. Cette fois, c'est Thomas Voeckler (Bouygues Telecom) qui a ouvert le bal en s'imposant vendredi à Zalla après une échappée de 175 kilomètres. L'ancien champion de France a fini par conclure le travail offensif réalisé par les Français depuis le début de la semaine. Pierrick Fédrigo (Bouygues Telecom) avait effectué une longue échappée dans la première étape, annihilée dans l'Alto de Jaizkibel. Yoann Le Boulanger (Bouygues Telecom) et Hubert Dupont (Ag2r Prévoyance) s'étaient mis en avant mardi dans la seconde étape. Puis ce fut au tour d'Eric Leblacher (Française des Jeux) et de Cédric Vasseur (Quick Step-Innergetic) dans la quatrième étape jeudi avant le succès de Thomas Voeckler vendredi, après une échappée menée notamment avec les Français Rémi Di Gregorio (Française des Jeux) et Benoît Poilvet (Crédit Agricole), 8ème de l'étape. Au classement général, Didier Rous (Bouygues Telecom) s'est classé 17ème à 2'30" du vainqueur.

Les classements :

Le champion du monde Tom Boonen (Quick Step-Innergetic) est toujours leader de l'UCI ProTour après le Tour du Pays-Basque mais il participera aujourd'hui à Paris-Roubaix dans son maillot arc-en-ciel. Les dirigeants de l'équipe belge ont eu l'heureuse idée de créer un maillot englobant à la fois son titre de champion du monde et son leadership au classement du ProTour. Ainsi, Boonen arborera son maillot irisé traditionnel, à la seule différence qu'il possédera le liseré bleu du ProTour sur les manches. Une jolie idée qui permettra au champion du monde de disputer le mythe dans la tunique sacrée. Au classement du ProTour, Tom Boonen précède Alessandro Petacchi (Team Milram) et le surprenant Antonio Colom (Caisse d'Epargne-Illes Balears), probablement la révélation de ce début de saison. Vainqueur du Tour de Valence, Colom s'est classé 3ème de Paris-Nice et 3ème du Tour du Pays-Basque, ce qui explique sa 3ème place au ProTour. Vainqueur d'étape, Thomas Voeckler (Bouygues Telecom) fait son entrée en 46ème position.

Classement UCI ProTour # 6 :

1. Tom Boonen (BEL, Quick Step-Innergetic) 89 pt
2. Alessandro Petacchi (ITA, Team Milram) 72 pt
3. Antonio Colom (ESP, Caisse d'Epargne-Illes Balears) 71 pt
4. Filippo Pozzato (ITA, Quick Step-Innergetic) 70 pt
-. Alessandro Ballan (ITA, Lampre-Fondital) 70 pt
6. George Hincapie (USA, Discovery Channel) 60 pt
7. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) 59 pt
8. José-Angel Gomez (ESP, Saunier Duval-Prodir) 53 pt
9. Floyd Landis (USA, Phonak Hearing Systems) 52 pt
10. Thomas Dekker (PBS, Rabobank) 51 pt
...
46. Thomas Voeckler (FRA, Bouygues Telecom) 3 pt
54. Sylvain Chavanel (FRA, Cofidis) 2 pt
61. Sandy Casar (FRA, Française des Jeux) 1 pt
65. Jérôme Pineau (FRA, Bouygues Telecom) 1 pt

Classement UCI ProTour par équipes # 6 :

1. Discovery Channel (USA) 93 pt
2. Gerolsteiner (ALL) 89 pt
3. Team CSC (DAN) 79 pt
-. Phonak Hearing Systems (SUI) 79 pt
5. Quick Step-Innergetic (BEL) 73 pt
-. Liberty Seguros-Würth (ESP) 73 pt
7. Lampre-Fondital (ITA) 70 pt
8. Rabobank (PBS) 68 pt
9. Caisse d'Epargne-Illes Balears (ESP) 65 pt
10. T-Mobile (ALL) 63 pt
...
12. Credit Agricole (FRA) 58 pt
14. Cofidis (FRA) 50 pt
15. Française des Jeux (FRA) 47 pt
18. Bouygues Telecom (FRA) 27 pt
20. Ag2r Prévoyance (FRA) 23 pt

Classement UCI ProTour par nations # 6 :

1. Italie (ITA) 277 pt
-. Espagne (ESP) 277 pt
3. Belgique (BEL) 161 pt
4. Etats-Unis (USA) 119 pt
5. Allemagne (ALL) 109 pt
6. Pays-Bas (PBS) 108 pt
7. Norvège (NOR) 45 pt
8. Suisse (SUI) 42 pt
9. Luxembourg (LUX) 25 pt
10. Australie (AUS) 22 pt
...
12. France (FRA) 7 pt

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE